:: Scémède :: Bourg-Flora :: Champs de fleurs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Il faut savoir s'arrêter et sentir les fleurs |solo|

avatar
Or : 235
Origine : Scémède
Métier : Dresseuse de Pokémon canins
Sexualité : Hétéro
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 20 Sep - 22:42
C'était très tôt ce jour-là que j'avais quitté le palais, pour me rendre aux abords de Bourg-Flora, pour entraîner mes monstres. Je comptais bien profiter de la fraîcheur matinale, alors que le Soleil était encore bas et timide dans le ciel, et du paysage fleuri, quitte à passer des heures à taper sur des Pokémon sauvages. J'avais décidé de n'amener que Luci et Hypérion avec moi. Les deux jeunes animaux étaient encore trop inexpérimentés à mon goût, et Georgette, qui dormait encore au pied de mon lit à mon départ, profiterait avec plaisir d'une demi-journée de tranquillité, sans que le chaton et le goupil ne lui traînent dans les pattes.

La belle lumière, les superbes fleurs multicolores, et la météo parfaite m'arrachèrent à peine un sourire, tandis que mes bestioles, extatiques, galopaient comme des folles dans les champs, soulevant derrière elles des nuages de pollen, qui ne manquèrent pas de me faire éternuer. Je les laisserais profiter quelques instant avant que les choses sérieuses ne commencent.
Il était encore tôt, les Pokémon nocturnes étaient déjà partis se coucher, mais les diurnes ne s'étaient pas encore levés dans leur terrier.  Tant qu'aucun adversaire ne risquait de se dresser entre mon équipe et moi, je n'avais pas vraiment de raison de les empêcher de jouer, non pas qu'ils étaient adorables à faire semblant de se battre, mais je pouvais reconnaître que c'était une forme comme une autre d'échauffement.

Je passai un certain temps assise, sur un talus, surveillant Psystigri et Goupix. Je ne regrettai tout de même pas de ne pas avoir dormi plus longtemps. L'avenir n'appartient peut-être pas ceux qui se lèvent tôt, mais les beaux paysages, si. Entre le travail, auquel j'étais si assidue, et la pression constante de rester digne d'être une Whiterun, j'estimais avoir droit à un peu de repos de temps en temps. Il ne fallait juste pas que cela se reproduise trop souvent, ou mes chiens et subordonnés auraient risqué de se reposer sur leurs lauriers et de prendre l'habitude de paresser. Ma présence était indispensable pour leur redonner un coup de fouet de temps en temps, à la fois littéralement et figurativement.

Les piaillements aigus du duo de monstres de ramenèrent à la réalité. Je les vis filer vers moi, puis se cacher dans mon dos, cherchant ma protection. Quelques herbes bougeaient effectivement à quelques pieds de moi. Quelque chose me disait qu'ils avaient fui avant-même de savoir ce qui venait vers eux. Il y avait fort à parier que ce fameux poursuivant n'ait été qu'un petit Pokémon égaré, enfin, je l'espérais...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 838
Origine : Hastérion
Métier : Marchand, Guide touristique, Professeur
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 21 Sep - 12:17

 

Attention !


Un Pokémon sauvage apparaît...



Une Ouisticram Shiney ♀


Un Balignon Normal ♂

A la surprise de Marigold, ce n'est pas un Pokémon qui sort des fourrés mais deux Pokémon ! Une Ouisticram poursuivit par un Balignon très en colère. La femelle court se cacher derrière l'humaine. En vue de la trainée de fleurs brûlées qui suit le duo, il est facile de comprendre ce qui a pu se produire... La plante n'aime pas que l'on maltraite les fleurs.



Compte PNJ ne pas MP

✧ Yukiteru Ito (fonda) ✧ MP
✧ Céleste (admin) ✧ MP
✧ Mélos Brelluma (modo) ✧ MP
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 235
Origine : Scémède
Métier : Dresseuse de Pokémon canins
Sexualité : Hétéro
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 21 Sep - 21:45

L'odeur de brûlé atteint mes narines avant même de voir qui courait dans les hautes herbes. Je lançai un regard accusateur vers Hypérion, seul type Feu des environs, qui aurait très bien pu être à l'origine de cette senteur, et probablement de l'énervement d'un habitant des lieux. Ses yeux humides plaidaient pourtant l'innocence. Avant que je n'ouvre la bouche pour insister, un Pokémon bondit vers moi, puis un second. Le premier, une guenon rose, se cacha derrière moi. Qu'avaient les monstres sauvages à chercher ma protection, ces derniers temps ?
En observant le nouvel arrivant, je vis que sa queue était faite de flammes, c'était donc lui qui était coupable. Eh bien, au moins je savais que mon Goupix ne m'avait pas menti. En revanche, j'avais sûrement eu raison quant à la cause de la colère du poursuivant. D'un bond trois fois plus haut que lui, un Balignon apparut, avant d'atterrir juste devant moi. Son air renfrogné était presque aussi froid que le mien. Cependant, ce n'était pas moi qu'il fixait, mais le petit singe, tout tremblant. Quel couard ! Ne réalisait-il pas qu'il avait un avantage flagrant face au champignon, de type Plante ?
La petite foule derrière mes jambes ne s'activait pas vraiment, alors que pourtant, notre adversaire ne semblait pas bien robuste. En particulier à deux contre un, voire trois, si le macaque était de bonne volonté, dont deux avaient des pouvoirs de Feu... Si je n'avais aucune autorité sur une bête sauvage, mes Pokémon avaient tout intérêt à m'obéir.


Luci ! Hypérion !

A ma voix, un petit museau gris et un petit nez roux se dégagèrent. Ils me regardaient, confus, alors que la situation paraissait évidente.

Où sont passées vos bonnes manières ? Vous voyez bien que votre amie a besoin d'aide, comportez vous en vrais gentilshommes !

Cette phrase me fit doucement rire. J'étais la dernière à attendre les gentilles attentions des hommes pour me défendre, et je savais me faire respecter à ma façon, contrairement à la plupart des femmes. Apparemment, il n'en était pas de même pour notre chère demoiselle en détresse à poils fuchsia. C'était à peine si elle ne se mettait pas à pleurer... pathétique. Qu'aurait-elle fait sans notre aide ? Si je n'avais pas eu de toute façon besoin d'entraînement pour mes créatures, j'aurais volontiers laisser la nature faire son office, et refusé de porter assistance au primate.

A deux contre un, vous n'avez pas intérêt à perdre.

Je donnais peut-être l'impression d'être trop stricte, sachant que c'était le premier combat du Psystigri comme du goupil, du moins sous mes ordres. Malheureusement pour vous avec votre bien-pensance, c'était la manière la plus efficace de les motiver à donner leur maximum. En réalité, je ne doutais pas de l'issue de ce combat. Je me contentai alors d'indiquer à Hypérion d'utiliser ses capacités Feu, en attendant l'intervention du chaton.
Sans surprise, avec son agilité, il agit avant son ennemi, sautant élégamment, avant de laisser des gerbes de flammes s'échapper de sa gueule. La mine du Balignon s'aggrava. Il n'avait pas du s'attendre à ce qu'on lui oppose une résistance, avec ses airs de malabar. Aussi, il fut trop tard pour lui lorsqu'il réalisa qu'il était attaqué, et fut frappé de plein fouet. S'il était déjà en rogne avant, il était à présent hors de lui. Il était totalement hors de question qu'il ne se laisse faire. Mobilisant ses minuscules pattes, il sautilla vers le Goupix, le front le premier. Il aurait percuté la tête de son adversaire si celui-ci n'avait pas été beaucoup plus rapide et n'avait pas esquivé. Ainsi, le goupil put à nouveau brûler le derrière de son opposant, qui poussa un cri très singulier. Cette fois si, néanmoins, il ne fut que superficiellement touché. Ce genre d'échange dura pendant un moment qui me sembla terriblement long. Hypérion crachait des flammes, Balignon grognait, tentait de charger, et échouait? Ce dernier faiblissait de plus en plus, sans pouvoir rien faire. A partir d'un moment, les deux adversaires durent s'arrêter, face à face, pour reprendre leur souffle.

Lucifer et notre invitée observaient toujours la bataille. Le premier, curieux, et studieux, l'autre se cachait les yeux, terrifiée, comme si le Pokémon Plante en avait encore après elle. J'étais un petit peu déçue quant au matou. J'aurais aimé l'aider à s'endurcir pendant ce combat, mais il me semblait que Goupix se débrouillait parfaitement tout seul.

Finalement, le chaton allait sûrement devoir intervenir. Balignon avait du profiter du moment de répit pour rassembler ses pensées, et réfléchir à une stratégie plus intelligente que de foncer tête baissée. Il secoua son corps entier, et il sortit du sommet de son crâne une nuée de spores dorées, qu'il projeta en direction de Hypérion. Je lui exigeai d'esquiver, mais il ne vit pas l'urgence de la situation, et il ne réagit qu'une fois touché. C'était alors trop tard : il avait respiré les petites bactéries. Il éternua innocemment, pensant que ça ne l'empêcherait pas de continuer le combat. Il voulut ouvrir la gueule, mais elle ne s'ouvrir pas. Je vis ses hanches se contracter, mais ses pattes arrières ne se fléchirent pas. Il commença alors à paniquer : je vis les tous les muscles de son corps trembler nerveusement, alors qu'il essayait désespérément de se mouvoir. Il était totalement paralysé.
La bouche du champignon se changea en un sourire sadique, il était ravi d'avoir enfin pris le dessus de la situation. Il galopa vers sa cible et le fit voler d'un seul coup de tête... puis un deuxième, puis un troisième, alors que des glapissements se faisaient entendre dans toute la pleine. Il n'en fallut pas plus pour que je décide d'intervenir, car il n'était pas question que je laisse une bête sauvage malmener mon goupil capable de lancer et lever des malédictions.
Cependant, avant que je ne fasse un pas, un boulet de canon gris souris passa devant moi, les sourcils froncés et l'air sérieux. Mes yeux s'écarquillèrent lorsque je reconnus de qui il s'agissait.


Luci ?

C'était une première ! Indigné que l'on fasse du mal à son compagnon de jeu, le matou avait pris l'initiative de le défendre, alors qu'il était évidemment plus faible que l'adversaire. Qu'allait-il pouvoir faire ? Il ne pouvait que donner de misérables coups de griffe... c'était ce que j'avais cru, avant de le voir souffler quelques timides flammèches. Le Balignon fut aussi surpris que moi. En revanche, malgré l'efficacité du feu sur son corps quasi-végétal, il ne souffrit pas exactement de l'attaque d'un Pokémon aussi peu expérimenté. Lorsqu'il regarda Lucifer avec colère, ce dernier se recroquevilla et trembla, comme s'il regrettait son élan de courage. Pendant un instant, face à la vulnérabilité du petit chat, il hésita à le blesser, oubliant à quel point ces animaux pouvaient se montrer fourbes. En effet, il n'avait s'agit que d'une feinte, pour taillader le ventre de son adversaire avec ses griffes encore courtes et fragiles. Cela fit tomber le monstre sphérique en arrière. En l'absence de pattes avant, il eut bien du mal à se relever, permettant au Psystigri d'asséner encore quelques griffures.
Trop tôt à mon avis, il parvint à se remettre debout, fixant son nouvel ennemi d'un regard noir. Tremblant de la même façon que lorsqu'il avait attaqué Hypérion, ce furent cette fois-ci des graines de la taille d'un ongle qui sortirent de son corps, avant de s'attacher aux poils de Luci. Il tenta de s'en débarrasser en se grattant, mais elles tenaient bon. Plus les secondes défilaient, plus l'énergie semblait quitter son corps pour nourrir le Balignon. J'appelai :


Luci, viens ici !

Le ton de Marigold, qu'elle voulut autoritaire, sonnait malgré elle bien inquiet. Ne sachant même pas si son chaton l'atteindrait avant de perdre toutes ses forces, ce fut elle qui fit le plus gros de trajet jusqu'à lui. Il était complètement épuisé en arrivant dans ses bras, mais pas encore évanoui.

Alors que je tentai de nettoyer le pelage du matou des billes vertes placées par le Pokémon Plante, ce dernier le prenait toujours en chasse, chargeant pour infliger un coup fatal. Soudain, une lumière éblouissante attira son attention. Elle traversa son front en passant exactement entre ses deux yeux. Il resta un instant, figé, sans savoir quoi faire. Lorsqu'il voulut se mouvoir à nouveau, il ne put enchaîner deux pas sans tituber comme un ivrogne. Alors qu'il nous visait un instant avant, il s'éloignait de plus en plus.
Je reportai mon regard vers la source du rayon lumineux qui avait rendu confus notre ennemi, découvrant alors Goupix, qui luttait encore pour bouger, mais devenait de plus en plus souple. De mon côté, j'avais enfin libéré Lucifer des graines vampires. Tous mes Pokémon étaient aptes à combattre à présent, et il était temps de mettre fin à ces gamineries.


Hypérion, Luci, finissez-moi ce champignon !

Si mon ton trahissait mon agacement, je restai néanmoins stoïque extérieurement, afin de rester intimidante. Ils eurent du mal à commencer à marcher, mais leurs pas se firent de plus en plus confiants, et ils finirent par courir à l'unisson, crachant les mêmes serpentins enflammés sur Balignon, qui, même s'il hurlait, était incapable de se défendre tant ses mouvements étaient incohérents. Toute l'énergie qu'il avait emmagasiné en la volant au matou, il la perdait à une grande vitesse. Sa peau beige et vert tournait au brun foncé, et son regard ternissait. Il allait être temps de porter le coup fatal !

Ook ! ook !

Une boule de poils roses ma doubla, et sauta sur le champignon, quasiment comateux. Une fois au dessus de sa tête, un brasier sortit de sa bouche garnie de crocs pointus, et baigna le pauvre monstre végétal dans une mer de feu. Lorsque les flammes s'évanouirent, une délicieuse odeur de cèpes grillées embauma le terrain. Il me fallut quelques instants pour comprendre ce qu'il s'était passé.

Ma... MA VICTOIRE !

J'étais hors de moi. Après un combat haletant à tenter de guider au mieux mes Pokémon vers la victoire, à un pas de la fin de la lutte, voilà que le macaque était intervenu au dernier moment comme un pauvre charognard ! Un opportuniste ! Encor pis, elle osait me regarder tout sourire, espérant sûrement que je sois fière d'elle et que je l'accepte à mes côtés. Il n'en était pas question ! Je demandais un minimum de respect, et je considérais que s'incruster dans mes batailles était manquer considérablement de manières.
Je m'avançai d'un pas énervé vers la guenon, souriant toujours innocemment. Lorsque j'arrivai à son niveau, la surplombant, et le regard mauvais, elle sembla comprendre que mes intentions ne lui seraient pas favorables. Elle eut juste le temps de faire demi-tour avant que je lui mette mon pied au derrière, suivi d'un claquement de fouet juste derrière ses pieds. Il ne lui en fallut pas plus pour fuir plus vite qu'elle n'avait jamais couru vers le champ de fleurs dont elle était sortie.
Même si j'étais toujours vexée, m'être vengée du singe m'avait un peu satisfaite, je dois l'admettre. Lucifer et Hypérion ne faisaient pas les fiers, sachant qu'il en faudrait peu pour que je remonte sur mes grands Galopa. Si je restais sur les lieux encore trop longtemps, mon humeur risquerait de s'aggraver, et je préférais m'en aller directement. Hâte de retrouve le palais, mes quartiers, Georgette, et sa fourrure si agréable à coiffer.


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 838
Origine : Hastérion
Métier : Marchand, Guide touristique, Professeur
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 22 Sep - 15:08

 

Bravo !


Fin du combat
En omettant la panique causée par Para Spore, ce premier combat ne s'est pas si mal passé pour Hypérion. Quant à Luci, s'il a eu un peu de mal à se lancer, il a le mérite d'avoir pris son courage à deux pattes ! Dommage que la Ouisticram les aie empêchés de porter le coup de grâce, mais les deux adorables monstres auront tout de même appris quelque-chose de cet affrontement.

Tu as utilisé l'objet : aucun.

Ton post combat fait 9006 lettres et l'un des Pokémon adverse s'est enfui, l'autre a été mis K.O... mais pas par tes monstres. Ainsi, tu gagnes 6 niveaux sans bonus à partager entre Luci et Hypérion.

Tu peux aller Ici pour signaler le gain de niveau. N'oublie pas de mettre à jour ton Répertoire !


Compte PNJ ne pas MP

✧ Yukiteru Ito (fonda) ✧ MP
✧ Céleste (admin) ✧ MP
✧ Mélos Brelluma (modo) ✧ MP
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 235
Origine : Scémède
Métier : Dresseuse de Pokémon canins
Sexualité : Hétéro
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 22 Sep - 20:09

En continuant d'observer le champ quelques secondes, je confirmai le fait que le singe ne reviendrait pas me chercher des puces. Il était donc temps de retourner chez nous. Hypérion m'emboîta naturellement le pas, mais je remarquai avec surprise que Lucifer trainait la patte. A l'aller, il avait galopé naïvement dans tous les sens avec son ami goupil. Je savais qu'il avait été affaibli par le combat, mais pas à ce point... je n'avais pas le choix, il avait besoin d'assistance. Je fis demi-tour pour le rejoindre, et vis son regard fatigué, les yeux dans le vide, l'air hagard. Je l'attrapai lorsqu'il s'évanouit.

Eh bien bravo ! J'étais à présent obligée de le porter moi-même... Heureusement, le chaton n'était pas bien lourd, mais il me décevait de ne pas avoir été capable de marcher tout seul. Le Goupix était un Pokémon très mature pour son âge, et il comprit vite que ce n'était pas dû à un caprice du félin ou à un traitement de faveur, et il continua sa route tranquillement à mes côtés, mais je n'avais pas hâte d'affronter les grognement de Georgette quand celle-ci sentirait inévitablement les poils de chat sur mon vêtement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 285
Origine : Hastérion
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 22 Sep - 20:09
Le membre 'Marigold Whiterun' a effectué l'action suivante : Fin RP


'Dé Récompense ' :


Compte PNJ ne pas MP

✧ Yukiteru Ito (fonda) ✧ MP
✧ Céleste (admin) ✧ MP
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hastérion :: Scémède :: Bourg-Flora :: Champs de fleurs-
Sauter vers: