:: Aros :: Avenue Portuaire :: Hôtel Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Coming out of the closet

avatar
Or : 250
Origine : Kii
Métier : Prêtre
Sexualité : Hétéro
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 7 Oct - 23:27
COMING OUT THE CLOSETJour d'Eté
Il était flagrant que tu tentais de te contrôler. Que cela soit par la manière en toute en douceur dont tu t'étais assis sur le bord du matelas ou la retenue que tu avais eu pour tâter l'air de rien l'oreiller. Les différences entre cette chambre et celles que tu avais eu auparavant ne pouvaient se compter avec les doigts. La douceur du lit n'avait rien à voir avec le moelleux d'un futon et l'oreiller était si rembourré que tes paumes s'y enfonçaient avec la facilité d'un bec de Rapasdepic dans l'eau. Découvrir autant de choses était grisant et je ne pouvais t'en vouloir de t'extasier sur des choses aussi simples.  

Je voyais que tu gardais une certaine posture pour rester dans les enseignements que l'on t'avait forcer à suivre. Il y a des années, tu te serais jeté dans ces couvertures sans une once de remord. Cette époque était révolu et c'est avec respect que tu déposas ton couvre-chef sur la table de nuit. Tes geta reposaient à l'entrée de la pièce, dans un coin, bien serrées. Tu les avais retiré en rentrant dans l'établissement et tu n'avais pas pu ignorer le regard en biais que le réceptionniste t'avait adressé en te voyant arriver en tabi à son bureau.
Il n'avait pourtant fait aucun commentaire quand tu lui avais donné quelques pièces de ta bourse.
Tu avais payé pour une chambre sans prestige. Après tout, tu n'avais rien d'un prince et tu te contentais de peu. Néanmoins, cela te paraissait bien trop étroit par rapport à celle du temple et tu craignis un instant d'être devenu trop difficile. Heureusement, les quelques tests concluant que tu avais effectué sur le matelas te rassuraient légèrement : tu n'étais pas encore un de ses êtres mécontents de tout et de n'importe quoi.

Un bâillement te décrocha la mâchoire et tu te couvris rapidement la bouche, bien que tu sois seul. Le voyage t'avait éreinté. Ton guide avait un bien curieux personnage et malgré les quelques jours que vous aviez passé ensemble, il était fort probable qu'il est gardé une rancœur au traitement fait à la boule verte par Ponita.
A propos de ce dernier, il était resté dans la cour intérieure de l'Hôtel. Beaucoup trop peu nerveux d'être arrivé dans un nouvelle environnement, il avait refusé de passer la porte. Tu avais fini par abandonné, le laissant se protéger du froid et du vent quelque part. Tu ne pouvais même pas le voir par la fenêtre...

Sans plus attendre, tu ne perdis plus une seconde pour te déshabiller et te mettre au lit. Juste avant de fermer les yeux, tu te fis la réflexion que se coucher se tard. Ce n'était que le début de l'après-midi mais le sommeil prit vite l'avantage.

Enfin normalement, car dès que tu fermas les yeux, un son te les fit rouvrir aussitôt. Tu te redressas, tes longs cheveux coulant dans ton dos jusqu'aux draps. On aurait dit une sorte de soupir continu, léger mais profond. Ton regard se dirigea vers la source du bruit. Le placard. Doucement, tu te levas et ouvris la porte d'un geste brusque.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 728
Origine : Hastérion
Métier : Marchand, Guide touristique, Professeur
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 8 Oct - 0:09

 

Attention !


Un Pokémon sauvage apparaît...



Un Zorua Shiney ♂

Ayant sans doute passé la porte de l'hôtel en prenant l'apparence d'un humain, ce Zorua était venu se protéger du froid entre les murs du bâtiment. Il hérisse sa fourrure et lève de grands yeux surpris sur Yukiteru lorsque celui-ci ouvre le placard, apparemment tout juste réveillé.


Compte PNJ ne pas MP

✧ Yukiteru Ito (fonda) ✧ MP
✧ Céleste (admin) ✧ MP
✧ Mélos Brelluma (modo) ✧ MP
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 250
Origine : Kii
Métier : Prêtre
Sexualité : Hétéro
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 14 Oct - 0:33
COMING OUT OF THE CLOSETDébut de l'Eté
Ceux qui avaient écoper les fruits de ta colère pouvaient se compter sur les doigts d'une main et aucun ne se félicitaient de cet exploit. A ce moment, j'avais la certitude qu'une nouvelle extrémité digitale allait se lever en mémoire de cet intrus qui t'avait tiré d'un endormissement prometteur. Tu ouvris la porte du placard avec plus de force qu'il n'en fallut. Le battant faillit t'échapper et tes ongles s’agrippèrent aux boiseries pour l'empêcher d'aller se fracasser contre le mur. Malgré ce débordement d'énergie, tes yeux étaient rivés sur la pénombre abritée par le meuble. A première vue, on aurait pu croire qu'elle ne contenait que les draps de rechange pour le client suivant mais dans la dernière étagère, deux yeux écarlates brillaient.

Rubis croisèrent Amésthyste et l'espace d'un instant, vos regards restèrent visser l'un dans l'autre. Aucun mouvement te troublait votre posture de peur qu'un soupir ne brise ce silence.
Tout deux aussi surpris l'un que l'autre.

Puis, d'un mouvement que l'on aurait pu croire commun tant il était simultané, vous vous lançâtes. Toi, bras en avant pour le saisir ; lui, gueule ouverte pour te mordre. L'éclat des crocs blancs de la bête te parvint et juste avant qu'ils ne se referment sur ta chair, tu reculas dans un geste qui tenait davantage du réflexe que de la réflexion. Le Pokémon bondit hors de son cocon de laine, fourrure ébouriffée et oreilles droites. C'est alors que sous les rayons du soleil, tu le découvris.
C'était une petite créature sombre, plus que brune que noire, dont les pattes et la touffe sur sa tête était d'un bleu flamboyant. Il ne faisait aucun doute que c'était la première fois que tu croisais un tel Pokémon.

Tu clignas des yeux pour tenter d'y chasser toute trace de sommeil. Ce n'était pas le moment d'avoir un coup de mou ! D'autant plus, se battre dans ces conditions n'étaient pas à ton avantage. La créature était suffisamment petite pour t'échapper ou se cacher. Tu étais peut-être rouillé mais il était facile d'appréhender les facultés naturelles de ton adversaire poilu.  

Avant que ce dernier ne réagisse, tu agrippas le drap bordé et tiras de toutes tes forces. Le tissu s'envola, s'étalant au dessus de la tête du Pokémon. Comprenant ton plan, l'animal courût pour ne pas finir dans ton piège. Il était intelligent mais tu n'allais pas le laisser prendre le dessus ! D'un bras, tu appuyas sur le drap, accélérant sa descente et d'une torsion, attrapas les coins supérieurs. D'un coup de pied, tu fis tomber la table de nuit, lui barrant la route au dernier moment. Le Pokémon glapit. Il fit un saut des moins contrôlés, agitant ses pattes en l'air comme s'il tentait de s'envoler pour éviter le meuble. Il rebroussa chemin à toute allure. Dérapant sur le parquet, il se précipita sous le placard avant de faire un superbe bond qui le fit atterrir sur une petite table. Sur son passage, un vase vacilla dangereusement. Malheureusement, il ne suffit que d'un léger coup de vent généré par un geste trop ample de ta part pour qu'il se brise en mille morceaux. Tu sautillas sur place, évitant les débris éclatés, ton sac de fortune traînant derrière toi.  

Le Pokémon tenta de faire le tour de la chambre mais tu réussis à lui barrer la route. Aussi fit-il volte-face pour être encore une fois bloqué. Tu resserras l'étau autour de lui et il n'eut d'autre choix que de reculer. Enfin, il se retrouvait acculé contre la porte !

Tu ne m'échapperas pas !, déclaras-tu en écartant l'ouverture du drap replié, prêt à y enfermer la bête.

C'était présomptueux de ta part de vendre la peau de l'Ursaring avant de l'avoir tué car une lueur d'insolence illumina les pupilles du canidé. Alors que tu t'apprêtais à lui refermer le draps dessus, il se faufila entre tes jambes et disparut sous le lit.
Un grognement fit trembler ta pomme d'Adam.          
Sans grâce, tu te ruas à quatre pattes pour essayer de l'attraper, lâchant par la même occasion un pan du drap. Sans succès. Tu décidas d'y jeter un coup d’œil. Mais soudain, un éclair sombre te jaillit à la face, gueule béante et sifflante. Tu sursautas, tombant sur les fesses. Ton visage était aussi blanc qu'un linge, tes yeux, comme des soucoupes.

Il y avait un Arbok sous le lit.

Cela ressemblait à une peur d'enfant mais tu n'avais pas rêvé ! Un sifflement retentit avec davantage d'instance faisant fuir toute once de doute. Mais avant que tu ais te remettre sur tes pieds, la tête écailleuse t'assaillit ! Sans réfléchir, tu te redressas et assainit un coup violent au serpent. Le claquement de tissu résonna comme un coup de feu. Le Pokémon valsa et rebondit sur le sol.
A ta grande surprise, la force de l'Arbok se mit à briller, devenant de plus en plus petit... prenant la forme du petit chenapan poilu.

La frayeur passée, tu t'approchas et attrapas le Pokémon par son col de fourrure. Ce dernier secoua la tête, visiblement sonné. Tu attendais patiemment qu'il reprenne ses esprits pour le disputer. Quand subitement, ses babines se retroussèrent et un étrange bruit sortit d'entre ses canines. Tu fronças des sourcils. Est-ce bien ce à quoi tu pensais ? Tu t'attendais à des aboiements colériques ou des griffures... A vrai dire, à tout sauf un ricanement ! Habituellement, tu aurais dû t'énerver, vexé, mais en voyant le foutoir sans nom que vous aviez mis, un sourire apparut sur tes lèvres. La literie était sans dessus dessous, le parquet et les meubles griffés et le seul élément de décoration se trouvait aux quatre coins de la chambre. Sans parler de votre apparence.... La fourrure du canidé bien toilettée était désormais hirsute en des touffes ridicules qui partaient en tous sens. Tu n'avais pas besoin de miroir pour savoir que ta chevelure ressemblait à un tas de paille dont les mèches allaient allègrement dans tes yeux. Un rire monta dans ta gorge avant que tu ne le laisses exploser.
Tu t'assis sur le bord du matelas. Riant à t'en tenir les côtes, tu dus lâcher le Pokémon qui se roula à tes côtés, hilare.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 728
Origine : Hastérion
Métier : Marchand, Guide touristique, Professeur
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 14 Oct - 11:33

   

Bravo !


Début d'une amitié


Le Zorua Niv. 13 s'est lié.

Plus de peur que de mal: il semblerait que la malicieuse créature n'en veuille pas à Yukiteru pour cette mésaventure. Le début d'une nouvelle amitié, sans doute.

Tu as utilisé l'objet : Aucun.

Tu peux rajouter ce Pokémon à ton Créa-Répertoire.

 


Compte PNJ ne pas MP

✧ Yukiteru Ito (fonda) ✧ MP
✧ Céleste (admin) ✧ MP
✧ Mélos Brelluma (modo) ✧ MP
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 250
Origine : Kii
Métier : Prêtre
Sexualité : Hétéro
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 21 Oct - 0:37
COMING OUT OF THE CLOSETDébut de l'Eté
Il vous fallut plusieurs minutes pour reprendre votre sérieux. Épuisé, le souffle court tu te retournas sur le dos, les bras en croix. Cela faisait des années que tu n'avais pas ri ainsi... Une queue touffue souffla tes mèches éparses sur ton front. Tu roulas sur le ventre pour faire face à l'étrange Pokémon. Ses capacités de métamorphoses étaient impressionnantes pour une si petite créature. Il ressemblait à un Evoli noir remarquas-tu. D'une main, tu hésitas un bref instant avant que la créature ne se redressa pour frotter son crâne contre ta paume. Cette soudaine proximité te surprit mais tu ne pus retenir un sourire. Finalement, il n'était pas si désagréable... Avec un peu de réflexion, tu aurais pu reconnaître que tu n'y étais pas allé de main morte en le réveillant en trombe ! Cependant, tu tombais de sommeil.

Alors, après une dernière caresse, tu t’emmitouflas dans la couverture sombrant dans un sommeil lourd dénué de rêve. Tant que tu ne te rendis pas compte que le Pokémon était retourné dans le placard... Juste avant de venir s'enrouler tout contre ton corps chaud.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 210
Origine : Hastérion
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 21 Oct - 0:37
Le membre 'Yukiteru Ito' a effectué l'action suivante : Fin RP


'Dé Récompense ' :


Compte PNJ ne pas MP

✧ Yukiteru Ito (fonda) ✧ MP
✧ Céleste (admin) ✧ MP
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hastérion :: Aros :: Avenue Portuaire :: Hôtel-
Sauter vers: