:: Nimus :: Lac de la Grande morte Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marigold l'Exploratrice |solo|

avatar
Or : 115
Métier : Dresseuse de Pokémon canins
Sexualité : Hétéro
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 23 Sep - 19:34

Marigold à Nimus, on dirait le début d'une mauvaise blague. Elle, la noble précieuse, toujours habillée des soies les plus délicates et de pierres précieuses, dans la boue et la forêt vierge ? En revanche, elle, ne trouvait pas ça très amusant. Elle qui refusait catégoriquement de soigner elle-même les Galopa des écuries de peur de marcher dans un crottin, elle avait l'air bien malin. Dans les endroits les plus reculés, elle perdait ses bottines à presque chaque pas tant elles s'enfonçaient dans le bourbier. Ses cheveux, parfaitement lustrés chaque matin, avaient été ébouriffés par les branches des arbres. Ils semblaient volontairement tendre les bras vers elle pour la décoiffer et la faire tourner en bourrique. Le garde qui avait insisté pour l'accompagner, et dont elle avait accepté la compagnie par manque de patience, devait bien regretter sa décision.
D'elle ou du caniche qui la suivait assidument, il était difficile de décider qui tirait la tête la plus déconfite. Aussi soigneuse que sa maîtresse, elle regardait avec dégoût ses poils complètement souillés, enduits de terre commençant à sécher. Elle lançait de temps en temps des regards accusateurs à sa dresseuse, qui elle, préférait regarder devant elle comme si elle avait eu une vision en tunnel.

Plus je passais de temps dans cette jungle maudite, plus je regrettais d'y être venue. Des heures que je marchais, et déjà, l'air refroidissait. Si j'avais pris la peine de sortir du palais par ce jour, ce n'était pas pour jouer les exploratrices, je laissais ce genre de jeux d'enfants aux prolétaires. J'avais ouï dire qu'en cette saison, un Pokémon rare de Kalos avait élu domicile en cette forêt, Feunnec, un canidé mi-goupil, mi-chien, non seulement adorable mais apparemment puissant, puisqu'il possédait des capacités psychiques. Si je ne le voyais pas rejoindre les meutes de défense du Roi, il serait un parfait compagnon et garde du corps pour ma personne.
Cependant, je commençai à me demander si les rumeurs étaient réellement fondées. Jusqu'ici, j'avais bien vu de drôles de loutres, des hideux rongeurs boursoufflés, ou encore des poissons à l'air stupide. En revanche, pas l'ombre d'un Feunnec. Je me savais pourtant incapable de bêtement perdre mon chemin. Le soldat me suivant avait eu le malheur de me contredire, et avait bien vite réalisé son erreur. C'est ce qui me poussa à remettre un question la carte qu'on m'avait remise. Celle-ci n'indiquait aucun lac dans la zone boisée où j'étais censée trouver ma cible, mais à plusieurs lieues de là où je me trouvais.

Abrutis d'explorateurs, incapable de correctement faire leur travail !


Journal  •  •  Répertoire
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 423
Métier : Marchand, Guide touristique, Professeur
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 23 Sep - 20:21

 

Attention !


Un Pokémon sauvage apparaît...



Un Concombaffe Normal ♂

Alors que Marigold approche du lac, un monstre rare venue d'une région lointaine fait son apparition. Emergeant du lac, ce Pokémon voyageur jette un oeil curieux aux humains accompagnés par le caniche. Le Comcombaffe n'est pas ouvertement hostile, mais il n'hésitera pas à se battre s'il se sent menacé.



Compte PNJ ne pas MP

✧ Yukiteru Ito (fonda) ✧ MP
✧ Céleste (admin) ✧ MP
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 115
Métier : Dresseuse de Pokémon canins
Sexualité : Hétéro
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 10 Oct - 17:06

Un cri m'arracha de mon monologue intérieur. J'avais d'abord pensé à Georgette, puisqu'un son suraigu et plaintif était parvenu jusqu'à mes oreilles. Pourtant, en me retournant, et en croisant les yeux du caniche, celui-ci me regarda avec autant de confusion que moi. Nous nous retournâmes alors, pour voir le soldat tombé sur son derrière. Comment avait-il fini sur le sol détrempé ? Je suspectai d'abord un dérapage dans une flaque de boue ou sur une algue particulièrement glissante, mais son visage était pâle, et son corps tremblant. Me voyant le juger pour sa maladresse et sa stupidité, il balbutia des excuses :

Ce... ce n'est pas moi ! J'ai... j'ai été... attaqué !

A ces mots, mes sens se mirent en alerte. Si cela n'acquittait pas le garde de sa bêtise, il n'était pas question de me faire moi aussi surprendre par un agresseur. Je saisis mon fouet à demain pour chercher la personne ou la chose qui avait attaqué mon escorte. Je balayai la zone des yeux, prêtant particulièrement attention aux ombres formées par les arbres et les fourrés, ou encore le fond du lac. Rien. Agacée, je lançai à nouveau des éclairs à cette loque affalée par terre. Il pointa alors du doigt mon corsage. D'abord désarçonnée, je compris qu'il désignait son terrible adversaire. Je me retournai, mais rien. Je regardai à mes pieds, ri-...

Marigold poussa un hurlement féminin strident, digne de ceux des femmes de la cour lorsqu'elles voyaient un Mimigal. La dompteuse avait pour habitude de se moquer de cette réaction démesurées, qui selon elle, était honteuse, puisqu'elle contribuait à la réputation de petite chose stupide et fragile de ses comparses femelles.

Enlevez-moi cette horreur !

Sur son flanc droit, une innocente boule noire à cornes roses souriait à son hôte, toujours paniquée. Elle refusait catégoriquement de toucher elle-même à cette créature visqueuse sentant la marée. Ses mains blanches et lisses n'étaient pas faites pour se souiller ainsi ! Quant à son vêtement, comme trop souvent ces derniers temps, il était sûrement mort, ainsi taché de terre et de mucus...
Après une légère hésitation, le soldat se releva et s'avança timidement vers la bête marine. Il était à la fois inquiété de recevoir un nouveau coup, et de se faire lacérer par un fouet s'il avait le malheur de toucher le corps de la jeune femme du bout des doigts par mégarde. Il approcha sa main en forme de pince vers le Concombaffe, dont l'expression changea drastiquement pour démontrer sa colère. De sa bouche en forme d'étoile sortit un immense poing blanc qui envoya valser.

Incpable... pensa Marigold. Georgette, débarrasse-moi de cette chose !

La chienne hésita, les yeux mouillés de larmes et la tête basse, tentant d'amadouer sa maîtresse... en vain. Elle craignait de subir le même sort que l'humain qui avait tenté en premier d'attaquer cette étrange baballe, mais le courroux de la femme aux cheveux d'argent serait sûrement plus douloureux qu'un coup de poing dans la mâchoire. Aussi, elle s'activa. Ce fut probablement l'effet de surprise qui fit qu'elle put prendre le monstre dans sa gueule, l'arrachant au veston de sa dresseuse, sans se faire frapper d'abord. Malheureusement, cela n'empêcha pas celui-ci de répliquer, envoyant sa "main" tirer une oreille à Georgette. Elle aboya, ouvrant ainsi sa gueule, laissant tomber sa proie. Il fit un geste obscène avec son troisième doigt, provoquant les grognements du caniche.
Elle sauta à nouveau, pour échouer lamentablement. Elle avait beau se jeter à plusieurs reprises sur le concombre de mer, celui-ci la repoussait sans difficulté. Elle tenta différentes approches, avec des esquives, des jeux de jambes, des dérapages plus au moins contrôlés, mais rien n'y faisait. Malgré sa vitesse supérieure, la bête, bien qu'immobile, tenait bon.

Le spectacle auquel j'assistais me désolait. Cette petite créature, d'à peine un pied de long, avait mis en déroute à la fois la crème de la sécurité de Roy, et mon chien préféré. Ridicule. Mais il n'était pas question que je mette moi-même à main à la pâte, particulièrement si celle-ci était pleine de bave.

Eh, vous, vous n'en avez pas marre de regarder sans rien faire ?

L'homme sursauta en entendant ma voix, et une seconde fois en voyant mon regard noir et froid. Il avait bien tenté de se faire oublier en restant discret derrière moi, et c'était sans compter sur ma capacité d'attention. Il tenait depuis notre départ une lance dans la main droite, qui avait davantage servi de poupée pour se rassurer que d'arme. Etait-il au moins capable de s'en servir ? Je commençais à douter de la fiabilité de l'armée entière, s'ils étaient tous couards comme cet énergumène.
Il finit néanmoins par obéir, à contrecœur. Il trottina sans réelle conviction vers la bête marine et son adversaire canin, toujours crocs contre poing. La pointe de son bâton en avant, il cria comme un abruti pour se donner du courage (je ne suis pas certaine qu'il y soit parvenu). La boule noire fut surprise, à tel point qu'elle en oublia le Couafarel qui se ruait toujours sur elle. Elle encaissa alors un violent coup de tête, suivi de morsures sans pouvoir réagir. Et pendant ce temps, notre soldat bien-aimé avait arrêté sa course et me regarda comme pour me demande quoi faire. Je l'ignorai totalement pour me concentrer sur le combat de Georgette, qui avait enfin commencé à reprendre le contrôle de la situation.
A cet instant, le Pokémon Eau semblait ne faisait plus le fier. Il était baladé par la mâchoire de la chienne sans pouvoir réagir, et s'affaiblissait de plus en plus, tandis qu'elle agitait la nuque de droite à gauche pour que ses crocs abîment plus les chairs. Bien, j'en avais vu assez, la créature qui avait eu l'audace de se coller à moi, de frapper mon caniche et accessoirement mon escorte avait du apprendre la leçon.


Laisse, Georgette, on rentre.

En effet, le Soleil devenait dangereusement bas. Si on partait à cet instant, nous arriverions peut-être avant la nuit à Scémède, alors il n'était pas question de tarder. J'étais frustrée de ne pas avoir pu rencontrer ce fameux goupil originaire de Kalos, mais je l'aurais été encore plus de devoir passer la nuit dans cette jungle sombre et pleine de microbes, surtout en telle compagnie.
Le bestiaux vola, alors que Georgette le lâcha après un ultime balancement de tête, et disparut de mon champ de vision. Parfait, j'emboitai le pas, sûre de moi, vers ce qui devait être la sortie de cette forêt vierge, selon la carte. J'espérais bien que cette fois, elle ne mentirait pas, ou j'aurais besoin de quelqu'un pour passer mes nerfs.


Derrière Marigold, le Pokémon chromatique et l'humain en armure se lançaient des regards interrogateurs. Contrairement à la femme qui avançait avec confiance, ils avaient bien remarqué le Concombaffe, qui s'était à présent collé dans le dos de celle-ci. Ni l'un ni l'autre n'avait l'envie de reprendre un coup d'organes-poing, et encore moins de subir la colère de la furie. Avec un peu de chance, il se décollerait tout seul avant leur arrivée au Palais...


Résumé:
 


Journal  •  •  Répertoire
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 423
Métier : Marchand, Guide touristique, Professeur
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 12 Oct - 12:53

 

Bravo !


Fin du combat



Le Concombaffe Normal ♂ niv. 16 s'est lié.

Ce Concombaffe a l'air d'apprécier Marigold. La prend t-il pour un rocher ou la considère t-il comme sa propriété privé ? Je ne saurais dire, j'ai toujours eu du mal à comprendre la détermination de ces Pokémon Eau. Voir la dresseuse royale dans tous ses états était un spectacle très divertissant. J'aurais souhaité être présent lorsqu'elle l'aurait découvert toujours accroché à elle.  

Tu as utilisé l'objet : Rune pièce. Tu gagnes donc 10 Or en plus.

Ton post combat fait 3360 lettres et le Pokémon adverse est... glué à Mari. Ainsi Georgette gagne 4 niveaux sans bonus.

Tu peux aller Ici pour signaler le gain de niveau. N'oublie pas de mettre à jour ton Répertoire !


Compte PNJ ne pas MP

✧ Yukiteru Ito (fonda) ✧ MP
✧ Céleste (admin) ✧ MP
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 115
Métier : Dresseuse de Pokémon canins
Sexualité : Hétéro
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 12 Oct - 16:02
Fin du RP. #feignasse


Journal  •  •  Répertoire
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 150
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 12 Oct - 16:02
Le membre 'Marigold Whiterun' a effectué l'action suivante : Fin RP


'Dé Nimus ' :


Compte PNJ ne pas MP

✧ Yukiteru Ito (fonda) ✧ MP
✧ Céleste (admin) ✧ MP
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hastérion :: Nimus :: Lac de la Grande morte-
Sauter vers: