:: Scémède :: Palais du Monarque :: Appartements royaux Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Renard, chenapan ! |solo|

avatar
Or : 160
Métier : Dresseuse de Pokémon canins
Sexualité : Hétéro
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Nov - 21:49

Cette journée s'annonçait calme. Agréable, même. Dehors, l'air commençait à se rafraîchir, et bien que la saison froide à Scémède soit dix fois plus vivable que l'été à Aros, les dents comme les gueux commençaient à claquer. Heureusement, ne n'étais en rien concernée par ces problèmes de plébéien. A l'abri dans mes appartements, bien chauffés par des domestiques qui attisaient régulièrement les braises des poêles et feux de cheminées, je pouvais vaquer à mes occupations de type ludique, sans avoir à me soucier de la température externe. Même si dans les chenils, il commençait à faire frais, faute de portes bien isolantes, il ne restait pas trop inconfortable d'y travailler. La nuit, les Pokémon chiens avaient droit à des guignes faisant office de duvet. Ici, même les cabots avaient un meilleur train de vie que les serfs.

Mes responsabilités remplies de bonne heure, j'avais pu regagner mes logements, où m'attendaient mes quatre monstres. Georgette avait apparemment monté la garde sur le fauteuil pour s'assurer que seule moi puisse s'y asseoir à mon retour, Hypérion et Lucifer dormaient collés l'un sur l'autre sur la descente de lit, et Bob avait disparu de son bocal, pour aller se cacher je-ne-sais-où. Je dus le chercher, malheureusement, car il avait une sale tendance à émettre une horrible odeur de fruit de mer lorsqu'il était hors de l'eau. Ce fut d'ailleurs à l'odorat que je le débusquai sous une commode, avant de le jeter dans le milieu aquatique dans lequel il était censé vivre.

Je décidai en cet après-midi de m'adonner à un peu de lecture. A quoi bon être une femme éduquée si on ne peut en profiter. La plupart des livres trouvables étaient es traités scientifiques ou des livres religieux, mais ils n'en étaient pas moins intéressants. Pas moins que les quelques nouvelles d'aventures qui nous parvenaient de la bibliothèque d'Aros.
Installée dans une confortable chaise doublée de velours, j'avais du déranger la chienne qui s'y était fourrée.
Bien installé sur mon seyant, un roman en main, et sur mon côté gauche un guéridon sur lequel étaient entreposés des sucreries hors-de-prix importées de régions lointaines, j'étais prête à passer un bon moment de détente.


Trainant ses pattes loin du fauteuil sur lequel elle s'était installée, Georgette chercha, les yeux mi-clos, le chemin vers le lit de sa maîtresse. Elle était bien décidée à s'assoupir à son pied pour prolonger son rêve de poursuite de Pachirisu. Mais alors... quelle horrible découverte ! A la place qu'elle convoitait siégeaient déjà deux monstres ! Si elle était prête à tolérer ou à poliment bousculer le renard, la simple vue du chat gris avait fait dresser ses poils sur son échine. Elle commença à grommeler, ce que Marigold ne remarqua pas, trop plongée dans sa lecture. Ce son éveilla à peine les deux dormeurs, qui peinaient à réaliser qu'ils étaient dans le monde réel.
Lucifer fut le premier à se frotter les yeux, puis à les ouvrir, pour découvrir devant lui la gueule pleine de dents et de bave et son caniche préféré. A cette vue, il comprit vite qu'il ferait mieux de ne pas s'attarder. D'un bond, il sauta par dessus son ami roux pour essayer de se cacher sous le sommier. Chienne de chasse dans le sang, le Pokémon chromatique ne put s'empêcher de se lance à sa poursuite, émettant au passage de bruyants aboiements.

Cette fois-ci, la jeune femme ne put ignorer les vocalises de son compagnon canin. Elle se retourna pour voir ce que trafiquaient ses créatures, légèrement agacée. Mais à peine eut-elle passé la tête derrière le dossier qu'elle vit les bêtes en question prêtes à foncer sur elle, à quelques centimètres seulement. Le Psystigri put passer aisément entre le fauteuil et la table grâce à sa petite taille, et se servant d'un pied du premier pour se propulser dans un angle de quatre-vingt dix degrés. En revanche, le canidé, bien plus grand et plis excité, ne fit guère attention à sa masse, et renversa autant le guéridon que la chaise, ainsi que l'humaine qui y était assise. Marigold laissa sortir un juron, alors que Georgette continuait sa course.

Lorsque la noble se releva, époussetant son vêtement au passage, Luci avait trouvé refuge sous le même placard que son comparse Concombaffe. Ici, il était à l'abri, la Couafarel étant incapable de passer en dessous ou de le renverser, à cause du poids du meuble. Elle était condamnée à le regarder trembler en gueulant. Elle ne remarqua naturellement pas sa dresseuse qui arrivait derrière elle, et qui la saisit par le collier, l'interrompant en plein aboiement. Réalisant qu'elle allait avoir des ennuis, elle fit pleurer ses yeux, en vain. Marigold la traina sans état d'âme vers l'extérieur de l'appartement, dans le couloir. Elle claqua la porte derrière elle, ignorant les gémissements de la chienne.

Pas la peine de me juger ainsi, Georgette ne s'attarderait pas dans les couloirs du palais. Mais je n'avais pas besoin de sa présence oppressante alors que je remettais en ordre les meubles dérangés. C'était une tâche bien ingrate, mais qui aurait pris des lustres si j'avais attendu qu'un quelconque domestique ne vienne l'accomplir à ma place.
C'est en redressant la chaise que je constatai une autre bêtise de la part de mes Pokémon. Entre Bob le fugitif, Luci qui avait provoqué Georgette, et cette dernière qui avait jeté le désordre dans la pièce... je pris Hypérion en flagrant délit de vol de friandises. En me voyant, il partit se cacher avec son ami félin, préférant ne pas risquer de se faire blâmer comme la caniche. Mais trop tard, il avait déjà dévoré au moins une sucrerie à en juger par l'emballage ouvert et froissé qui gisait au pied de la petite table...
Ce genre de nourriture n'était pas du tout adapté aux animaux, j'espérais ne pas encore devoir m'occuper d'une bête malade...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  • [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  •  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 583
Métier : Marchand, Guide touristique, Professeur
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Nov - 0:43

 

This is Halloween


Ca aurait pu être pire !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Un bonbon changement de sexe ! Un changement physique s'est opéré suite à l'ingestion de la sucrerie. Je n'entrerai pas dans les détails anatomiques, mais te voilà du sexe opposé à celui que tu avais à la naissance.


Compte PNJ ne pas MP

✧ Yukiteru Ito (fonda) ✧ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
✧ Céleste (admin) ✧ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
✧ Mélos Brelluma (modo) ✧ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 160
Métier : Dresseuse de Pokémon canins
Sexualité : Hétéro
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Hier à 23:26

Ce n'était pas la peine d'insister et essayant d'aller chercher le monstre sous son meuble. Mon bras n'était pas assez long, et faites toutes les blagues que vous voulez sur ma taille, je ne suis toujours pas assez petite pour me faufiler dans la cachette préférée de Luci et Hypérion. Je finis donc de remettre à sa place le mobilier dérangé, tâche ingrate que cela, avant de retourner ouvrir à Georgette. En me voyant, elle baissa la tête et gémit, me faisant comprendre qu'elle allait être plus sage. Si elle avait compris la leçon pour les jours à venir, tant mieux.
Effectivement, en rentrant, elle ne jeta qu'un regard noir aux petits Pokémon, se retenant d'aller les courser ou même leur aboyer dessus. Brave bête. Elle pouvait être adorable quand elle le voulait. Mais c'était bien le mot : quand elle le voulait. Je savais qu'à force d'entraînement et de persévérance, je parviendrais à la rendre aussi obéissante que les chiens de la garde royale, si ce n'est plus, en dépit de son caractère.

Je m'étais tranquillement réinstallée depuis la terrible course-poursuite. Tout le monde semblait calmé. La Couafarel s'était assoupie à mes pieds, et les deux amis jouait en silence, bien soucieux de ne pas réveiller leur aînée. Tout était rentré dans l'ordre.


Mais il s'agissait de l'un de ces jours où on ne peut avoir la paix. Un bruit de déglutition attira l'attention et l'agacement de Marigold. En regardant au dessus du livre qu'elle tenait, elle vit le renard tituber, sous le regard inquiet du matou. Il avait un drôle de teint et les yeux dans le vide. Aux convulsions qui secouaient son estomac, sa maîtresse craignait bien qu'il soit sur le point de rendre le bonbon volé d'une façon peu conventionnelle.
Pas question de salir le beau sol du salon ! La jeune femme sauta en dehors de son siège, enfila une fourrure, et sortit, le Goupix dans les bras, suivie de Psystigri tandis que la chienne les regardait partir, préférant quant à elle rester dans son confort.

J'arrivai à sortir non seulement du palais mais aussi de la cour avant que la catastrophe n'arrive. Au final, Hypérion avait bien été puni de sa gourmandise, d'une façon comme d'une autre. Était-ce par inquiétude que Lucifer était venu renifler son camarade ? Depuis que j'avais du sortir en trombe, il avait l'air étrangement confus à la vue de Pokémon roux. Son odeur n'ayant pas changé, je ne voyais pas ce qu'il avait soudain d'intéressant...
Je m'apprêtais à repartir vite à l'intérieur des murs du château pour fuir le froid, lorsque je sentis des regards tout autour de moi. Pas des humains, je les aurais vu et entendus arriver de loin. Mes créatures avaient également l'air surprises. Pour une raison que j'ignorais, il semblait que plusieurs monstres aient décidé de nous rendre une petite visite. Déjà, le chat gris se mit en position d'attaque devant le goupil, pour le protéger des arrivants.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  • [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  •  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hastérion :: Scémède :: Palais du Monarque :: Appartements royaux-
Sauter vers: