:: Scémède :: Plaines sauvages :: Colline Météore Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mini-Évent Scémède 2 : Quand on prie la bonne Étoile [Mélos et Hidemi]

avatar
Or : 325
Métier : Plongeur à Nimus
Equipe :

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 29 Juil - 17:52
Quand on prie la Bonne Étoile
Mélos regarde le ciel tout en buvant un coup d'eau et s'essuyant le front. Oui, de l'eau et pas une boisson quelconque. Assez rare, mais le Plongeur n'est pas assez idiot pour s'amuser à boire de l'alcool avec la chaleur qui règne a Scémède, c'est un coup à finir dans le mal. Il enlève son chapeau, peu utile maintenant et le met dans son sac avec son écharpe dont il n'a pas non plus l'utilité pour le moment.
Heureusement maintenant que le soleil est couché, la chaleur se calme petit à petit, mais reste toujours présente dans l'air, lourd, qui semble annoncer de l'orage, pourtant, pas un seul nuage dans le ciel étoilé, éclairant la colline. Le vent est le seul bruit qu'on peut entendre, soufflant doucement mais amenant une fraîcheur sympathique sur l'endroit.


-Bon, finie la pause, on passe aux entraînements d'agilité d'accord ? Nicea, tu dois monter sur le dos de Victoire, et toi tu dois l'éjecter, d'accord ?


Les deux petites monstres répondent par une affirmative en même temps et leur « combat » commence ; la laporeille passe entre les jambe de l'équidé et tente de monter par derrière, mais est bloqué par un coup de sabot qui l'oblige à rester au sol. Victoire se retourne et tente un coup de boule pour repousse mais encore une fois, le coup est évité par Nicea qui tente une nouvelle fois de contourner la bête.


Mais Mélos quand à lui détourne le regard, laissant les deux monstres se débattre pour savoir qui est la plus forte des deux et regarde à nouveau le ciel, buvant un coup dans sa gourde et se disant que le ciel est quand même beau... Il a entendu dire que c'était le meilleur endroit pour admirer les étoiles filantes... Pour le moment il n'y a pas l'air dans avoir, mais ce serait bête de les rater non ? On dit aussi que les vœux se réalisent toujours quand on en fait un ici. Certes il n'est pas dupe et cela semble plutôt une affirmation d'enfant ou de grand mère sénile, mais... Ça coûte rien d'essayer non s'il en voit une ? Reste à savoir ce qu'il va souhaiter, il y a tellement de choses à la fois que tout le monde voudrait avoir.. Enfin, pour ça il faut en voir une, alors autant garder le regarde vers le ciel pour ne pas les louper !


Mais un bruit de pas vient à l'oreille de l'humain qui tourne le regard vers la source du bruit. Un pokémon qui viendrait admirer les étoiles ? Ou plutôt un humain qui voudrait lui aussi avoir son vœu peut être ? Mélos lève la main pour se faire voir de ses pokémons en leur intimant d'arrêter l'exercice pour le moment. Les deux femelles se regardent en se jaugeant un peu, Nicea s'époussetant et revenant prêt de son maître tandis que celui ci regarde la personne arrivant dans le coin.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 145
Métier : Barde
Sexualité : Pansexuel ~
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 30 Juil - 17:54
Quand on prie la bonne étoile

Mélos Brelluma & Hidemi Uta

Eh bien, eh bien ! C'est qu'il fait bien meilleur ici qu'à Aros ! Non pas que le cycle nocturne me dérange, même s'il a fallut que je m'y habitue au départ. Mais ces vents froids ! Brrrr... Moi qui déteste le froid et le vent j'étais servi pour le coup. C'est vrai ça emmêle les cheveux c'est un enfer ! Certes, faire une natte résout le problème mais quand même. Laissez moi me plaindre !

Enfin un mois après être arrivé ici, je pouvais bien changé de région. J'ai réussi à vivre un peu de mon art. Juste de quoi me nourrir et avoir un toit. Bon d'accord pas entièrement de mon art. Quelques mains voleuses, mes yeux vairons et bons mots m'ont permis de vivre... un peu mieux. Je n'ai pas été pris la main dans le sac, je n'ai pas si perdu que ça ! On ne change pas une personne comme ça après tout.
Bon il est temps de découvrir un peu plus la région ! Qu'il doit y avoir d'autres grandes villes vivant de jour ! Je n'ai vécu qu'à Aros pour le moment, il est temps d'aller un peu à... C'est comment déjà ? Scémède je crois ! Avec l'accent je n'étais pas sûr que ce soit ça. Surtout qu'il y aurait un endroit où l'on pourrait voir parfaitement les étoiles filantes. Ce spectacle est assez rare, il devrait y avoir du monde. Je pourrais et conter mes fables et en apprendre, ça ne me semble pas mal ! Et qui quoi de mieux qu'un ciel étoilé pour instaurer une ambiance parfaite pour jouer ! Autant profiter du fait que j'ai l'habitude de vivre de nuit pour le moment pour s'y rendre !
Bien, ma chère Grenat, on va changer d'endroit ! Tu pourras te reposer comme ça le soir aussi. Allons-y !
Et c'est ainsi que nous sommes partis pour Scémède ! Et pour le coup... Je ne vais pas me plaindre, il fait déjà un peu plus chaud et on a plus de vent. Bon en fait si il fait vraiment chaud, la preuve, toutes les herbes sont mortes déséchées !
De son côté Grenat n'a pas l'air de trop en souffrir. Heureusement, ça me fait un petit plus plus d'eau pour moi !

Par contre je ne pensais pas que Scémède serait comme ça... De si grandes prairies jaunes... Très peu de grandes villes... Je me suis peut-être trompée en imaginant ce qu'elle pouvait être. J'aurai dû mieux me renseigner tien. J'espère qu'il y aura du monde quand même et que je n'aurai pas fait le chemin pour rien! Au moins j'ai eut la chance de ne pas rencontrer de bandits !

Finalement nous sommes arrivés au bon endroit après avoir gravit cette colline. Piouh, s'il faisait un peu moins lourd chaud ça aurait été mieux quand même ! Heureusement une légère brise est la pour rafraîchir l'ambiance. Et... Hein ? Personne ? Je... m'attendais à ce qu'il y ait plus de monde quand même. Je lève les yeux au ciel et rien. Hum... Pas d'étoiles filantes. Peut-être pour ça qu'il n'y a personne. Ce phénomène est assez fréquent ?

Tss... Ca ne m'arrange pas cette histoire, je vais devoir passer une nouvelle nuit dehors sans doute. La première ville à l'air assez loin. Où bien je me suis trompée d'endroit ? Non impossible, quand même. Je soupire, un peu ennuyé et baisse le regard alors que je vois Grenat s'agiter et glapir. Je lève un sourcil, m'abaissant pour venir la caresser un coup.
Eh bien ma belle, que se passe t-il ?
Et c'est en la voyant s'avancer un peu que je les remarque enfin. Ah ! Il y a finalement quelqu'un ! Bon un homme et deux... monstres ? Qu'est-ce que c'est ? Je... C'est bien la première fois que je les vois. Sont-ils propres à cette région ? Sans doute. Les deux ont l'air de se débattre mais cela n'a pas l'air d'inquiéter le garçon. C'est lui qui m'intéresse de toute manière. Il pourra me dire si je suis au bon endroit ou si on m'a indiqué une mauvaise direction !

Je me redresse donc, et me rapproche de lui, en marchant tranquillement. Je lève un de mes bras pour me faire voir et continue d'avancer en compagnie de Grenat avant de parler directement à l'homme à la chevelure saphir. Autant venir vers lui et moins crier pour ne pas troubler la tranquillité de l'endroit. Tiens ? C'est moi où les deux monstres ont arrêté de se battre à son geste ? Il doit être avez eux ?
Bien le bonsoir mon cher monsieur. Je vous prie de m'excuser de venir vous déranger mais me permettez vous que je vous pose une question ? Vous pouvez sans doute m'aider ! Nous sommes bien sur la Colline Météore ? A Scémède ? Je crains de m'être perdu à vrai dire...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 325
Métier : Plongeur à Nimus
Equipe :

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 30 Juil - 21:02
Quand on prie la bonne étoile
Mélos regarde le nouveau arrivant, marchant dans la nuit presque gracieusement. Ça ne sent pas le paysan ça en tout cas. L'oeil précis parcourant le corps du jeune homme en face de lui, cherchant des informations sur son activité, s'il peut être une menace, sa potentielle puissance, mais scrutant aussi le monstre d'un œil habile.
Déformation professionnelle faut croire. En tout cas il a en face de lui un barde, qui ne vient pas de la région au vu de son accent, et son pokémon n'a pas l'air trop agressif, donc probablement pas un tueur sanguinaire.
Le Plongeur cligne des yeux en se rendant compte que quand quelqu'un lui parle, il faut répondre, ça fait quand même plus agréable. Il dit alors avec un sourire, sa réponse s'étant fait un peu attendre mais l'arrivant continuant de marcher vers lui, l'illusion qu'il l'ai laissé finir sa marche avant de répondre marchera peut être :


-Bonsoir monsieur. En effet, je pourrais vous répondre, mais je pense que je ne suis pas le plus à même pour faire ça, il suffit de lever le nez et vous comprendrez qu'en effet, vous êtes au bon endroit.


Et en disant ça, le plongeur montre du doigt le ciel, sans tendre le bras pour ne pas paraître complètement attardé non plus, et suis le mouvement de sa main pour voir le ciel emplie de petits points brillant qui, s'ils ne bougent pas pour l'instant, sont quand même présent en masse. Les monstres de Mélos font la même chose, quittant leur vigilance assidue de la monstre inconnue accompagnant l'humain tout aussi inconnu, et admire ce ciel qui est si rare dans la région qu'il fréquente habituellement.
Mélos garde les yeux braqués vers le ciel quelques instants avant de revenir sur le plancher des écrémeuhs et demande au barde avec un œil levé en interrogation :


-Veuillez m'excusez à mon tour, mais puis-je savoir ce qu'un barde fait ici ? Ce n'est pas à Scémède que vous allez faire fortune : les seuls personnes à même de vous payer sont celles qui peuvent vous faire couper la tête si vous jouer une seule fausse note ou écorché leur noms ridicules. Vous seriez largement mieux à Aros monsieur...


Réalisant qu'en fait il ne s'est même pas présenté voir même demandé l'identité de la personne devant lui, il se reprend, se disant qu'il ne faut pas gâcher un des rares moments de sociabilisation par l'impolitesse. Son père se retournerait dans sa tombe s'il savait ça !
Avec un nouveau sourire et une main tendue cette fois, Mélos reprend donc le plus sympathiquement possible :


-Mais j'en oublie toute mes manières, je me présente, Mélos Brelluma, ravi de vous rencontrer. Et voici Victoire et Nicea, mes monstres. Avec qui ai je l'honneur de partager ce ciel ?


Fiouu ! On se rattrape un peu. Mélos peste à l'intérieur en se disant que toute cette sympathie gratuite ne sert pas à grand chose mais bon, quand on à pas croisé quelqu'un d'amical depuis plus de trois mois (les aubergistes ne comptent évidemment pas), faire un peu la conversation, ça rappelle qu'on est humain !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 145
Métier : Barde
Sexualité : Pansexuel ~
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Juil - 12:45
Quand on prie la bonne étoile

Mélos Brelluma & Hidemi Uta

Marchant tranquillement vers l'inconnu, j'en profite pour baisser mon bras. Il n'est qu'à quelques mètres et il m'a repéré, plus besoin de faire de grands gestes. Les deux monstres à ses côtés n'ont pas l'air agressifs à mon égard. Au moins puis-je me rapprocher un peu sans crainte. Enfin pour le moment, on ne sais jamais trop à quoi s'attendre avec des inconnus.

Gardant un sourire franc ourlé sur mes lèvres, la réponse du jeune se fait un peu attendre. Quand même, il ne doit pas réfléchir tant que ça pour me répondre ! Il n'a pas l'air si idiot. Enfin faut pas se fier au apparence. Ou il attend que je soit plus près pour ne par parler fort ? Hors des villes c'est peut-être ce qu'il y a de mieux à faire. Mais je ne laisse pas apparaître mon impatience. Toujours garder son petit minois innocent d'évoli, ça n'apporte que des avantages ~
Bonsoir monsieur. En effet, je pourrais vous répondre, mais je pense que je ne suis pas le plus à même pour faire ça, il suffit de lever le nez et vous comprendrez qu'en effet, vous êtes au bon endroit.
Lever le nez ? Non mais si c'est pour me montrer le ciel oui je sais qu'il est là et rempli d'étoile, je ne suis pas encore aveugle. Un simple "oui vous êtes au bon endroit" m'aurait suffit comme réponse.

Et si autant Grenat monte les yeux au ciel pour regarder sans prêter attention à ce qui l'entour, prend quelque secondes avant de le faire, guettant que rien ne cloche. Ma goupix laisse échapper un petit glapissement de joie sans doute en découvrant ce ciel. Et pour le coup, j'avoue volontiers qu'il est magnifique et que je reste longtemps à le regarder, profitant de ce spectacle en me focalisant dessus. Je cherche si jamais je vois une étoile filante mais... Ca n'a pas l'air d'être le moment... Tant pis, peut-être dans les minutes qui suivent ? Je comprend pourquoi cet endroit est si connu.
Je n'étais pas sûr d'être au bon endroit, je m'attendais à voir un peu plus de monde. C'est pour ça, j'ai préféré vous demander que de rester dans l'ignorance. Mais je suis content d'y être parvenu, c'est magnifique !
Grenat semble appuyer mes propos, me faisant rire doucement tandis que je baisse les yeux et plie les genoux pour venir la caresser un coup, elle qui a encore la tête dans les étoiles.
Et finalement lorsque le jeune homme reprend la parole, je me rend compte qu'il a quitter le ciel des yeux pour les reporter sur moi. Je me redresse, et lui prête mon attention. Vu son air, il a l'air d'avoir des interrogations. Mais après tout, on se demande toujours qui je suis ~
Veuillez m'excusez à mon tour, mais puis-je savoir ce qu'un barde fait ici ? Ce n'est pas à Scémède que vous allez faire fortune : les seuls personnes à même de vous payer sont celles qui peuvent vous faire couper la tête si vous jouer une seule fausse note ou écorché leur noms ridicules. Vous seriez largement mieux à Aros monsieur...
Hein ? Quoi, quoi, quoi ? J'ai bien entendu ? Comment ça je ne vais rien gagner à Scémède ? Raaah ! Voilà ce que ça coûte de ne pas se renseigner ni écouter les autres ! Ca m'apprendra... Ne me dites pas que j'ai fait tout ce chemin pour rien ! Tss...

Malgré tout, il y aurait quelques personnes assez riche pour me payer, c'est déjà ça. Mais apparemment c'est dangereux. C'est moins bon. Ce n'est pas tellement le fait de faire des fausse note qui m'effraie, je n'en fais plus sur mes chansons ! Mais le soucis c'est que s'ils n'ont pas l'oreille musicale et qu'ils veulent me tuer parce qu'ils trouvent que je joue faux. C'est quand même embêtant.

Même si je pense que la surprise et le mécontentement à dû se lire brièvement sur le visage, je reprends mon rôle et passe une de mes mains sur mon cou en reprenant.
Oh vraiment ? J'avais entendu parlé de ces rumeurs mais je pensais que l'on exagérait un peu sur la sévérité de ces personnes... Voyez vous, je suis arrivé à Aros il y a quelque temps. Je ne connais que très peu Hastérion. C'est pour ça que je me promène sur les routes pour découvrir la beauté de ses lieux, conter les légende de mon pays et en apprendre plus sur celui-ci. Le monde regorge de chose à voir et à découvrir vous ne trouvez pas ? C'est fascinant !
Bon c'est un peu cucul peut être mais bon, ça devrait coller je pense !
Je hausse un sourcil lorsque je le vois réagir comme s'il se souvenait de quelque chose avant de regarder la main qu'il me tend
Mais j'en oublie toute mes manières, je me présente, Mélos Brelluma, ravi de vous rencontrer. Et voici Victoire et Nicea, mes monstres. Avec qui ai je l'honneur de partager ce ciel ?
Ah oui tien ! J'ai oublié de me présenter tien ! Le voyage m'a fait oublier mes bonnes habitudes. Je viens finalement serrer la main de Mélos, me penchant un peu en avant. J'ai bien plus l'habitude de ce genre de salutation que de serrer la main quand j'étais à Kanto.

Souriant de nouveau naïvement je répond alors.
Je vous prie de m'excuser j'aurai dû m'annoncer bien plus tôt ! Je me nomme Hidemi Uta, je suis originaire de Kanto d'où mon léger... accent, et voici Grenat, une goupix qui me suit dans mes péripéties ! Ravi de faire votre connaissance Mélos, Victoire et Nicea. J'espère que je ne vous ait pas dérangé, je suppose que vous venez regarder les potentielles étoiles filantes ? Vous êtes de Scémède ? Que vous semblez bien connaître l'endroit !"
Bon il m'a donné juste une info sur cette dndroit, ça ne veut pas dire pour autant qu'il est d'ici mais bon, si je peux en apprendre plus. Pourquoi pas ? Il n'a pas l'air d'un brigand, je suppose que je n'ai rien a perdre à par mon temps. Mais bon, ici le temps n'est pas de l'argent vu que peu de personne ne semble être un minimum riche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 325
Métier : Plongeur à Nimus
Equipe :

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Juil - 22:54
Quand on prie la bonne étoile
Mélos serre la main du jeune homme en face de lui, comprenant bien vite qu'il n'est pas de Kalos en tout cas, et au vu de l'accent qu'il n'a pas reconnu de prime abord, mais surtout de la salutation du barde, il semble venir soit de Kanto, soit de Johto. Et la confirmation arrive quand il se présente, apprenant au Plongeur que la première idée était la bonne, coup de chance !


En tout cas, Mélos n'est pas raciste pour un sou, lui même étant fils d'immigrée, alors il ne va pas agresser le nouveau venu pour ça. En plus de ça, le barde aime conter des histoires ce qui est... Non mais c'est normal en fait, Mélos ne sait pas vraiment pourquoi il a pensé ça, lui même aime beaucoup raconter des histoires !

Mélos se penche pour aller prendre dans ses bras la petite laporeille, qui demandait du regard depuis un moment, pour la poser sur son épaule, la monstre s'asseyant et regardant l'inconnu droit dans les yeux comme ça, chose que Victoire semble vouloir faire aussi mais... Son poids empêche Mélos de ne serais ce que penser à la porter. Toutefois, ses pensées ne sont pas longtemps concentrées sur sa monstre mais se reporte sur le barde. Hidemi Uta comme il s'est présenté et il dit avec un sourire, pour répondre à la question du curieux :


-Ne vous inquiétez pas, vous ne me dérangez aucunement, la colline est bien assez grandes pour nous cinq ! Et non, malheureusement je ne suis pas de Scémède, je n'y viens pas souvent d'ailleurs généralement, mais comme je passais dans le coin et que j'ai entendu que ce soir est une des fameuses nuits où on peux voir des pluies d'étoiles filante, je me suis dit pourquoi pas.


Comme par réflexe, Mélos relève les yeux pour regarder le ciel et voir s'il n'y a pas des étoiles qui vont se décider à tomber pour rendre ce moment encore plus magique ! Pour le moment elles sont certes belles, mais plutôt habituelles. Quoique à Nimus les étoiles sont moins belles puisqu'on ne peux pas se reposer cinq minutes sans être à cran.

Tout à coup, Mélos pointe le doigt vers le ciel, semblant avoir vu quelque chose. Les yeux aussi brillant que ceux d'un enfant, peut être à cause de l'excitation ou à cause de la fatigue, le Plongeur ajoute d'un ton enjoué en direction du barde :


-Hidemi ! Regardez le ciel, je crois que j'ai vu une étoile filante ! Ca commence peut être ? Une pluie d'étoile filante ? Normalement on ne doit pas avoir la tête dans la lune, mais là autant garder le nez dans les étoiles si on ne veux rien rater !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 145
Métier : Barde
Sexualité : Pansexuel ~
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Aoû - 19:43
Quand on prie la bonne étoile

Mélos Brelluma & Hidemi Uta

Je lève quelque instant les yeux après ma question, scrutant le ciel à la recherche d'une étoile filante. Je me demande quand même si ça marche vraiment cette histoire de réalisation de rêve. J'espère bien ! Que j'ai bien envie qu'il devienne réalité pour pouvoir avoir enfin une vie tranquille ! Ah si j'étais riche, je pourrais enfin vivre ma vie tranquillement sans avoir à compter le moindre sous et pour pouvoir manger à ma fin et le dépenser sans compter. On dit que l'argent ne fait pas le bonheur... Quelle sottise. Sans argent, tu ne peux rien faire et tu n'intéresses personne. Tu peux bien mourir dans ton coin, ça ne changera rien, sans compter le fait que l'on te regarde de haut en permanence.

Enfin ne pensons pas à cela ! J'ai bien l'intention que ça ne m'arrive pas ! Je baisse de nouveau les yeux, les reportant sur Mélos et son monstre... Hum... Je ne sais pas du tout son nom... Lapo quelque chose d'après ce que j'ai entendu ? Je ne connais pas du tout ce monstre. Même en étant parfois vers les docks aucun marin n'avais quelque chose de ce genre. Amusant, cette région à donc une faune inédite. Je me demande s'ils connaissent les goupix tien ? Ca pourrait jouer à mon avantage dans certains cas ! Mais je quitte rapidement mes pensées pour revenir à Mélos lorsqu'il me répond alors.
Ne vous inquiétez pas, vous ne me dérangez aucunement, la colline est bien assez grandes pour nous cinq ! Et non, malheureusement je ne suis pas de Scémède, je n'y viens pas souvent d'ailleurs généralement, mais comme je passais dans le coin et que j'ai entendu que ce soir est une des fameuses nuits où on peux voir des pluies d'étoiles filante, je me suis dit pourquoi pas.
Hum, il donc pas de Scémède non plus. Il peut venir de hum... Nimus ou Kii potentiellement ? Ou d'Aros aussi, mais je pense qu'il l'aurait évoqué quand il m'en aurait parlé je suppose ? Enfin il est déjà d'Hastérion, si j'ai des question pressante je pourrais toujours les lui poser. Il a l'air assez sympathique pour y répondre sans rien demander en retour. Et ça, c'est bien !

Je hoche la tête en l'écoutant et alors que j'allais lui répondre et, comme à mon habitude, poser d'autres questions car j'aime fouiner, il reprend soudainement la parole en montre le ciel du doigt. Grenat s'agite aussi de son côté sautillant d'excitation et je relève les yeux de mon côté pour voir ce qu'il pointait.
Hidemi ! Regardez le ciel, je crois que j'ai vu une étoile filante ! Ca commence peut être ? Une pluie d'étoile filante ? Normalement on ne doit pas avoir la tête dans la lune, mais là autant garder le nez dans les étoiles si on ne veux rien rater !
Comment ? Hum... Si quelque chose avait bougé, malheureusement j'ai regardé trop tard. Bon un vœu en moins. Mais si une pluie arrive ce soir, ce n'est pas grave, je me rattraperai !

Dans tous les cas, après avoir marché autant, mes jambes commencent à être assez lourdes et ce n'est pas vraiment agréable ! Je décharge donc ce que j'ai sur le dos, à savoir ma besace et mon shamisen uniquement  pour pouvoir m’asseoir dans l'herbe pour mieux contempler les étoiles. Assis sur mes chevilles je lève les yeux au ciel pour observer les étoiles le tout en venant grattouiller Grenat qui s'est installé à mes côtés.

Sans quitter le ciel des yeux pour le moment, je reprends la parole
Tiens assis toi Mélos, nous serrons bien mieux pour observer les étoiles, surtout que la nuit est jeune et la pluie d'étoile, même si nous l'attendons avec impatience, elle peut mettre du temps à se manifester. Et tu peux me tutoyer bien sûr ! Je peux jouer un air en attendant si tu en as envie. Enfin du coup, d'où viens-tu ? Tu es d'Hastérion ? Et pardonne ma curiosité mais qui sont donc tes deux compagnonnes ?
Oui je suis curieuuuuux, mais c'est aussi la faiblesse d'un barde je suppose. Nous aimons connaître des histoires ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 325
Métier : Plongeur à Nimus
Equipe :

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 2 Aoû - 15:38
Quand on prie la bonne étoile
Mélos se maudit de ne pas avoir pu faire un souhait ; il n'était pas encore prêt, il en a prévu des dizaines pourtant mais la soudaineté de cette étoile filante l'a pris de court. Se remettant les idées en place, le Plongeur écoute ce que dit le barde avant de sourire, le voyant s’asseoir.


-Bon, je ne vais pas rester debout alors. Mais vous. Enfin tu n'as pas peur que je sois un bandit, tu es mis en confiance bien vite quand même ? Heureusement pour toi que je suis un simple voyageur et non pas un assoiffé de sang et d'argent... Quoique d'argent encore, ça peut se discuter, mais je ne suis pas en manque pour le moment.


Mélos dépose son sac qu'il n'avait pas encore lâché au sol et ramasse son épée qui gisait par terre, cachée parmi les herbes. Et pour impressionner ou plutôt faire un peu peur au barde, il dégaine son sabre, faisant des moulinet avec avant de le ranger dans son fourreau, et de le mettre dans le sac, histoire de pouvoir le dégainer facilement en cas de potentielle attaque... Mais surtout parce que ça peut faire un peu flipper Hidemi, et Mélos aime bien s'amuser de ça, faut dire qu'il ne croise pas souvent des gens, alors autant profiter d'une rencontre pour se défouler la rate !

Enfin bref, le Plongeur cesse de faire l'idiot quelques instants pour se racler la gorge, et une fois son fessier par terre, il répond à la question qui semblait brûler les lèvres du barde curieux :


-Je viens de Nimus. Enfin, pour être plus précis, je suis né à Aros, mais je passe le plus clair de ma vie a Nimus maintenant, je travaille là bas, et pour le coup, je te déconseille d'aller jouer là bas, à part des pokémons tueurs et des pokémons qui veulent te bouffer, voir les deux, tu ne trouveras pas un très bon public. Quand à mes deux amies, elles viennent toute les deux de la bas justement. Elles m'accompagnent dans mon travail et m'aide à me défendre... Enfin elles essaient au moins !

Et le Plongeur rigole un peu en disant cela, les deux demoiselles vexés répondant en un air boudeur, tournant la tête vers le ciel comme pour dire qu'elles le font simplement parce qu'il est sympa, et qu'elles n'ont aucune obligation envers lui ! Toutefois, pour calmer leur colère passagère, Mélos ajoute en les regardant :


-En tout cas, elles sont de très bonnes compagnie toute les deux. Et crois moi, dans le voyage, c'est ce qu'il y a de pire selon moi, la solitude... Je suis bien content de les avoir trouvé ces petites bestioles ! Enfin, tu dois bien connaître le voyage toi aussi !


Mélos accueille les deux monstres dans ses bras puisque leur mauvaise humeur passagère est passée. Victoire se couchant et posant la tête comme à son habitude sur la cuisse de l'humain tandis que Nicea vient dans les bras de l'humain, celui ci lui caressant la tête doucement alors que les trois se remettent à regarder le ciel. Pendant quelques instants, ceux ci ne parlent plus et Mélos ne brise le silence qu'après quelques minutes :


-Et toi Hidemi ? Que fait tu ici ? Kanto est une belle région il me semble, on m'a toujours dit que les gouvernements étaient différents d'ici, mais c'est pas une raison de partir non ? L'amour du voyage peut être, de la découverte ? Et ton goupix t'a suivi dans cette aventure ou tu l'as trouvé ici ?


Puisque le barde pose des questions, Mélos voit pas pourquoi il ne pourrait pas faire de même ! Et puis les bardes ça raconte des histoires non ? Alors autant qu'il conte la sienne, c'est probablement celle qu'il connaît le mieux !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 145
Métier : Barde
Sexualité : Pansexuel ~
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 3 Aoû - 23:30
Quand on prie la bonne étoile

Mélos Brelluma & Hidemi Uta

Bon, je ne vais pas rester debout alors. Mais vous. Enfin tu n'as pas peur que je sois un bandit, tu es mis en confiance bien vite quand même ? Heureusement pour toi que je suis un simple voyageur et non pas un assoiffé de sang et d'argent... Quoique d'argent encore, ça peut se discuter, mais je ne suis pas en manque pour le moment.
Hum... Certes c'est une bonne question. Toutes les apparences sont trompeuses. Moi même je ne suis pas aussi naïf et idiot que je veux bien le faire croire ! Chacun à son masque et joue un rôle dans cette scène qu'est là vie !
Mais bon, si après je dois me méfier de n'importe qui... Je ne suis pas sorti de l'auberge ! Je veux bien qu'il faut être prudent mais il y a des limites ! Je suis un barde après tout, je dois bien aller au devant des autres non ? Et puis bon, je me suis déjà sorti de situation bien plus compliqué que celle actuellement ! Bon peut-être pas mais j'y crois ! Ce n'est pas ce jeune homme qui me fait réellement peur, hormis ses monstres, il n'a pas grand chose. Et puis après tout...
Après tout, si tu en étais un, tu n'aurai pas répondu à toutes mes questions je suis sûr ! Et puis soyons sérieux, qu'est-ce qu'un barde, un troubadour qui vient d'arriver peut avoir comme fortune sur soi ? Je pense que tu perdrais ton temps à me détrousseeeeer ?
Wow ! Depuis quand il a cette épée ? La nuit n'est vraiment pas mon fort, beaucoup de chose ne se voient pas. Et aucun reflet ne m'avais indiqué la présence de l'épée.
Bon d'accord il est peut être un peu plus impressionnant. Mais ça ne change pas le fait que voler un barde... Et bien il n'y a pas grand chose sur lui en général. Enfin pour le moment, car je compte bien gagner de l'argent ! Et sûrement pas pour le donner à des bandits. Enfin j'ai toujours plus d'un tour dans mon sac ~ Mais la question ne se pose pas, lui n'est pas là pour me faire les poches !

Mais bon ce n'est pas le moment de perdre le rôle que l'on joue ! Continuons sur la même lignée à la découverte de cette épée !
Eh bien ! En voilà une surprise ! Tu as une bien belle épée Mélos ! Et tu as l'air de savoir la manier ! Tu es soldat ?
Oui je me renseigne toujours ! Mais bon il ne m'arrête pas ! Pourquoi devrais-je m'arrêter ! Oui la curiosité est un vilain défaut. Presque le seul que j'ai ~
Roh ça va faut bien se lancer des fleurs de temps en temps ! Je suis tout seul en permanence, si je ne m'en fait pas, personne ne le fera !

Bref ! Dans tous les cas, je regarde du coin de l'oeil l'épée. Voir si elle est usé ou pas, ou même tranchante. J'aimerai bien savoir s'il l'utilise souvent ou si ce n'est que de la frime. Faire quelque moulinet ça ne suffit pas à montrer que l'on sait se battre avec. C'est la même chose avec les instruments. On peut savoir jouer quelques accords avec l'un d'eux sans pour autant savoir comment l'utiliser. Ca peut être la même chose ici aussi. Bon après, c'est pas forcément donné une telle arme, je suppose qu'il doit en avoir l'utilité à un moment. Mais pourquoi faire ?

En attendant sa réponse, qui d'ailleurs allait répondre à pas mal de mes questions, je continue à caresser Grenat. Elle a sursauté en voyant l'épée, mais elle est redevenu rapidement calme. Elle est aussi naïf que son maître apparent. Pas étonnant qu'elle ne soit pas stressée. Ce n'est pas plus mal, elle est mieux comme ça.
Je viens de Nimus. Enfin, pour être plus précis, je suis né à Aros, mais je passe le plus clair de ma vie a Nimus maintenant, je travaille là bas, et pour le coup, je te déconseille d'aller jouer là bas, à part des pokémons tueurs et des pokémons qui veulent te bouffer, voir les deux, tu ne trouveras pas un très bon public. Quand à mes deux amies, elles viennent toute les deux de la bas justement. Elles m'accompagnent dans mon travail et m'aide à me défendre... Enfin elles essaient au moins ! En tout cas, elles sont de très bonnes compagnie toute les deux. Et crois moi, dans le voyage, c'est ce qu'il y a de pire selon moi, la solitude... Je suis bien content de les avoir trouvé ces petites bestioles ! Enfin, tu dois bien connaître le voyage toi aussi !
 Dites donc, c'est qu'il y aurait aussi des régions dangereuses dans ce coin ! Mouais, ce n'est pas vraiment l'endroit ou il faut aller. Ce n'est pas là bas que je ferais fortune. Quoique... Je suppose qu'il doit bien se trouver quelque chose de particulier à Nimus pour qu'il reste là-bas ? Ce n'est pas l'archétype de l'ermite en plus. Il n'est pas là bas  juste pour être en dehors de la société non ?
Hum... Il doit y avoir quelque chose derrière tout ça. Déjà car il a l'air d'y avoir de bons monstres dans le coin. Il a bien réussi à en apprivoiser deux ! Bon, si on risque d'être blessé à chaque fois c'est moins bien quand même.

Et a tien ! Un occasion d'exploiter un peu mon personnage ! Enfin ! J'ai cru que l'on n'y arriverait jamais ! Bon après avec toutes mes questions ce n'est pas simple non plus. Mais qu'importe, je continue sur cette voie là !
A Nimus ? C'est... Au Sud non ? Cette région est si inhospitalière ? Mais comment fais-tu pour survivre ? Et pourquoi tu y restes ? Ton travail est si important ? Que fais-tu ?
Et avant de continuer ma phrase, je me gratte l'arrière de la tête, regardant autre part, comme si j'étais gêné avant de rajouter:
Oh tu sais... Je ne suis d'un voyageur débutant. Cela ne fait pas si longtemps que je parcours les routes comme bardes !
... Sur Hastérion devrais-je rajouter pour être parfaitement honnête. Mais au final je ne mens pas ! J'omets quelques détails ! Mais bon, les détails ne sont pas si important au final, non ~ ?
Et puis un petit mensonge ne fait pas de mal ! Surtout si c'est moi qui les raconte !

Finalement, je baisse les yeux en voyant que Grenet pose sa tête mon genou. Hum... Apparemment elle n'a pas trop aimé que je baisse le rythme des gratouilles. A moins que ce ne soit le fait qu'elle ait vu Mélos porter Nicea qui lui ait donné des idées ? Peut-être. Mais oui ma belle, je te porterai peut-être plus tard ! Ce n'est pas la première fois que je le ferai en plus !
Je continue à la caresser de nouveau, redressant la tête pour regarder les étoiles. Je jette un rapide coup d'oeil à Mélos en l'entendant reprendre la parole et briser le silence ambiant, mais je reparte bien vite mon attention sur les étoiles, ne voulant pas manquer le début du spectacle.
Et toi Hidemi ? Que fait tu ici ? Kanto est une belle région il me semble, on m'a toujours dit que les gouvernements étaient différents d'ici, mais c'est pas une raison de partir non ? L'amour du voyage peut être, de la découverte ? Et ton goupix t'a suivi dans cette aventure ou tu l'as trouvé ici ?
Ah ! Enfin des questions intéressantes ! Aller il est temps de commencer à conter ! Mon activité favorite ! Allez prenons un petit air mélancolique !
Oui c'est vrai Kanto est une très belle région ! Les gens sont souriants et bienveillants ! Ils te viennent toujours en aide si tu en as besoin ! C'est différent d'ici, mais j'aime beaucoup ma région natale ! Tu sembles savoir beaucoup de chose, même sur les régions autres que Hastérion ! Tu m'impressionnes !
Traduction : Oui c'est vrai Kanto est une très belle région ! Les gens sont prêts à tout, temps que tu as un peu d'argent à lui donner, et si tu as besoin d'aide ne compte que sur toi ! La solitude est ta meilleur amie souvent ! Enfin ça c'est si l'on parle du peuple, évidemment les plus riches sont tranquilles ! Comme partout j'imagine ? Je suppose que ce n'est pas si différent d'ici ? Mais bon, j'aime beaucoup ma région natale quand même !
Vous voyez ? Dit comme ça ce n'est pas très vendeur ! Il fallait embellir les choses ! Et même s'il connait Kanto il n'y est jamais aller, je peux bien lui dire ça, il devrait me croire.
Et les raisons de mon départ, qui fut précipité d'ailleurs, sont... Assez compliqué à expliquer. Disons qu'un conflit familiale m'a un peu poussé à changer d'endroit. Mais je ne me plains pas trop, j'aime découvrir de nouveaux lieux et entendre des histoire à propos des lieux ou même des figures historiques ! Quand à Grenat, je l'ai rencontré là bas. Une forte amitié nous unis depuis que nous nous sommes rencontré. Dommage qu'elle ait été obligée de se séparer de sa famille pour me suivre...
Oui ajoutons un soupçon de tristesse c'est toujours vendeur ! Surtout quand ça a la tête d'une petite goupix toute mignonne ! Ca donne envie d'y croire non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 438
Métier : Marchand, Guide touristique, Professeur
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 4 Aoû - 0:59

Événement


Alors que les deux hommes discutent tranquillement, une nouvelle lueur apparait dans le ciel. Puis une seconde et en quelques instants, une pluie d'étoiles filantes strient la nuit. Un spectacle magnifique à couper le souffle. Cependant, l'heure n'est pas au voeu car l'une semble se détacher des autres et... serait-ce un jeu de lumière ou elle brille de plus en plus ? 

La vérité : cette étoile se rapproche à toute vitesse. D'ici quelques minutes, elle percutera le sol ! Hidemi et Mélos doivent se mettre à couvert le plus vite possible !


Compte PNJ ne pas MP

✧ Yukiteru Ito (fonda) ✧ MP
✧ Céleste (admin) ✧ MP
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 325
Métier : Plongeur à Nimus
Equipe :

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 4 Aoû - 11:48
Quand on prie la bonne étoile
Mélos pourra rougir face à tous ces sympathiques compliments que lui fait Hidemi, mais il reste quand même neutre dans son expression faciale : déjà qu'il fait un effort pour ne pas simplement se taire et admirer les étoiles, il faut pas lui en demander trop non plus !

Pourtant, même si c'est un peu forcé, Mélos fait un sourire au barde qui est quand même très avenant, ce qui est forcément une qualité vu le travail qu'il fait : s'il était un vieux bougon ça serait probablement bien plus difficile pour lui pour gagner sa pitance ! Il ajoute après que le pauvre Hidemi ai raconté sa vie, un peu compatissant :


-Je m'excuse d'avoir demandé, je ne veux pas remuer d'anciennes blessures, ça doit être terrible d'être en mauvais terme avec sa famille, je n'ai jamais connu ça personnellement. En tout cas je suis désolé pour vous.


Et en disant ça, le Plongeur regarde surtout la petite goupix puisque, il faut se l'avouer, autant l'humain il n'en a pas grand chose à faire, il est grand, il semble relativement intelligent au moins, il aurait probablement pu éviter les conflits, mais la pauvre Goupix... C'est toujours ça avec lui, les monstres le touchent beaucoup plus que les humains ! Mélos avance sa main pour tenter de caresser un peu la petite créature si elle le laisse faire, mais reviens bien vite a sa place pour continuer de caresser ses monstres à lui, qui semblent aussi en manque d'affection terrible... Rholala, qu'elles sont maltraitées ces petits choupinettes !

Puis Mélos se rend compte qu'il n'a pas répondu à la question de tout à l'heure. Il essaie de se remémorer la réponse tout en se grattant la gorge, la trouvant un peu sèche... Bah, il n'y a qu'un seul moyen de soigner ce maux ! Il fouille dans son sac pour en sortir une autre gourde, plus petite que celle contenant de l'eau, et en boit une bonne rasade ! S'humidifiant les lèvres et savourant le liquide couler dans sa gorge, lui faisant du bien, il regarde Hidemi et lui propose la gourde en disant un peu amusé :


-Un alcool de Scémède, une des raisons de ma venue ici ! Il déchausse un peu les gencives, mais quand on est habitué, c'est un régal ! Vous voulez essayer ? Quand à votre question c'était... Ah oui. Donc oui, Nimus est la région inhospitalière au sud en effet. Je suis Plongeur dans la Grande Morte, donc je cherche des trésors, des saletés qui traine, je fais deux trois relevé pour moi même. J'aime bien noté tout les pokémons que je rencontre, je me dit que je pourrais les revendre à un professeur ou quelqu'un qui s'intéresse autant que moi à la faune et la flore de la bas ! Et pour y survivre c'est... Par Arceus, ça commence !


Prévenu par Nicea qui lui tapotait la tête avec son oreille, le Plongeur à jeté un coup d'oeil vers le ciel pour voir le début de la pluie d'étoile. Instinctivement et après avoir juré un coup, il lève les yeux au ciel et admire, cette fois les yeux entièrement brillants de cet événement qu'il n'avait jamais pu observer ! Vite un vœu ! Alors alors...

Alors quoi ? Mélos cligne des yeux plusieurs fois, allant même jusqu'à se les frotter pour voir ce qu'il voit... Normalement les étoiles, même filantes, ça reste dans le ciel non ?
Le Plongeur pose ses mains au sol doucement, regardant avec précision jusqu'à se rendre compte que.. ? Oui oui, elle arrive droit vers eux !

Se redressant d'un seul coup, Mélos ramasse son sac avec heureusement toute ses affaires dedans, , relève Victoire d'une main et dit a Hidemi sans l'attendre :


-Debout ! L'étoile nous fonce dessus, faut bouger de là !


Et sans plus de discours, avec son sac dans le dos et tenant fermement Nicea dans les bras le Plongeur fuit de la place pour se retirer le plus vite possible derrière un rocher assez grand pour le caché au loin, ou un arbre s'il ne trouve pas mieux. Et seulement de là, à plus de 200 mètres de l'endroit d'impact approximatif, il va se permettre de souffler un coup. Et bien caché derrière son abri, il regarde ce qui se passe... Et aussi si Hidemi a eu le temps de fuir... Ce serait dommage qu'il n'est pas pu !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 145
Métier : Barde
Sexualité : Pansexuel ~
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Aoû - 20:48
Quand on prie la bonne étoile

Mélos Brelluma & Hidemi Uta

J'écoute avec un certain contentement intérieur les excuses de Mélos. C'est bien, c'est bien ! Je sens que ça mord à l'hameçon ! Aller, aller encore un peu et je vais peut-être pouvoir parler un peu plus de mon tragique destin d'héritier ! Aller, on ramène le menu fretin... Oui menu, c'est pas lui qui va m'apporter grand chose je suppose ? Il n'a pas l'air riche et vit dans un coin paumé ! Sauf si je me perd là bas, ou si je dois me cacher peut-être, je ne sais pas s'il me sera vraiment intéressant... Enfin connaître quelques personnes un peu partout dans cette région c'est toujours bon ! Sauf si ce sont des criminelles... Enfin je ne fricote pas avec cette caste, je suis un barde respectable après tout ~

Hum ? Il ne pause pas plus de question ? Hum, est-ce que j'ai mal dosé mon histoire pour qu'il soit trop désolé pour m'interroger plus ? Ou il est beaucoup moins curieux que moi... Peut-être. Bon, faudra que j'arrange ça, pour mes prochaines rencontres !
N'empêche... C'est moi ou même pendant ces excuses il ne m'a pas regardé ? J'aimerai bien claquer des doigts pour attirer son attention mais bien évidemment je ne le fais pas. Je garde simplement mon sourire habituel tandis qu'il rapproche sa main pour venir caresser Grenat. Je peux le comprendre, elle est si mignonne, ce qui est un grand avantage. Même si j'ai l'impression qu'elle me vole un peu la vedette... Et elle n'est pas farouche si bien que, même si elle ne connait Mélos depuis longtemps, elle se laisse caresser sans soucis, et frotte même sa tête contre la main de l'homme à la chevelure saphir. Bon il est temps de refaire parler de soi !
Non, non ne sois pas désolé ! Tu ne pouvais pas savoir ! Cela dit, oui c'est assez dur d'être en mauvais terme avec sa famille, même si ce n'est qu'une partie. Ah... Qu'est-ce qu'ils me manquent... Enfin je suis content que vous soyez en bons termes avec la votre !
Aller ! On relance l'hameçon ! Peut-être qu'il va rester sur plus longtemps et poser d'autre question ?
Ah ? Il semble réfléchir en caressant son monstre... Aller soit curieux et pas timide ! Je t'ai bien posé des questions tu peux le faire non ?

Ah bah non fausse alerte... Il est parti chercher autre chose. Bon tant pis, ça prendra plus de temps, mais justement, nous avons le temps. Si ce n'est pas maintenant ce sera peut-être plus tard. Et puis bon comme je le disais ma vie ne dépend pas de lui donc ce n'est pas grave si au final on se quitte sans que je n'ai d'avantage.
Hum ? C'est quoi cette gourde qu'il me tend ? Et cet air amusé ?
Un alcool de Scémède, une des raisons de ma venue ici ! Il déchausse un peu les gencives, mais quand on est habitué, c'est un régal ! Vous voulez essayer ? Quand à votre question c'était... Ah oui. Donc oui, Nimus est la région inhospitalière au sud en effet. Je suis Plongeur dans la Grande Morte, donc je cherche des trésors, des saletés qui traine, je fais deux trois relevé pour moi même. J'aime bien noté tout les pokémons que je rencontre, je me dit que je pourrais les revendre à un professeur ou quelqu'un qui s'intéresse autant que moi à la faune et la flore de la bas ! Et pour y survivre c'est... Par Arceus, ça commence !
Je prends la gourde qu'il me tend et en l'écoute deux choses font tilt. La première est... Par Arceus il tente de me droguer ! Il veut m'empoisonner ! Oui mais il en a bu... Il a peut-être pris un antidote avant ? Non, c'est improbable en fait.
En tout cas je prend la gourde et la porte à mes lèvres pour en boire que très peu et... AAAAH ! Oui ! Oui il a voulu m'empoisonner ! L'ecrémeuh ! C'est quoi ce truc ? C'est quoi cet alcool ? C'est bien trop fort pour que l'on puisse l'appeler ainsi ! Je tousse mes poumons, sentant en plus parfaitement le chemin qu'à pris ma gorgée dans mon corps. Comment il peut voir ça ?

Mais pendant que je continuais à tousser, je me suis souvenu de la seconde chose qui avait fait tilt... Un chasseur de trésor ? Rien qu'à ce mot mes yeux ont dû s'illuminer ! Des trésors ! De l'or ! Des choses précieuses et qui valent chère ! Mais c'est intéressant ça ! Finalement il est plus intéressant d'un coup ! Et potentiellement plus riche. Ah ! C'est bien, j'aurai pas perdu ma journée en quelques sortes !

Déglutissant pour faire passer le goût fort de l'alcool je tente de reprendre la parole pour lui poser des questions sur sa recherche de trésors mais voilà que le spectacle tant attendu commence enfin !
Tant pis pour les question, l'heure est à la formulation des voeux !

Je lève la tête, vraiment ravi par le spectacle se déroulant devant mes yeux. Et pour une fois, j'exprime réellement ce que je ressens, à savoir une réelle fascination et je suis béat devant la beauté que peut nous offrir la nature. Mais pendant cette contemplation, je réfléchis à mon voir même mes voeux ! Et pour le coup... Je dirais qu'être riche, ou du moins avoir assez d'argent pour vivre confortablement est ce qui revient le plus souvent en somme ! Ah oui je pourrais faire ce que je veux avec tout cet argent. Être dans un endroit au calme, peut-être à Aros pour le moment, avec un toit sur la tête et ne pas avoir faim en ne faisant pas grand chose... c'est bien non ?

Je continue toujours à observer le spectacle jusqu'à ce que... C'est moi ou il y a un truc brillant qui le devient de plus en plus en grossissant ? Donc en d'autre terme qui se rapproche de nous ? Je regarde un coup Grenat qui ne semble pas avoir peur, et je me frotte les yeux avant de regarder à nouveau.
Un hallucination ? Je sais que je ne bois pas d'alcool souvent mais même, je n'ai pas bu assez pour être saoul, ni même pour être drogué...
Mais pendant que je pense à tout ça c'est bien Mélos qui m'apporte la réponse lorsqu'il se lève précipitamment en emportant ses affaires
Debout ! L'étoile nous fonce dessus, faut bouger de là !
Ah ! C'est problématique ça ! Bon au moins je ne rêve pas mais j'aurai préféré je pense ! Pas question d'attendre ici !

Je me lève d'un bon, prenant ma sacoche d'une main et mon shamisen de l'autre. Grenat est elle aussi alertée et pour le coup je cours... Peut-être pas à l'opposé de Mélos, mais en tout cas pas dans la même direction c'est sûr !
Grenat ! On se met à l'abri ! Suis moi vite !
Et je cours vers un abri de fortune, derrière un rocher, un arbre, ou descendant la colline, manquant sans doute de tomber à plusieurs reprises. Et une fois assez fois, ou derrière quelque chose qui puisse me protéger, je me mets dos au lieu d'impact, l'attendant et en gardant Grenat prêt de moi lorsqu'elle m'aura rejointe. Et pour le coup, je ne pense pas vraiment à Mélos... Quoi ? Il vit dans une région qui veut ta mort, il va bien survivre à ça ! Enfin ça m'embêterai quand même un peu de pas savoir les trésors qu'il a trouvé...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 438
Métier : Marchand, Guide touristique, Professeur
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Aoû - 15:06

 

Attention !


Un Pokémon sauvage apparaît...
Avec un boucan de tous les diables, l'étoile s'écrase sur la colline. De l'herbe, de la terre sont pulvérisées dans tous les sens. Une forte lumière, une explosion si forte qu'elle en fit vibrer le sol. Autour, l'air est chaud et quelques brindilles fumantes laissent échapper une odeur de brûlé.



Un Météno Normal de niv. 18
Boul'Armure - Onde folie - Météores - Pouvoir antique

Au milieu du cratère encore fumant, un Pokémon s'élève. Il semble particulièrement secoué par les évènements car sans doute est-il passé trop près et l'atmosphère terrestre l'aurait attiré. Perdu dans cet nouvel environnement, il regarde autour de lui cherchant ses congénères qui filent dans les cieux.

Maintenant que le Pokémon Mystère est arrivé, vous pouvez aller sur le sujet du Mini-event Ici ! pour discuter de qui va attraper le Pokémon (si quelqu'un en veut). Pour rappel, ceux qui ne capturent pas le Pokémon Mystère reçoivent une récompense autre.



Compte PNJ ne pas MP

✧ Yukiteru Ito (fonda) ✧ MP
✧ Céleste (admin) ✧ MP
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 325
Métier : Plongeur à Nimus
Equipe :

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 9 Aoû - 0:12
Quand on prie la bonne étoile
Mélos sort le bout de son nez après avoir entendu l'explosion.. Alors ? Une météore ? Un pokémon tombé du ciel ? Il avait déjà entendu parler de pokémon venant de l'espace, des choses qui sont d'ailleurs un peu hérétiques selon quelques préceptes illuminés. Les mélos et Mélofée par exemple... Est ce que c'est ça ?

Doucement, un pas après l'autre, le Plongeur s'approche du lieu d'impact avec ses deux monstres près de lui, histoire de pouvoir se défendre si la créature tombé du ciel est agressive mais... De loin en tout cas elle n'a pas l'air de l'être. D'ailleurs cette chose ne semble pas... Ressembler a grand chose de connue ? On dirait juste un caillou qui flotte, mais est il une menace ? Dans ses cours il y a quelques années, on lui avait dit que les monstres venant d'ailleurs ne sont jamais une bonne idée puisqu'ils font toujours des saletés dans les environnements après !

Finalement, il n'y a rien à craindre, et le pas de Mélos se fait plus rapide. Une créature comme ça n'a pas l'air d'être très méchante, mais il faut y remédier, au moins l'assommer pour ne pas qu'il blesse les autres animaux : ils pourrait être trop puissant. C'est peut être une mauvaise idée, mais il faut se lancer, et puisque Hidemi n'est peut être même pas un combattant, alors autant le faire soit même !

D'un air sérieux, et surtout tendu, Mélos se prépare mentalement au combat. Il tend la main pour bloquer Victoire, et lance un regard à Nicea, qui comprend directement, et se met en position de combat. Puis d'une voix sèche, le plongeur lance son premier ordre :

-Nicea, attire son attention avec un écrase face, qu'il soit un peu concentré. Ça te fera de l’entraînement en plus.

La laporeille n'attend pas longtemps pour mettre l'ordre a exécution et saute sur la boule magique volante, assenant ses deux pieds dessus avec force, avant de retomber vers Mélos, gracieusement comme toujours. L'attaque ne semble pas avoir fait grand chose, mais la... Chose se retourne et regarde la petite monstre au sol, son attention étant prise à priori au moins.

Mélos réfléchit un moment... Cette chose lui dit quelque chose... Il y a un monstre qui est comme ça non ? Oui, il en est presque sûr, mais il n'a pas le nom en tête pour le moment. En tout cas, le monstre de pierre en face ne se laisse pas faire, et commence à tourner sur lui même, des petites étoiles apparaissant autour de lui et commençant à virevolter de plus en plus rapidement avant qu'elles ne décollent en direction de Nicea.

Heureusement même sans ordre, la Laporeille n'est pas idiote et elle saute sur le côté avec une roulade pour ne pas se faire toucher par l'attaque. Toutefois les météores, comme mues par une force imaginaire, font demi tour pour aller frapper le pauvre petit monstre dans l'herbe. Mélos serre les dents pour Nicea, les herbes ayant quand même amorties la plupart des attaques, donc elle n'a pas du trop souffrir.

-Ma petite, utilise Boule d'Armure, ça te préviendra des prochains dégâts !

Hochant la tête en gardant le regard fixé sur son adversaire, Nicea enroule ses oreilles comme pour faire une roulade et saute sur place, faisant plusieurs salto d'affilé pour raffermir son corps et faire en sorte que les coups sont plus facilement encaissés mais... Tiens, le Monstre en face à l'air de faire la même chose. Tournant sur lui même à grande vitesse, une sorte de couche de pierre plus épaisse se forme autour de lui, comme pour Nicea, se durcissant pour ne pas être blessé outre mesure.

Mélos secoue la tête, un peu embêté de cette situation qui à l'air sacrément sans issue, puis pointe du doigt l'adversaire pour donner plus de prestance à son ordre et dit d'une voix sévère :

-Nicea, utilise ton Attaque Ardente ! Ça devrait lui faire retrouver ses esprits ! Je ne veut pas que le combat devienne dangereux pour toi.

Justement Nicea lance un regard empli d'admiration et de reconnaissance à son maître, avant de faire un regard beaucoup moins sympathique au combattant d'en face. Détendant une de ses oreilles bien droite, la laporeille fronce les sourcils, et dans une position digne des plus grand sayein elle invoque des flammes sur son oreille. Celle ci prend feu, sans blesser la monstre pourtant, Nicea la repliant un peu pour donner plus de force au coup, puis fonce vers l'adversaire, oreille enflammée devant elle pour assener un coup des plus puissants sur la couche de pierre nouvellement formée autour du monstre du ciel.

Le coup fait un grand « crac » alors que Nicea crie un « REILLE ! » puissant et que le monstre sous elle se retrouve un mètre plus bas. Malheureusement, il ne s'écrase pas au sol, la force n'étant pas assez développée pour mettre à bas la défense de la Créature qui lâche un « Métééé... » de douleur.

-Ah, je me disais bien que ça me disais un truc. Mété... O ? Non, météno je crois. Oui, ça ne vient pas d'ici, il me semble que ce monstre vient d'une région très très lointaine. Il n'a rien à faire ici en tout cas. Nicea, enchaîne avec un... Non, attention, esquive !

La laporeille n'a pas le temps d'entendre l'ordre que l'attaque de la créature d'en face se fait voir. Une boule fluorescente part depuis l'endroit où était le monstre quelques secondes plus tôt vers la laporeille. La petite monstre n'a pas dit son dernier mot pourtant et fait une roulade arrière, aidée par sa capacité Boule d'Armure réalisée quelques dizaines secondes plus tôt lui permettant d'éviter le potentiellement fatal pour sa santé mentale.

Une nouvelle distance mise entre les deux combattants, Mélos s'apprête à donner son prochain ordre, mais il faut croire que le Météno est énervé à cause de ce combat qu'il n'a pas du tout demandé, et il prépare une nouvelle attaque, cette fois beaucoup plus puissante que celle d'avant... Le sang du Plongeur ne fait qu'un tour et il lance alors vigoureusement, mais cette fois avec la voix plus inquiète que déterminée :

-Nicea, utilise Ténacité vite ! Il faut que tu tiennes ma fille, j'ai confiance en toi !

La Laporeille se prépare à prendre la douleur de plein fouet, se contractant partout sur son corps et fermant les yeux, sa musculature minuscule se solidifiant, chaque centimètres carrés devenant plus dur face à l'énorme attaque qui se prépare.
D'ailleurs en parlant de l'attaque, les rochers commencent à se soulever du sol tout autour du Météno. Une dizaine de grosse masse de terre et de pierre toute agglomérées montent a deux mètres du sol, se stabilisent tout autour du monstre de l'espace et puis d'un coup... Elles filent droit vers la laporeille !

Nicea, toujours aussi concentrée, reçoit le choc en pleine face mais ne bronche pas un seul moment, gardant les yeux fermés, les oreilles repliées et les poings serrés, elle reçoit les kilos de terre et de pierre sur la tête, s'enfonçant dans le sol et reculant d'un bon mètre sous l'effet de choc. Mélos est obligé lui aussi de se décaler pour ne pas recevoir de la terre et des roche dans la tête, esquivant agilement puisqu'il est plus loin derrière et que les projectiles ont déjà perdus de la vitesse en arrivant vers lui.

Pourtant le combat n'est pas fini, et l'humain n'attend pas que le Météno ne se soit remis de son attaque pour lancer un autre ordre, qu'il espère être le dernier, car Nicea ne va pas tenir longtemps à se train là, voir même une seule attaque de plus, et c'est terminé. L'esprit droit, la main ne tremblant pas, il désigne encore une fois le Météno du doigt et dit d'une voix victorieuse :

-Aller, cette fois je sais que c'est la bonne ! Utilise à nouveau ton attaque de flamme ma petite ! Je sais que tu peux le faire, écrase le !

La laporeille force sur ses oreilles, les cognant entre elles comme si elles étaient ses poings, et d'un air toujours plus motivé à gagner le combat, elle fait un petit bond en avant pour gagner quelques centimètres. Progressivement, ses deux oreilles se mettent à chauffer puis à devenir l'attaque de flamme qu'elle a utilisée auparavant. Le météno reprenant ses esprits ne découvre que trop tard que le coup est déjà lancé vers lui, et il se sait probablement trop lent pour l'esquiver.
Les deux oreilles viennent, avec une force encore plus acharnée que le coup précédent, écraser la coquille de roche qui forme le corps du météno et le projette a terre alors qu'il était encore en train de se reposer de son attaque antique.

Mélos serre le poing, content de la performance de sa monstre qui a bien réussi a écraser son adversaire, au prix d'un combat certes compliqué qui à failli lui coûter de belles blessures, mais la victoire est acquise ! Le Plongeur ouvre ses bras pour que la petite laporeille puisse venir trouver du repos maintenant mais... Quelque chose cloche... La roche bouge... Il n'est pas assommé ?

Sautant sur Nicea, Mélos arrive de justesse à la protéger d'une pierre qui l'aurait écraser s'il n'avait pas été là. Projetée à grande vitesse par le Météno, elle s'écrase à l'endroit où était le Laporeille une seconde plus tôt avant que le Plongeur ne fasse une roulade pour sauver sa monstre. Heureusement qu'il vit à Nimus, ça aide à développé les réflexes.
Tenant Nicea dans les bras, l'humain fait un pas en arrière, sans perdre de vu a cible, le météno, qui se dégage des décombres pour dévoiler... Ah... Voilà, le problème. La roche n'était qu'une coquille. Mélos se maudit, il aurait du s'en rappeler, il a du l'apprendre à un moment ! Mais l'heure n'est plus au combat : Nicea ne peux plus se battre, ou du moins Mélos ne veut plus qu'elle se batte, et les capacités de Victoire seront sans effet sur le monstre du ciel. Une seule solution reste alors...

Faisant à nouveau deux pas en arrière pour se mettre bien hors de portée du Météno et du prochain combat qui se profile, Mélos regarde autour de lui pour trouver ce qu'il chercher, ou plutôt qui il cherche, en la personne du barde qui était là quelques minutes plus tôt. Et quand enfin il croise son regard, il lance d'une voix autoritaire, plus question de sociabilité ou de politesse maintenant :

-Hidemi ! C'est à vous de jouer ! Battez ce monstre ! Faite attention, il est plus rapide qu'avant, mais tout aussi puissant ! Je suis sur que vous allez vous débrouiller comme un chef, faite confiance à votre Goupix et rester concentré, vous n'aurez aucun mal à le battre, il est déjà bien affaibli !



Cassage de bouche !:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 145
Métier : Barde
Sexualité : Pansexuel ~
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 11 Aoû - 19:48
Quand on prie la bonne étoile

Mélos Brelluma & Hidemi Uta

Caché dans mon coin, je me bouche les oreilles jusqu’à ce que « l’étoile » tombe à terre. Malgré mes oreilles bouchées par mes paumes collées contre ma tête, j’arrive à percevoir très nettement l’impact de la chose filante avec notre terre ferme. Et pas uniquement grâce au son, mais aussi grâce aux vibrations causées par l’impact. Je peux la ressentir monter le long de mes jambes et de mon dos. Elles ont même ébranlé l’arbre derrière lequel j’étais caché, plusieurs de ses feuilles vertes tombant alors.

Il me faut un petit moment, quelques secondes, pour reprendre possession de moi. Heureusement que j’ai… et Grenat aussi, avons été assez rapide pour trouver un abri. Je n’ose pas vraiment imaginer ce qui aurait pu se passer si nous n’avions pas bougé ou trop tard. Brr… N’y pensons pas. Je frotte mes mains contre mes bras, enlevant ainsi la chair de poule qui pourrait s’y trouver. Note pour plus tard, ne pas évoquer ce détail si je raconte cette histoire.
Une fois calmé, je baisse la tête pour regarder Grenat. Ma petite Goupix s’était allongé, coincée entre mes jambes et le tronc de l’arbre. Je peux la sentir trembler tandis qu’elle garde la tête basse. La pauvre, elle aussi a dû avoir peur. Après tout, quelques minutes auparavant elle était en train de se faire caresser avant de devoir fuir pour éviter sans doute de mourir.

Je me redresse, mon dos quittant le contact avec l’arbre, et sans prêter attention à ce qui m’entoure, et m’accroupi, mettant à terre mon shamisen et ma bedasse que je tenais. J’utilise mes deux mains pour venir la caresser et la gratouiller gentiment et doucement, passant le long de son dos et sur sa tête.
Cependant en sentant ce contact soudain, elle se relève rapidement me faisant face et surtout en me grognant et me montrant les dents. Hey ! Tu es pas censé être toute gentille et mimi toi ? Ah non ! Ne pense même pas à me mordre ! Qui est-ce qui t’a sauvé à Kanto hein ? C’est moi !

Je reste accroupi, la regardant en fronçant les sourcils et ne comprenant pas entièrement ce qui lui prend. Elle ne me reconnait plus ? Je lui ai peut-être fait peur après tout. De là, j’approche doucement ma main vers lui, histoire… Qu’elle me reconnaisse ? Ah non ! Ca suffit hein ? Tu ne vas pas mordre la main qui te nourrit après tout ! N’ayant pas non plus envie qu’elle ne me blesse je rajoute quelques mots doux, espérant qu’elle retrouve ses esprits :
Grenat ? Allons, allons, tu me reconnais non ? Je suis Hidemi ! Allez calme-toi ma belle tout va bien, tu n’as plus à avoir peur.
Je rapproche encore ma main et… Je me fais mordre… En plus précisément je me fais à peine mordiller lorsqu’elle se rend compte de sa bêtise et qu’elle ne vienne plus simplement me lécher les doigts et l’endroit où ses crocs ont pincé ma peau sans pour autant la percer.
Je soupir de soulagement, content de la revoir plus docile. Je lui souris de nouveau, venant la caresser. Je me rassois, lui permettant de revenir sur mes genoux. Je passe ma main dans ses bouclettes, le long de son dos jusqu’au début de ses queues qui ne sont pas encore au nombre de six. Je l’entends faire quelque petit bruit alors que je reprends la parole de la même voix calme.
Voilà… Tu me reconnais ça y est ? Tu m’as fait peur tu sais ? Mais voilà, c’est fini, tout est fini, nous ne sommes pas blessés. Ca fera une bonne histoire à raconter tu ne crois pas ? La nuit où les étoiles sont tombées sur terre ! Tu en penses quoi ma chère ?
Grenat se relève alors, glapissant de joie, en prononçant son nom, semblant approuver mes propos. En même elle le fait très souvent. Elle est toujours très enthousiaste. Mais c’est très bien je ne m’en plains pas ! En général c’est communicatif et ça me permet d’avoir un peu plus de pourboires ! C’est bien non ?

Je continue de la caresser tranquillement, sans trop prêter attention à ce qui nous entoure avant que ses oreilles ne se redressent et que j’entendent aussi, un peu plus loin, une voix masculine hurler des ordre d’une voix autoritaire accompagné de bruit de combat.
Hum ? Cette voix… Je crois la reconnaître. Enfin je pense ? Après je ne connais pas grand monde dans cette région donc je suppose qu’il s’agit de Mélos ? Mais enfin pourquoi il se battrait ? C’est quand même pas un monstre qui est tombé du ciel si ? Ca peut vraiment tomber comme une étoile un monstre ?

Intrigué, je dépose Grenat juste à mes côté en me redressant. Elle aussi regarde en direction du haut de la colline où la chose est tombée et d’où proviennent les bruits. Le regard perçant, et les oreilles en avant, elle semble attendre quelque chose avant… Avant de courir là-bas ! Quoi ? Non mais non !
Grenat ?! Mais qu’est-ce que tu fais ?! Reviens ici !
Mes mots sont assez dur, mélange de colère, et d’une certaine peur. On ne sait pas ce qu’il y a là-bas, et je ne veux pas qu’il arrive quelque chose à cette petite chose qui m’aide dans mon gagne-pain. Heureusement, elle m’écoute, et s’arrête à peine quelques mètres parcouru. Ses oreilles se sont abaissées, et elle me regarde comme si elle était de nouveau un peu apeurée. Ses cris se font un peu plus plaintifs, comme si elle m’indiquait qu’elle voudrait vraiment y aller. Je ne suis pas vraiment pour d’ailleurs :
C’est dangereux Grenat ! C’est sans doute mieux que nous n’y allions pas. Allez reviens vers moi.
Cependant, rien à faire. Elle ne semble pas en démordre et regarde de nouveau le haut de la colline. J’ai l’impression qu’elle est prête à repartir, même si je lui dis le contraire. Je soupire bruyamment, un peu vexé quand même et ramasse mes affaires, remettant mon shamisen dans mon dos et reprenant ma besace, je commence à revenir vers Grenat.
C’est bon, c’est bon. J’ai compris tu as envie d’y aller. Je viens aussi. Aller avance.
Malgré mon mots et ma voix un peu secs, elle semble plutôt contente, sautillant un coup, avant de reprendre sa route en courant vers le haut de la colline.
A mesure que nous nous rapprochons, les bruits du combat se font plus clairs, ainsi que les ordres de Mélos.
Aller, cette fois je sais que c'est la bonne ! Utilise à nouveau ton attaque de flamme ma petite ! Je sais que tu peux le faire, écrase le !
Donc en effet il y a bien un combat ! Mais contre quoi je me le demande bien. M’enfin, il devrait bientôt être terminé selon ce qu’il ne dit pas vrai ? Je n’ai pas de raison de m’inquiéter !
Quelques secondes plus tard nous pouvons enfin voir le combat et ses traces. De la terre a été retourné. L’un des monstre de Mélos fait face à… euh… A une boule de roche ? Ca ne ressemble pas vraiment à un racaillou pourtant ? Peut-être encore un monstre propre à cette région ? Je ne sais pas. Dans tous les cas, la laporeille, avec ses oreilles, fonce sur le rocher qui étrangement ne bouge pas et qui se prend l’attaque de plein fouet. L’attaque est violente et assez forte et après le bruit de l’impact des oreilles sur la roche, puis lorsqu’il est tombé à terre, un autre bruit, ressemblant bien plus à un craquement se fait entendre. Le bruit est sourd, sec, et surtout accompagné d’un petit vol d’éclats.

La laporeille recule alors, et semblant plutôt contente, tout comme Mélos, et retourne dans les bras de son maître. Et voilà ! C’est ce que je disais, le combat n’était pas si long finalement ! J’applaudis au loin, allant le rejoindre, content aussi qu’il semble aller bien. Je veux le félicité pour cette victoire après tout !
Cependant, alors que je m’approchais, je me fige en voyant la roche bouger. Quoi ? Ce n’est pas encore ce monstre qui est encore vi… Ah bah si !

Je m’arrête dans ma marche pour aller rejoindre Mélos, et fait un pas en arrière. Et de l’endroit d’où était tombé le monstre, il semble s’élever et… C’est toujours le même monstre ? Il est bel et bien différent. S’il porte encore une partie de ce qui devait être une coquille au final, le reste gît à terre, finalement on peut apercevoir qu’il est surtout composé d’un… cœur ? D’un noyau rouge brillant. Mais qu’est-ce que c’est que ça ? Je n’ai jamais rien vu de tel !
Je me recule encore, laissant de la place à Mélos pour qu’il puisse l’attaquer de nouveau puisque ça m’étonnerai que le monstre s’arrête là.

Cependant, je ne reçois pas la réponse que j’espérais…
Hidemi ! C'est à vous de jouer ! Battez ce monstre ! Faite attention, il est plus rapide qu'avant, mais tout aussi puissant ! Je suis sur que vous allez vous débrouiller comme un chef, faite confiance à votre Goupix et rester concentré, vous n'aurez aucun mal à le battre, il est déjà bien affaibli !
Quoi, quoi quoi ? Moi combattre ? Mais je ne suis pas fait pour ça ! Jouer oui mais combattre non ? Surtout avec mon petit goupix ! Il est fou ou quoi ?
Quoi ? Non mais tu veux vraiment que mon goupix aille mal non ? Tu es fou !
J’ai prononcé ces mots d’une manière un peu énervé, ne voulant pas vraiment prendre part au combat. Pas du tout même. Cependant à peine j’ai prononcé ces mots que le monstre se retourne vers moi… Ça ne me dit rien qui vaille !
Je refais un pas en arrière, tandis que Grenat se met devant moi et est directement sur ces gardes. Pas le choix je suppose ? Et Mélos qui ne semble pas vouloir me prêter main forte… Oui il l’a déjà attaquer mais ce n’est pas une raison ! Il pourrait m’aider ! Je sers les poings et finalement me decide. Je désigne du doigt ce truc avant d’ordonner à Grenat.
Grenat ! Utilise mimi-queue ! On va l’affaiblir encore un peu, ce sera du gâteau ! Fait moi un beau combat dont on pourra en raconter les exploits !
Et sur ces mots Goupix se rapproche de l’ennemi et se met dos à lui en venant remuer ses adorables petites queues avec une telle grâce et candeur ! Ca attendrit toujours les passants, il ne peut en être autrement de ce monstre ! Grenat, se lèche aussi les oreilles pour venir compléter le tableau et tromper sa vigilance. Comme ça, on pourra l’attaquer et mettre fin à ce combat !
Malheureusement… Ma stratégie ne semble pas vraiment marcher malheureusement. Sans doute parce qu’il doit être trop énervé ? Je pensais qu’il se laissait prendre au piège et allait ordonner à ma Goupix d’attaquer mais j’aperçois ce qui est une faible lueur avant que la lueur ne devienne un rayon allant droit en direction de Grenat qui n’a malheureusement pas le temps de réagir.

L’attaque ne semble pas avoir fait du mal à Goupix, mais elle a beaucoup de de mal à se remettre droits et debout, vacillant sans cesse et manquant de tomber en permanence. Il est confus, ce n’est pas bon… Il faut rapidement en finir avec ce combat !
Dans ma précipitation, je relance mes ordres
Grenat, utilise Hurle lui dessus !
Il pourrait avoir peur et cela laissera plus de temps à Grenat pour se remettre de ses émotions et de sa confusion. Cependant, je pris pas garde à ce que ma Goupix fasse face au monstre avant de lui donner cet ordre. Le souci… n’est pas qu’elle ne m’ai pas écouté. Au contraire elle l’a fait sans problème. La seule chose c’est… qu’elle m’a visée ! Moi ! Dans sa confusion, Grenat ne prend pas le temps de vérifier sa cible et lance un… terrible hurlement à mon encontre. Je… Je… Je n’aurai jamais imaginé qu’un hurlement puisse être aussi… terrifiant. Surtout venant d’un monstre aussi mignon que Grenat.
Pétrifié sur place, je n’ose même plus bouger, ma peur faisant battre mon cœur à mille à l’heure. Plus le moindre mot ne veut sortir de ma gorge et je ne peux plus bouger non plus.

De son côté l’ennemi profite de notre quwak pour attaquer. Il semble d’ailleurs préparer une grosse attaque. Les rochers autour commencent à s’élever… Oh non, ce n’est pas bon ça ! D’un coup, tous les rochers foncent vers Grenat… Non, non, non ! C’est beaucoup trop dangereux pour elle ! Cependant je suis toujours pétrifié sur place, mon corps refusant de bouger mais je parviens malgré tout à parler et à lui hurler ces quelque mots :
Esquive ! Saute à gauche !
Grenat titube encore un peu avant de saute… à droite… Alors bon… d’accord c’est à sa gauche, mais pas à ma gauche ! Heureusement, elle réussit au moins à sauver les meubles. Elle n’esquive pas tout, mais évite les plus gros rochers qui auraient pu lui être délétères. Mais elle s’en prend malgré tout quelques-uns qui la frappent assez fortement.
Elle arrive à rester debout et parvient à se remettre face au monstre. Ce dernier est maintenant immobile. C’est l’heure d’attaquer de nouveau ! En espérant que Grenat ne me vise pas cette fois… Parce que j’aurai bien plus mal…
Brûle le ! Utilise tes flammèches
En se concentrant, Goupix arrive à créer des petites flammes et les envoie sur le monstre ! Alors… On ne peut pas dire qu’il les ait esquivés, puisque cela ne l’a pas touché du tout… Oui les flammèches l’ont contournée, puisque Grenat n’a pas su visé. Cependant, chose que je n’imaginais pas arriver… l’herbe autour de notre opposant prend feu. Oh… Bon on n’est pas en forêt ça va mais quand même, ça brûle bien en plus !

Je commence enfin à redevenir maître de moi et peut bouger plus librement tandis que Grenat semble enfin se remettre de la confusion ! Ah ! Parfait ! Elle est maintenant fermement appuyée sur ses pattes et regarde notre ennemi prêt à attaquer de nouveau.
D’ailleurs je vois que le monstre comme lui aussi à bouger, vite ! Il est temps d’attaquer avant qu’il ne renvoie ses pierres ! Même si pour le moment il semble plutôt concentré sur les flammes autour de lui
Tout va bien grenat ? Prêt pour la suite ? Attaque le directement avec extrasenseur ! Il est temps d’en finir !
Goupix semble acquiescer à son tour puis, il ferme les yeux et semble se concentrer. Je ne connais pas trop cette attaque mais elle est efficace j’en suis sûr ! L’ennemi semble reporter son attention sur nous avant… Avant qu’il ne commence lui aussi à fléchir. Tandis que Grenat rouvre les yeux, le monstre vacille et tourne sur lui-même semblant… rechercher quelque chose ? Il se déplace, dans tous les sens, s’arrêtant lorsqu’il croise les restes des herbes en train de bruler. Il continue son petit manège un moment avant de tomber… Définitivement j’espère ?

Je reste encore sur mes gardes un moment, étant à l’affut des mouvements que pourrait faire le monstre. Heureusement il semble rester immobile. Je soupire de soulagement, me baissant et en appelant Grenat pour le prendre dans mes bras et le féliciter comme il se doit ! C’était magnifique ! Si on oublie les quelques contretemps évidemment !
Je caresse tranquillement ma Goupix avant de m’adresser à Mélos en venant le rejoindre en ne manquant pas de lancer des regards au monstre évanoui ou… mort ? Je ne sais pas
Mélos ! Qu’est-ce que c’était que ça ? Tu sais ce que c’était ? Pourquoi c’était là ? Et POURQUOI tu n’es pas venu m’aider ?! J’avais besoin d’aide !
J’attends plus ou moins la réponse de Mélos, et commence à revenir vers l’inconnu pour le regarder de plus prêt. Le tout en évitant les flammes. Mon kimono n’est pas ignifuge et je ne veux pas mourir bruler ! Maintenant il ne lui reste plus de coquille, elle a maintenant volé au loin. Quelle étrange créature quand même… Son corps en étoile émet encore de la lumière rouge. Il ne doit pas être encore mort. Heureusement. Je me demande si c’est rare… Hum… J’en ait jamais vu ni entendu à Kanto. Oh… Mais si j’y retourne avec ça, ce sera rare ! Et on pourrait me rechercher pour présenter des monstres rares. Peut-être même dans les cours de la noblesse ? Intéressant ça !
Pas sûr qu’il va m’aimer s’il revient à lui mais grâce à mon charisme incroyable je devrais y arriver non ?


Résumé du combat !:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 438
Métier : Marchand, Guide touristique, Professeur
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 12 Aoû - 14:16

  

Bravo !


Fin du combat pour Mélos
Un drôle de Pokémon tombé du ciel qui ne demandait qu'à retourner auprès des siens s'est retrouvé aux prises de ces deux humains et leurs équipes. Mélos et Nicea ont fait le gros du travail démontrant leur amour du combat grâce un travail en duo que j'ai rarement vu chez un humain et un Pokémon fraîchement lié.

Tu as utilisé l'objet : non

Ton post combat fait 10288  lettres et le Pokémon adverse est K.O.. Ainsi Nicea gagne 8 niveaux avec 2 niveaux bonus.

Tu peux aller Ici pour signaler le gain de niveau. N'oublie pas de mettre à jour ton Répertoire !


  

Bravo !


Fin du combat pour Hidemi
Tandis que Hidemi et Grenat sont arrivés plus tard, ce sont eux qui ont mis fin à l'affrontement. Un duo cette fois-ci brouillon mais qui a du potentiel. Ce dernier a décidé d'emmener le Météno mais sauront-ils s'en occuper ? Un tel Pokémon sans coquille ne pourra pas survivre.

Tu as utilisé l'objet : non

Ton post combat fait 6964 lettres et le Pokémon adverse est K.O.. Ainsi Grenat gagne 6 niveaux avec 2 niveaux bonus.

Tu peux aller Ici pour signaler le gain de niveau. N'oublie pas de mettre à jour ton Répertoire !
Début d'une amitié pour Hidemi


Le Météno Niv. 18 s'est lié (?)

Tu as utilisé l'objet : Aucun.

Tu peux rajouter ce Pokémon à ton Créa-Répertoire.


Compte PNJ ne pas MP

✧ Yukiteru Ito (fonda) ✧ MP
✧ Céleste (admin) ✧ MP
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 325
Métier : Plongeur à Nimus
Equipe :

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 12 Aoû - 20:01
Quand on prie la bonne étoile
Mélos regarde le combat se dérouler devant lui. Pas terrible, c'est sûr, on sent clairement que Hidemi n'est pas un combattant, tout comme sa pokémon qui n'est qu'un bébé. Mais en même temps, pas le choix, ce n'est pas Nicea qui va continuer à se battre, et Victoire ne peux tout simplement pas affecter le Monstre de l'espace avec ses capacités, même si pour sûr, elle meurt d'envie d'aller aider le petit pokémon feu.

Pourtant finalement, même si ce n'était pas bien partie, le combat tourne à l'avantage du barde qui arrive à neutraliser le Météno, déjà bien affaibli par l'action de la laporeille, mais c'est tout de même un exploit.
Pourtant, quand le Météno est maîtrisé, Hidemi trouve encore à redire et va même presque jusqu'à crier sur Mélos. Non mais c'est quoi ces manières ?

S'approchant du pokémon évanoui au sol, tout en éteignant les flammes grâce à Victoire qui arrose de boue celles qui ne meurent pas toutes seules, Mélos répond au barde en colère, sans lâcher Nicea qui est déjà endormie de fatigue au creux de ses bras :

« Tu ne sais pas ce que tu dit idiot. Nicea n'était clairement plus en état de combattre, et Victoire ne pouvais rien faire face au Météno, alors quand on ne sait pas ce qu'on dit, on se tait. Tu t'es très bien débrouillé en plus. Il ne restait plus beaucoup d'énergie à ce monstre de toute manière. »

Puis, s'approchant du cœur du météno au sol, il remarque qu'il part doucement en poussière sur les extrémités... Ah oui, tiens, Mélos s'en souviens, finalement les cours, c'est ennuyant sur le coup, mais ça peut resservir parfois ! Mais par contre il faut faire vite. Heureusement que Victoire est là finalement !
Déposant Nicea doucement sur le sol, il dit d'une voix autoritaire à tout les êtres autours de lui :

« Hidemi, cesse de te plaindre, je crois qu'il va mourir si on ne fait rien. Il faut lui remettre de la terre dessus, il n'aime pas l'air il me semble, ça doit être pour ça qu'il vit dans l'espace. Victoire, met lui de la boue doucement sur lui, on va lui reconstruire une armure. Hidemi toi, demande à ton goupix de cracher du feu pour la solidifier, ça devrait aller mieux après.

Et le travail commence. De toute manière, Mélos a l'habitude d'être sale, donc il ne rechigne pas à mettre la main à la patte, étalant la boue que met Victoire autour du monstre, couche par couche, solidifiées par le feu du Goupix.
Et finalement, au bout de cinq minutes de travail, le météno, sans signe d'aller spécialement mieux, au moins, était sous une bonne grosse couche de boue dure, comme avant le combat... On verra bien si ça va marcher.

Posant ses fesses au sol, fatigué par le combat et le travail manuel, Mélos soupire un grand coup, et en parlant de coup, il commence à avoir chaud, et il boit un nouveau coup d'alcool, histoire de se sentir mieux après !
Après quelques minutes de silence, il regarde le ciel, un peu mélancolique après ce combat. Sans rien dire, il boit à nouveau dans sa gourde, s'allongeant dans la terre et l'herbe remuée par le combat, ses pokémons dormant maintenant près de lui. Il sourit a cette scène, et dit alors, pour lui même, mais probablement assez fort pour que Hidemi l'entende :

« C'est bien malin... On vient de se prendre une étoile sur la tête, et j'ai même pas fait de vœu... Enfin, la nuit n'est pas encore finie de toute manière... »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 145
Métier : Barde
Sexualité : Pansexuel ~
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 27 Aoû - 14:35
Hors RP:
 

Quand on prie la bonne étoile

Mélos Brelluma & Hidemi Uta

Tu ne sais pas ce que tu dis idiot. Nicea n'était clairement plus en état de combattre, et Victoire ne pouvais rien faire face au Météno, alors quand on ne sait pas ce qu'on dit, on se tait. Tu t'es très bien débrouillé en plus. Il ne restait plus beaucoup d'énergie à ce monstre de toute manière.
Gnagna… S’il ne lui restait plus beaucoup d’énergie, pourquoi ne pas avoir continué alors ? A quoi cela sert d’avoir un monstre nommé « Victoire » si on ne l’utilise pas ? Et après ça se dit aventurier, et que je vis dans une région difficile et tout cela et au final on demande au barde de finir le boulot. Humph… Heureusement que je sais me débrouiller moi !

Dans tous les cas, je me contente de soupirer assez bruyamment pour montrer mon contentement mais je ne vais pas plus loin. Le fait qu’il ait une épée et qu’il soit en surnombre favorise peut-être aussi mon silence.
Je reviens un peu vers Grenat, la caressant doucement en regardant si elle n’a pas de blessure trop grave. Elle a été touché, c’est sûr mais cela devrait aller. Je pense qu’elle devrait s’en remettre. Je continue à lui faire quelque gratouille en la félicitant pour son travail. Je suppose que ce n’est pas son premier combat. Ce n’est pas la première fois qu’elle me défend, mais c’est une première où l’on reste en équipe comme ça.

Tandis que je reste tranquillement la, accroupie vers elle et loin des dernières flammes encore vivantes, la voix de Mélos, et surtout ce qu’il dit, me tire de mon état et me fait me relever rapidement :
Hidemi, cesse de te plaindre, je crois qu'il va mourir si on ne fait rien. Il faut lui remettre de la terre dessus, il n'aime pas l'air il me semble, ça doit être pour ça qu'il vit dans l'espace. Victoire, met lui de la boue doucement sur lui, on va lui reconstruire une armure. Hidemi toi, demande à ton goupix de cracher du feu pour la solidifier, ça devrait aller mieux après.
Quoi ? Comment ça il va mourir ? On ne l’a pas tué ! On l’a seulement assommé normalement ! Pourquoi ce serait aussi fragile à l’air libre ? Et donc ce Météno vient de l’espace ? C’est au-dessus du vol des roucools et autres non ? C’est logique vu que ce sont des étoiles filantes.
Enfin tout ça pour dire que NON ! Faut pas qu’il meurt ! C’est peut-être un ticket pour un peu de célébrité ! Et d’argent !
Je ne veux pas que l’on ait fait tout ça pour rien non plus !

Bon alors euuuh action ! Je n’aime pas particulièrement que l’on me donne des ordres, comme tout le monde je suppose. Mais pour le coup, je fais presque tout ce que me dit de faire Mélos. Tandis que lui et Victoire remettent de la boue sur lui je m’adresse à Grenat, en prenant une voix calme et m’assurant qu’elle ait encore assez de force :
Aller Grenat, tu es d’accord ? Tu vas utiliser tes flammes pour le sauver ! Mais vise bien n’est-ce pas ? Je ne veux pas que l’on blesse nos amis ou même ce Météno, d’accord ?
Au bout de plusieurs minutes de travail, un semblant de coquille recouvre le monstre. Bon, j’espère que ce sera bon quand même !
En attendant qu’il se relève ou qu’il reprenne ses esprits, en espérant qu’il ne soit pas trop agressif non plus, je m’en vais m’asseoir un peu plus loin, dans l’herbe, étant très vite rejoint par Mélos. Grenat vient s’installer à mes côté, tout comme le font Nicea et Victoire auprès du plongeur. Ce dernier commence de nouveau à boire avant de regarder les étoiles. Caressant de nouveau mon Goupix, j’entends les murmures de Mélos et je ne peux m’empêcher d’y répondre :
En effet la nuit est encore longue. Espérons que cette fois les étoile reste bien accroché dans le ciel et ne nous tombent plus dessus !
Et comme je tiens aussi à profiter du spectacle, et n’ayant pas encore envie de dormir sans doute à cause de toute cette agitation, je prends mon Shamisen et commence à jouer un air calme, et facile, me permettant de continuer à regarder un peu le ciel… Qui sait, cela apaisera aussi les monstres qui nous entourent ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 438
Métier : Marchand, Guide touristique, Professeur
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 27 Aoû - 21:37

   

Bravo !


Récompenses pour Mélos
En s'éloignant du cratère, les Pokémon de Mélos trouvent un de ses trois objets, sans doute déterrer par la puissance de l'atterrissage du Météno.

Tu peux choisir 1 de ces objets :
Pierre Dure : Attire un Pokémon Roche lors d'une rencontre
Un caillou sans réelle importance mais il a de jolies couleurs.
Pièce rune : Portée par un Pokémon, elle vous rapportera 10 Or en plus lors d'un combat

Pour choisir l'objet de récompense, les membres concernés devront soit le faire sur le Discord soit dans le sujet du Mini-event : là. Un même objet peut être choisi par des membres différents.


Compte PNJ ne pas MP

✧ Yukiteru Ito (fonda) ✧ MP
✧ Céleste (admin) ✧ MP
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hastérion :: Scémède :: Plaines sauvages :: Colline Météore-
Sauter vers: