:: Nimus :: Lac de la Grande morte Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Not all those who wander are lost (combat) ft.Yuki

avatar
Or : 255
Métier : Guide, coursier & pickpocket
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 10 Mai - 18:37

not all those who wander are lost

but you are

il semblerait qu'une fois ne t'aie pas suffi
à croire que ça t'amuse de te perdre, Céleste

Celle que ça amuse beaucoup moins, en revanche, c'est ta Passerouge. Elle volète avec une agitation toute exaspérée, mais sa furie n'améliorera hélas pas ton sens de l'orientation. Agenouillé dans l'herbe vert tendre, tu examines la carte de la région. Ton second voyage à Scémède s'est déroulé sans encombres.. jusqu'à ce que tu tentes de prendre un raccourci pour rentrer. Difficile de savoir ce qui a pu te faire croire que la route serait moins longue avec ce détour. Peut être n'as tu pas du tout réfléchi en partant ce matin, Céleste.

Peut-être les brumes du sommeil t'ont-elles rendu pire voyageur que tu ne l'es déjà. Au cas où tu aies besoin de confirmation, tu es maintenant certain d'une chose: partir sur les routes, ce n'est pas pour tout de suite. Un constat qui te laisse assez mitigé. D'un côté, tu as hâte d'échapper pour de bon au froid d'Aros et de gagner ta vie autrement que par des larcins. De l'autre.. ça retarde le moment de quitter Meg.

Meg que tu n'as pas envie de laisser seule dans son phare
tu t'es beaucoup plus attaché à elle que ce que tu aurais cru

Comme souvent, l'idée de l'emmener avec toi et de fuir la ville pour qu'elle sache au moins à moitié dans quelle région elle vit te traverse l'esprit. Tu la réduis au silence en un éclair, tes yeux froids retombant sur la carte. Certainement pas. Enlever la Gardienne -la souveraine- d'Aros, même avec son consentement, où as tu la tête ? Tu n'as donc rien appris sur le fait de rester discret, depuis Kalos ?

(mais tu as abandonné quelqu'un une fois)
(l'idée de recommencer te tord les entrailles)

Le piaillement de Cyclamen te fait presque sursauter, mais il a le mérite de te ramener à la carte. De nouveau, tes yeux s'ajustent pour te permettre de la lire. La boussole posée dans l'herbe juste à côté te remet les idées en place. C'est simple, en réalité. Le chemin que tu as cru bon d'emprunter menait au sud plutôt qu'au nord. Comme si instinctivement, tu essayais de t'éloigner des températures les moins clémentes.

Ta Passerouge pousse un nouveau cri mais tu l'ignores, réalisant lentement où tu as mis les pieds. Si en partant de Scémède tu t'es dirigé un peu plus vers le sud, tu as dû quitter le territoire régi par les Canegli depuis un moment. Un frisson désagréable court dans ton dos alors que les avertissements de Nicholas te reviennent en mémoire. Il t'intimait de ne pas te perdre, certes, mais surtout de ne pas aller 'faire l'idiot à Nimus' si tu voulais revenir en un seul morceau. Ton regard redescend sur la carte avant de se fixer sur le lac à quelques pas de toi, incrédule.

les piaillements de ton monstre se font urgents
tu replies la carte dans un soupir de désarroi

vous êtes à Nimus
vous ne devriez pas trainer

Mais lorsque tu te relèves, carte sous le bras et boussole à la main, tu constates que ce n'est pas après toi que Cyclamen en avait. Parmi les hautes herbes, un monstre s'est approché de vous.
@feat Yuki Combat duo parce qu'on a peur de rien

Cel parle en #9399b1
Awful

_________________




Merci Ney, c'est de toute beauté keur leur lov



Merci Yuki pour ce rappel, au cas où on aie un jour pris Cél au sérieux keur leur lov
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 108
Métier : Marchand, Guide touristique, Professeur
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 10 Mai - 19:21

 

Attention !


Un Pokémon sauvage apparaît...



Un Nucléos Shiney ♀

Entouré par un fluide étrange, ce Pokémon vient d'une région lointaine. Grâce à lui, Nucléos peut s'adapter à tous les environnements ! Cette femelle se tient à une distance raisonnable cherchant à savoir si le duo est dangereux ou non.


_________________


Compte PNJ ne pas MP

✧ Yukiteru Ito (fonda) ✧ MP
✧ Céleste (admin) ✧ MP
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 255
Métier : Guide, coursier & pickpocket
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Mai - 16:53

not all those who wander are lost

but you are

ça n'a pas l'air bien dangereux
c'est du moins ce que tu t'imagines

Nimus t'a toujours été évoquée sur un ton laissant supposer un danger imminent, si bien que lorsque tes yeux se posent sur le monstre qui vous a approché, tu souris presque. Presque, parce qu'après votre accrochage avec ce Morpheo à Aros, tu ne peux qu'être prudent. La créature n'avait pas l'air d'une menace non plus, avec son corps gazeux et son sourire niais. Ca ne l'a pas empêchée de vous donner du fil à retordre, d'autant que ses attaques glace auraient pu sérieusement blesser Cyclamen. Pourtant, force est de constater que tu n'es pas aussi sur tes gardes que tu aimerais l'être face à cette bête inconnue.

Tes yeux clairs l'étudient avec curiosité tandis que tu cherches à te souvenir d'une occasion où tu aurais entendu le nom de ce monstre. Son corps vert entouré de gel bleuté ressemble à deux sphères confondues avec une sorte de spirale sur le côté. Tu supposes avoir affaire à un Pokémon psy, à en juger par la façon dont il flotte au dessus du sol et entre les herbes, mais au-delà de ça.. le nom 'Nucléos' ne te vient pas. Pas plus que tu ne réalises avoir affaire à un monstre aux coloris inhabituels.

Si tu avais meilleure mémoire, sans doute te rappellerais tu avoir déjà vu une bête similaire mais entourée d'un gel vert, lorsque tu vivais encore à Illumis. Elle accompagnait un étranger dont tu n'as pas identifié l'accent. Cependant, il faut dire qu'à l'époque c'était le cadet de tes soucis. La seule chose dont tu es certain, c'est que le Pokémon n'est pas originaire d'Hastérion, mais pas de Kalos non plus. Cyclamen semble se retenir de fondre dessus pour le mettre en fuite, son plumage gonflé d'agressivité. Elle n'est pas prête à laisser une autre bête s'en prendre à toi comme l'a fait le Morpheo.

tu ne partages pas ses inquiétudes
tu trouves toujours qu'elle exagère

Rangeant la carte dans ton sac avant de le refermer soigneusement, tu jettes un coup d'oeil à la boussole dans ta main. Quoi qu'il en soit, vous devriez aller au nord sans trainer davantage. Aussi inoffensive cette créature semble-t-elle, tu doutes qu'elle soit la seule à parcourir ces terres. Il doit bien y avoir une raison à ce qu'on t'aie conseillé d'éviter Nimus. Intimant à Cyclamen de rester sagement sur ton épaules, tu grimaces en voyant la direction qu'indique la boussole. Il va falloir contourner la bête et tourner le dos au lac pour remonter vers Aros.

« Bon, tu nous excuseras.. » marmonnes-tu dans ta langue natale

Ses yeux noirs te suivent avec un mélange de curiosité et de méfiance, mais tu t'efforces de ne pas passer trop près du monstre, effectuant un crochet assez large pour continuer ta route. Ce que tu n'avais pas prévu, c'est qu'il s'approcherait. Comme si entendre ta voix l'avait intrigué, le Pokémon sphérique flotte sur le côté, se plaçant sur la trajectoire que tu avais prise pour le contourner.

tu plisses les yeux, méfiant
à quoi joue-t-il ?

Cyclamen piaille ce qui doit être un avertissement mais tu l'ignores, changeant de cap pour de nouveau passer à côté de la créature qui, obstinément, revient vers toi. Ca pourrait durer longtemps. Un soupir de défaite t'échappe, et tu t'agenouilles dans l'herbe verte tandis que le Pokémon vous approche, flottant à un rythme lent. Sans doute y aurait-il quelque-chose de plus judicieux à faire, mais tu sais que ta Passerouge est prête à agir. De plus, même fatigué par le voyage, tu as des réflexes décents. Alors tu laisses le monstre arriver à quelques pas de toi sans broncher, attendant qu'il parte tout seul.

Peut-être êtes vous sur son territoire. Auquel cas, tu imagines avoir de la chance qu'il n'aie pas attaqué à vue. Si votre fortune reste bonne, il veut simplement savoir à quel genre d'intrus il a affaire avant de vous laisser filer. Sa proximité te rend un tantinet nerveux, mais tu tables là-dessus en espérant que tout se passe bien.

s'il attaque, Cyclamen sera furieuse
tu ne lui souhaites clairement pas ça
@feat Yuki Combat duo parce qu'on a peur de rien

Cel parle en #9399b1
Awful

_________________




Merci Ney, c'est de toute beauté keur leur lov



Merci Yuki pour ce rappel, au cas où on aie un jour pris Cél au sérieux keur leur lov
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 195
Métier : Prêtre
Sexualité : Hétéro
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 31 Mai - 23:48

Combat en duo

Céleste & Cyclamen

Not all those who wander are lost
Accrochés à des branches, des Cornèbre se balançaient doucement dans le léger vent de printemps. Tu les contournas prudemment, l'équidé sur tes talons. Vous jettâtes un bref coup d'oeil vers les oiseaux endormis.

La pluie s'était arrêtée dans le matin, lorsque le soleil s'était pointé et caressait la cime des arbres de Nimus de ses flèches dorées. Celles-ci plongeant dans les feuillages verdoyant mourraient, cependant, dans les branches sauvages s'émiettant et s'épuisant, n'étant réduites qu'à de faibles lueurs pâlottes sur l'herbe forestier, les caressant comme elles le peuvent avec les parterres d'algues. Poussière dans cet océan arboricole, tu pouvais lever ton visage autant que tu le pouvais, tes yeux ne réussissaient pas à distinguer un seul carré d'azur. Toi, qui avait cotoyer les nuages toute ta vie, ne pouvoir les voir te mettait en émoi. Tu ne pouvais décrocher ton regard du plafond verdoyant, les sourcils froncés. Seul un léger courant d'air parcourait ses colonnes de bois. Interturbables et silencieux. Ici, tout semblait étouffé. Perdu.

Tu repensais à ton village. Celui où les cris des enfants résonnaint sur les flans de la montagne avec autant de puissance que ceux des Roucarnage. Là, où les pas soulevaient des voluptes de terre tant on y courrait. Là-bas, même en automne, la nuit y était dégagée de tous soucis car chaque toit était couvert par la protection des dirigeants. La vie était simple...

Rêveusement, tu clignas des yeux avant de revenir à la réalité, sentant un coup te pousser en avant. Celui-ci n'ayant aucune violence dans son exécution eut pourtant l'effet d'une décharge électrique. Dans le sens littérale comme imagée à ton plus grand irritement. Tu lanças un regard accusateur sur ton compagnon de route. Le Pokémon secouait son museau, louchant comiquement, lui aussi surpris de ce brusque désagrément. Tes épaules s'affaissèrent alors que ton visage perdait sa colère passagère. Bien entendu que le drôle de Ponyta n'y était pour rien. Si tu n'avais pas de vêtement trempé, sa crinière électrique ne se serait pas emballée. Malheureusement, sans le moindre rayon de soleil, impossible de faire sécher tes habits et interdiction que tu les suspendes à une branche ! Cette simple vision aurait fait abattre sur toi le courroux des ancêtres ! Il ne s'agissait pas d'un simple ensemble. C'était le costume traditionnel religieux en pur soie de Migalos !

Un frisson secoua ta silhouette ... Tout de même, tu aurais aimé avoir des vêtements secs. Tu accéleras le pas, faisant trottiner la créature zébrée. Tu avais seulement pris le temps de retirer ton couvre-chef pour l'essorer et de tresser tes cheveux pour qu'ils ne tombent pas sur tes épaules déjà mouillées ou ne collent à ton visage.

Les abres se succédaient dans le silence angoissant de Nimus. Néanmois, tu marchais d'une bonne allure d'un air décidé, le sac à l'épaule et la tête haute. En réalité, tu n'avais strictement aucune idée de la direction que tu prennais ! Non, tu n'allais pas pieds devant tel un idiot du village disons que tu abordais la mer d'arbres d'une manière très particulière... La forêt n'étant pas infinie, il suffisait de marcher tout droit sans tourner une seule fois pour la traverser. Un raisonnement valable qui manque malgré tout de classe et d'ingéniosité mais j'ai passé l'éponge pour cette fois. Tu n'étais pas le moins dénué de cervelle que j'ai pu rencontrer.

D'une main tu écartas des branches, détournant les yeux pour ne pas être éborgné par quelques végétaux récalcitrants...  Quand, tu te retrouvas face à un trio d'inconnus.

Le Pokémon le plus proche flottant à ta hauteur de torse, écarquilla de grands yeux ronds avant de s'envoler en piaillant. Son corps s'illumina d'une lueur étrange. Il était prêt à attaquer ! Aussitôt, tu relâchas les branches manquant de fouetter le Pokémon qui te suivait de prêt et plongeas sur l'humain pour lui faire éviter une attaque.

En voilà un qui a de l'énergie à revendre !

Sans attendre, tu te redressas. Le Pokémon équin était déjà en position de défense, bien campé sur ses sabots, crinière étincelante.

Résumé combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 255
Métier : Guide, coursier & pickpocket
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 30 Juin - 23:39

not all those who wander are lost

but he is

son corps ondule dans un courant invisible
serait-ce l'énergie psychique qui le fait léviter ?

Tes yeux ne le quittent pas, tout comme les siens ne se détachent de ta personne que pour s'inquiéter de la véhémente Cyclamen. Elle semble prête à fondre sur le monstre, persuadée qu'il te veut du mal. Peut-être n'a-t-elle pas tort. Mais tu te permets d'en douter. A moins que vous ne risquiez un mouvement brusque ou menaçant, ce Pokémon inconnu ne semble pas enclin à vous attaquer. Plutôt calme malgré sa méfiance, la bête scrute mais ne tente pas de faire fuir votre duo.

jusqu'à ce qu'une autre personne apparaisse
surgi des fourrés, il fait sursauter le Nucléos

(tu sursautes aussi tandis que Cyclamen piaille)
(personne ne l'avait entendu arriver)

Tu vois l'expression du monstre passer d'une curiosité contrôlée à la surprise en l'espace de quelques secondes. Puis son corps s'illumine. Tu ne réagis pas, fasciné par le phénomène: on dirait une étoile. Agenouillé entre les brins d'herbe, on ne peut plus vulnérable, tu ne te sens même pas en danger. Sans doute parce qu'une merveille a pris forme sous tes yeux clairs. Dans la gelée bleue englobant le corps du Nucléos, des sortes de particules en suspension s'allument de blanc tandis que ses yeux passent du noir à un turquoise électrique l'espace d'un instant. Le temps qu'il lui faut pour préparer une attaque (sur son visage rond, tu crois maintenant lire de la peur).

sans cet homme, tu ne l'aurais pas évitée
et la furie de Cyclamen aurait trouvé une raison

Selon le nouvel arrivant, ce Pokémon ne manque pas d'énergie (peut-être bien, mais tu le trouves surtout nerveux). Réveillé par la chute et la façon dont Cyclamen picore ta manche, tu ne perds pas de temps pour te redresser. Reculant d'un pas pour ne pas être à nouveau sur le chemin d'une attaque du monstre, tu jettes un coup d'oeil rapide aux deux nouvelles silhouettes.

Un homme Kiiois, à en juger par sa tenue et ses longs cheveux noirs. Voilà qui n'est pas sans te rappeler ce fameux Godot, acrobate en herbe et artiste autoproclamé. Il portait certes les cheveux courts, mais entre ces traits et cette peau de lait, le doute n'était pas permis. L'instant d'après, tu t'intéresses à son compagnon. Encore une espèce dont le nom t'échappe, bien que tu aies déjà vu des créatures au corps rayé et à la crinière électrifiée parcourir les rues d'Aros.

en voilà un que tu ne voudrais pas affronter
Cyclamen peinerait à garder le rythme

(elle refuserait de l'admettre)
(elle se blesserait plus que nécessaire)

« Sans vous, il m'aurait sans doute assommé. Merci. » ris-tu, hochant brièvement la tête en direction de l'inconnu

Tu ne mentionnes pas que sans lui, il ne t'aurait sans doute pas attaqué pour commencer. Pas le temps pour ça quand ta Passerouge a fait muer son inquiétude en colère. Pas le temps pour ça quand attendre tes ordres lui demande quasiment toute sa mince patience. Elle bouillonne, elle fulmine. Elle veut se battre, te défendre (mais surtout te venger). Tu imagines que ça lui donnera la vigueur nécessaire à un combat, même s'il est bien rare qu'elle en manque. L'idée d'attaquer un monstre qui avait l'air aussi inoffensif tout à l'heure t'es hautement désagréable. Mais lorsqu'il semble préparer une autre attaque, ton oiseau n'hésite pas.

« Cyclamen, attends ! » interviens-tu trop tard

Il n'a pas le temps d'attaquer efficacement. Déséquilibré par la vive-attaque ta Passerouge, le monstre vacille dans sa lévitation et sa vague d'énergie vient mourir entre les brins d'herbe. Le sol tremble légèrement à tes pieds. Un frisson court dans ton dos: tu ne pensais pas être aussi près. Comme ton émerveillement tout à l'heure, l'adrénaline t'empêche d'avoir peur. Immobile, attentif, tu fixes tes yeux sur le monstre tandis que Cyclamen s'extirpe de son voisinage immédiat en quelques battements d'ailes.

tu réfléchis à des plans d'action
faut-il le calmer ou le mettre en fuite ?

« Attends, je t'en prie, il ne pourra pas m'atteindre. » ta voix est ferme dans l'optique la convaincre

Tu doutes que la violence puisse convaincre ce monstre de cesser ces attaques. L'idée de le mettre K.O. te laisse une sensation désagréable au creux de l'estomac. Si ta Paserouge a attaqué par réflexe, ce n'est pas une attitude que tu cautionnes. Elle a un bon fond, mais elle combat dans l'optique de blesser. De faire mal. Et tu doutes que ça soit la marche à suivre, dans ce cas de figure. Mais ton oiseau a l'habitude des gardes, de leurs monstres cruels et des truands dans ton genre.

ton oiseau n'a pas d'indulgence
et tu ne peux lui en tenir rigueur

Pas alors que tu protèges ton visage par réflexe lorsqu'on effectue un mouvement brusque dans ta direction. Pas avec cet poignard caché dans l'une des poches de ton manteau. Pas quand tu contiens encore assez d'amertume pour éclabousser de venin des personnes qui ne le méritent pas. Tu n'as rien d'un ange, Céleste. Lorsque le charme des jolis sourires n'agit plus, tu prônes rarement la non-violence pour te sortir du pétrin.

mais cette fois c'est différent
c'est vous, la menace, aux yeux du monstre

« Il faudrait qu'on le calme, je crois qu'on lui a fait peur tout à l'heure.. suggères-tu en jetant un oeil à l'inconnu, Mais je ne m'y connais pas bien, en monstres. » ajoutes-tu avec une grimace

tu ne sais pas ce que tu fais
comme souvent

mais peut-être qu'il aura une idée
en attendant, le Nucléos attaque à nouveau

@feat Yuki Combat duo parce qu'on a peur de rien

Cel parle en #9399b1
Awful


Résumé combat:
 

_________________




Merci Ney, c'est de toute beauté keur leur lov



Merci Yuki pour ce rappel, au cas où on aie un jour pris Cél au sérieux keur leur lov
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hastérion :: Nimus :: Lac de la Grande morte-
Sauter vers: