:: Nimus :: Forêt Illusion Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Waterside encounter [Capture solo]

avatar
Or : 190
Métier : Propriétaire terrien et escroc
Sexualité : Hétéro
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 10 Mai - 23:05
"Vous êtes sûr ?"

Nathanaël avait hoché la tête avant de sauter dans le chariot, un maigre bagage à la main. Ce serait la première fois qu'il s'embarquerait dans une des expéditions qu'il finançait, la première fois qu'il quitterait Aros en fait. Jusque là il s'était toujours cantonné à la ville. Aucune raison d'aller voir ailleurs, rien à trouver à l'extérieur qui ne soit déjà dans les murs de la cité, et tant de dangers à redouter. Mais pour les dangers il avait Tesla, désormais, qui l'avait suivi dans le convoi. Depuis que le petit pikachu était venu chercher du secours dans ses bras, Nathanaël s'était entiché du pokemon et même s'il recherchait toujours son véritable propriétaire, il arrivait de plus en plus souvent au borgne de le considérer comme sien. Avec ses éclairs, il se sentait plus confiant pour explorer la nature sauvage. Et pour les raisons de quitter la ville, il avait une affaire à agrandir. Il avait déjà plusieurs partenaires commerciaux hérités de son oncle mais il était temps pour lui de trouver de nouveaux associés. Pour ça, il avait décidé de se rendre jusqu'à Scémède et de rencontrer en personne les importateurs et exportateurs qui retiendraient son attention.


Tel était son objectif quand Nathanaël avait quitté le confort de sa maison. N'ayant jamais voyagé, il n'avait pas imaginé à quel point le dit confort lui manquerait. La qualité de la nourriture, du lit, l'accès à l'eau, l'hygiène, les distractions, tout ça semblait avoir quitté sa vie depuis des années quand le convoi de marchands approcha de la célèbre Forêt des Illusions. Le borgne sentait ses vêtements sales coller à sa peau, la crasse accumulée le démangeait, son postérieur était douloureux d'avoir encaissé tant d'à-coup sur la route et il s'ennuyait à mourir. Sans compter que ses compagnons de route semblaient las de devoir supporter ses gémissements quand les flammes du cauchemars hantaient ses nuits. En résumé, ce voyage était une catastrophe. Il refusait cependant de se plaindre, gardant ses airs de benêt bienheureux et s'excusant à chaque fois que son inexpérience importunait les autres marchands.

Il n'en attendait pas moins l'arrivée, et l'occasion de retrouver une vie normale, fut-ce pour un temps. Il avait sur lui de quoi payer une bonne chambre dans une bonne auberge, des repas de qualité et des vêtements neufs. Rien de tout ça n'était disponible pour l'instant, malheureusement, et il ne pouvait rêver de rien sinon d'une distraction. Celle-ci finit par arriver un soir, alors que la caravane s'arrêtait pour se reposer – une autre source d'inconfort pour le nocturne, qui aurait préféré dormir de jour – aux abords des arbres. Les tentes furent montées, les paillasses déroulées et un feu allumé. Nathanaël préféra se tenir loin de celui-ci, comme d'habitude, s'enroulant plutôt dans une double épaisseur de couvertures. Voyant sa détresse, la comprenant visiblement un peu – à croire que Nathanaël n'était pas le seul bourgeois embourgeoisé à vouloir s'encanailler sans en mesurer le prix – un des caravaniers s'approcha de lui avec une assiette fumante et un pain de savon.

"Si vous voulez, ya un étang pas loin, pas trop profond dans les bois. Avec not' campement just'à côté, les pokemons les plus dangereux oseront pas s'approcher, et pour les autres, vot' pikachu devrait suffire à les tenir à l'écart. Puis au moindre danger, hésitez pas à gueuler et on viendra à vot' secours."

Un point d'eau, propre sans doute. C'était inespéré. Pas autant qu'un bain chauffé mais Nathanaël s'en contenterait. Il hocha la tête, exprima sa sincère gratitude envers son ange gardien, puis emporta Tesla entre les arbres. Et effectivement, à moins de cinq mètres de la lisière des bois, un petit point d'eau claire attendait à l'abri des regards. Le borgne s'assura que rien de dangereux ne se cachait sous la surface, le pikachu lança même un éclair sur l'étang pour chasser tout indésirable, mais non, il n'y avait rien. Nathanaël se déshabilla alors avant de se plonger dans l'eau. Celle-ci était tiède, presque agréable. Avant cependant qu'il ne puisse se laver, Nathanaël surprit un mouvement dans les buissons voisins et se raidit. Lentement, pour ne pas faire réagir la créature qui s'y cachait, il désigna l'origine du mouvement à Tesla qui commença à s'en approcher.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 165
Métier : Marchand, Guide touristique, Professeur
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 11 Mai - 0:41

 

Attention !


Un Pokémon sauvage apparaît...



Un Mimantis Normal ♀

Tesla tomba nez à nez avec cette étrange plante. Le soir étant tombé, elle s'est éveillée pour aller se promener. Ne s'attendant pas à se retrouver face à un Pikachu et pas tout à fait réveillée, la Mimantis semble prête à attaquer.


_________________


Compte PNJ ne pas MP

✧ Yukiteru Ito (fonda) ✧ MP
✧ Céleste (admin) ✧ MP
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 190
Métier : Propriétaire terrien et escroc
Sexualité : Hétéro
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Mai - 19:25
Tesla se figea dès qu'il découvrit la source des mouvements. Un petit pokemon vert et rose, aussi inconnu du pikachu que de Nathanaël. Il avait beau ne pas être un naturaliste, le borgne connaissait son histoire naturelle ainsi que les espèces locales, et puisqu'il ne connaissait pas celle-là, elle ne devait pas être originaire d'Hastérion. La région de Nimus étant connue pour être le terrain de migrations régulières, le pokemon venait sans doute d'ailleurs. Autant dire que, si le nouveau venu semblait inquiéter Tesla, il fascinait son dresseur. N'ayant jamais quitté Aros, il n'avait que rarement vu des pokemons étrangers et comptait bien profiter de cette occasion.

Son premier réflexe fut de se figer, de s'immobiliser afin de ne pas effrayer le pokemon mystérieux. S'il ne montrait aucun signe d’agression, peut-être que le pokemon n'attaquerait pas non plus. Peut-être même se laisserait-il observer. C'était du moins ce qu'il espérait mais Tesla avait d'autres plans, son point de vue étant bien moins réfléchi et bien plus instinctif. Il tomba sur ses pattes avant, ses poils se hérissèrent, sa queue se dressa, de petites étincelles jaillirent de ses joues et un long grognement sortit de sa gorge. En réponse, le mimantis leva ses bras comme pour se défendre et un combat semblait inévitable.

Une situation que Nathanaël, fervent détracteur de la solution violente, préférait éviter. D'une part parce que, dans cette situation, Tesla et lui étaient les intrus et qu'attaquer un pokemon sauvage qui cherchait simplement à vivre dans son environnement naturel ne semblait pas correct. D'autre part parce qu'un combat finirait forcément avec des blessures et il ne voulais pas voir son pokemon blessé, même si le pokemon sauvage ne semblait guère menaçant. Enfin, la découverte d'une espèce inconnue était une trop belle occasion pour le féru de savoir qu'il était et voir celle-ci se finir par un vulgaire combat serait trop dommage. Il devait donc trouver comment calmer les deux pokemons, et vite.

Puisque le pikachu le connaissait et lui répondait déjà, Nathanaël commença par lui. Il prit sa voix la plus calme possible, murmurant dans le silence de cette nuit naissante.


"Tout doux, Tesla, tout doux. Pour l'instant tout va bien, pas besoin de s'emporter."

Il s'approcha également, glissant lentement dans l'eau et tendant la main vers l'avant, lentement, sans à-coup pour ne pas envenimer la situation. Ses paroles seules n'eurent pas beaucoup d'effet mais quand il posa les doigts dans la fourrure du pikachu, commençant à le caresser et le gratter affectueusement derrière les oreilles, il le sentit se détendre. Le grognement se fit moins agressif, jusqu'à devenir un couinement bienheureux, ses poils retombèrent et ses yeux se clore. Il garda cependant sa posture et sa queue resta dressée, signe qu'il restait prêt au combat.

Le mimantis, de son côté, restait sur la défensive mais n'osait pas attaquer. Il gardait les pattes levées, son regard oscillant entre le pikachu hostile et l'immense silhouette humaine qui dépassait de l'eau. Le calmer serait plus difficile qu'avec Tesla mais Nathanaël avait encore un tour dans son sac hérité de ses lectures. Que ce soit dans les écrits scientifiques ou les fictions, tous les auteurs s'accordaient à dire que des gestes lents et de la nourriture étaient les meilleurs moyens d'amadouer un pokemon sauvage. Le borgne retourna donc vers ses vêtements, étendus à des branches voisines pour éviter qu'ils se salissent sur le sol, et plongea une main humide dans les poches de sa sacoche. Il était presque certain d'avoir quelques restes de son en-cas de midi et effectivement, il trouva une miche de pain enroulée dans un torchon.

Il rapporta ensuite son butin là où les deux pokemons se faisaient face, leurs regards toujours rivés l'un dans l'autre alors qu'ils guettaient le moindre signe d'attaque. S'assurant toujours de ne faire aucun mouvement brusque, Nathanaël arracha un petit morceau de pain qu'il porta à sa bouche. Il devait d'abord prouver que le pain était bon, comestible, avant de convaincre le pokemon sauvage d'y goûter. Celui-ci lui prêtait malheureusement peu d'attention dans l'immédiat, plus intéressé par Tesla. Le second morceau de pain fut donc posé devant le pikachu. Celui-ci n'osa d'abord pas bouger puis, rapidement, saisit la nourriture et l'avala. Nathanaël recommença une ou deux fois, s'assurant que le mimantis comprenait ce qui se passait, puis il passa à l'étape suivante.

Au lieu de continuer à nourrir Tesla, il posa le morceau de pain à même le sol, non loin du pokemon sauvage. Ses yeux hésitaient à nouveau entre la menace jaune, l'humain démesuré et la nourriture, juste à côté de lui. Il fit un pas de côté, un second, puis saisit le pain et le fit disparaître dans sa gueule. Nathanaël plaça un nouveau morceau, plus proche de l'eau, puis un autre, incitant lentement le pokemon à se rapprocher. Il garda finalement le dernier bout de pain à la main, posé sur sa paume grande ouverte et immobile sur le sol. Le mimantis s'approcha, tenté par la nourriture à laquelle il venait d'être habitué mais toujours méfiant. Il donna un petit coup dans la main de Nathanaël, plus pour forcer une réaction que pour faire mal, et l'humain retint au mieux sa réaction. Le pokémon réitéra son geste et là encore, Nathanaël resta aussi immobile que possible. Finalement, le mimantis posa une patte sur la main du borgne et s'empara du morceau de pain avant de reculer.

Pour Nathanaël, c'était le signe qu'il avait gagné la confiance du pokemon. Tesla paraissait de son avis puisqu'il s'était calmé, les arcs électriques ayant même disparus de ses joues. Poussant sa chance, Nathanaël posa encore du pain dans sa main et, cette fois, profita que le mimantis s'approchait pour poser un doigt sur son flanc. Le contact fit d'abord reculer le pokemon sauvage mais il revint ensuite, essayant encore de prendre la nourriture. L'humain le toucha à nouveau, se contentant d'un léger contact qui causa une nouvelle fuite du pokemon. Il fallut quatre tentatives pour que la plante accepte d'être touchée ainsi. Nathanaël commença alors à bouger, caressant lentement sa nouvelle amie alors qu'elle grignotait son pain, ne cherchant plus à se défiler.

La tension initiale étant complètement retombée, Nathanaël poussa plus loin ses expérimentations, grattouillant le crâne et le dos du pokemon tout en l’alimentant de toujours plus de pain. Ce petit jeu fut cependant interrompu par un des caravaniers, quelques mètres plus loin, qui appelait son employeur avec inquiétude. Le son de sa grosse voix suffit à faire fuir le pokemon sauvage qui disparut dans un buisson, ne laissant apparaître que ses yeux qui observaient la scène avec inquiétude. Nathanaël répondit brièvement que tout allait bien, qu'il revenait tout de suite. Il était temps pour lui de retourner au campement, même s'il ne s'était pas vraiment lavé.

Il sortit donc de l'eau, se sécha vigoureusement avec un linge qu'il avait eu l'intelligence d'emporter puis se rhabilla. Avant de partir pour de bon, cependant, il adressa un dernier regard au pokemon sauvage qui se tenait toujours là, à moitié caché dans la végétation, ses yeux ne quittant pas l'imposant humain. Avec un petit sourire, Nathanaël se pencha et posa sa main au sol avec un dernier morceau de pain. Rien ne se produisit pendant quelques secondes, et le borgne était sur le point de renoncer, quand le mimantis sortit de sa cachette pour venir grignoter une dernière fois. Il se laissa même saisir, se contentant de petits couinements alors que Nathanaël le soulevait du sol et le posait sur son chapeau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 165
Métier : Marchand, Guide touristique, Professeur
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Mai - 23:03

   

Bravo !


Début d'une amitié

La Mimantis Niv. 14 s'est lié.

Nathanaël a réussi à apprivoiser ce Pokémon farouche. Finalement, ces durs efforts ont bien porté ces fruits. Perchée sur le chapeau, cela doit être la première fois qu'elle se retrouve aussi haute ! Il ne reste plus qu'à lui trouver un surnom.  

Tu as utilisé l'objet : Aucun.

Tu peux rajouter ce Pokémon à ton Créa-Répertoire.

 

_________________


Compte PNJ ne pas MP

✧ Yukiteru Ito (fonda) ✧ MP
✧ Céleste (admin) ✧ MP
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 190
Métier : Propriétaire terrien et escroc
Sexualité : Hétéro
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 21 Mai - 15:31
Il n'eut que quelques pas à faire avant de sortir des bois, retrouvant la sécurité du camp et la compagnie des caravaniers. Celui qui l'avait appelé s'approcha en trottinant, les traits rendus indéchiffrables par l'obscurité.

"Ah, m'sieur Dorfée. Z'étiez parti depuis un moment, avec les gars on commençait à se faire du soucis. Z'avez pas eu de…"

Il s'arrêta, remarquant juste la petite forme verte et rose qui gigotait sur le couvre-chef du marchand, occupée à grignoter son pain. Il haussa un sourcil et fit un mouvement du bras vers le pokemon inconnu.

"Euh, m'sieur, je crois que vous devriez plus bouger, z'avez un truc sur vot' chapeau."

"Quoi ? Oh, ça ? C'est juste…"

Il marqua une pause, réfléchissant à la meilleure façon d'expliquer ce qui venait de se passer. Il n'avait cependant ni envie de détailler son intérêt pour la nature sauvage ni sa curiosité face à une espèce inconnue, et parler du pain semblait un peu ridicule. D'autant que son geste avait été parfaitement impulsif, quelque chose qui, en plus de ne pas lui ressembler, ne collait pas à l'image de sérieux qu'il voulait donner pendant ce voyage. Il était en quête de nouveaux collaborateurs, et si ses compagnons de route n'avaient pas l'envergure nécessaire pour ce rôle, ils pourraient tout de même colporter des rumeurs une fois arrivée. Finalement, le borgne haussa les épaules et choisit de ne rien expliquer.

"Brocéliande. Il est avec moi."

Puis il dépassa le voyageur dubitatif, rejoignant le feu de camp et la marmite d'où s'élevait une forte odeur de ragoût. Nathanaël ne désirait pas vraiment savoir quelle viande avait été utilisée, pas forcément la viande séchée qu'ils avaient préparé au moment du départ, et se contenta de plonger allègrement sa cuillère dans le bol qu'on lui tendit. Tesla avala goulûment les quelques morceaux que son maître lui tendit mais son nouveau pokemon, en revanche, ne sembla pas attiré par l'odeur. Le borgne se promit de chercher plus en détail ce dont cette espèce pouvait se nourrir, en attendant le pain ferait l'affaire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 190
Métier : Propriétaire terrien et escroc
Sexualité : Hétéro
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 1 Juin - 19:48
Fin de RP ~~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 70
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 1 Juin - 19:48
Le membre 'Nathanaël Dorfée' a effectué l'action suivante : Fin RP


'Dé Nimus ' :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hastérion :: Nimus :: Forêt Illusion-
Sauter vers: