:: Nimus :: Forêt Illusion :: Sous-bois tortueux Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Promenons nous dans les bois... Pendant que le loup y est ?

avatar
Or : 195
Métier : Barde
Sexualité : Pansexuel ~
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Nov - 11:27
Promenons nous dans les bois... Pendant que le loup y est ?

Aimé Celess & Hidemi Uta

Qu’est-ce que je fais là… ? Ca fait plusieurs fois que je me pose la question et la réponse que j’avais au début de mon périple me ressemble beaucoup plus à de la folie qu’à de la raison. Il y a quelque temps j’ai rencontré un plongeur venant de Nimus. Il était sympathique je dois bien l’avouer, même si nous avons eu quelques différents et qu’il a mis la vie de Grenat en danger… Mais je suis sûr qu’il a de quoi gagner mon pardon. Il disait explorer les fonds marins en quête de richesse ou d’autres objets de valeurs. Et d’après lui il en a trouvé ! Je veux seulement aller « admirer » ces belles trouvailles ! Et revoir accessoirement un « vieil ami » bien sûr.

Dans oui, je suis parti d’Aros, belle ville illuminée emplie d’occasion de faire la fête et de gagner de l’argent ou de faire des rencontres pour aller… Dans cette sordide région qu’est Nimus et me retrouver à marcher dans cette forêt sans fin. Je me demande si je n’avais pas bu un peu avant de prendre cette décision. Maintenant que je suis là je trouve l’idée quand même beaucoup moins bonne. Enfin puisque je suis à Nimus, autant continuer à avancer. Ce serait dommage de rebrousser chemin alors que je ne dois pas être loin de l’habitation de Mélos. Hum… Je crois qu’il m’avait dit qu’il était par là non ?

A force de marcher, je décide de m’asseoir sur un tronc tombé à terre. Je soupire, me massant un coup les pieds et en reprenant mon souffle. Ça fait quand même plusieurs jours que je marche, et déjà quelque heures que je suis dans cette forêt. J’ai l’impression de manquer d’air ici. De l’extérieur la forêt est imposante et fait assez peur. Mais ce n’est rien comparé à l’intérieur. Même le soleil ne parvient pas à éclairer ce lieu, j’ai déjà failli tomber plusieurs fois à cause des racines tortueuses des arbres ! Quand à ces derniers… Rien que leur forme, presque pas naturel, suffise à provoquer un frisson à quiconque les regards. Brr… Comment des gens peuvent vivre dans cette région ! Ce lieu est assez effrayant en soit, suffisamment pour me mettre mal à l’aise et de me forcer à rester sur mes gardes

Grenat vient se frotter et se blottir contre moi, étant encore plus apeurée que moi. La tête et la queue basse, elle peinait à avancer, si bien que je l’ai prise dans mes bras. Toute tremblante, je continue de la caresser pour la rassurer. Elle sursaute à chaque craquement ou bruissement de feuilles.  
Tout va bien Grenat ne t’en fait pas… On va bientôt sortir d’ici et tout ira pour le mieux ! On retrouvera la douce lueur du jour !
Je tente de lui dire des paroles rassurant mais je ne sais pas quand on ressortira. J’ai l’impression d’être repassé plusieurs fois devant cette souche. Sans doute n’est-ce que mon imagination… Mais il faudrait que je fasse une ou deux entailles sur l’écorce des arbres. Cela pourrait m’aider à me repérer et me rassurer sur le fait que je ne tourne pas en rond depuis tout ce temps.

Jaspe est toujours derrière moi. Et il semble plus prudent et méfiant que jamais. Mais pas envers moi pour cette fois. Il protège nos arrières, regardant toujours dans notre dos. Même maintenant. Il semble scruter chaque recoin et buissons pour détecter la menace. Cela me rassure en quelque sorte, j’ai toujours l’impression que quelqu’un ou quelque chose nous suit. Même si la forêt est silencieuse. Au moins on est plusieurs à faire attention.  J’ai toujours connu Jaspe très méfiant, même envers moi. Ce que je peux comprendre, mais il semble devenir protecteur maintenant. Sans doute doit-il avoir confiance maintenant ? Bon garçon ~

Je souris un peu à cette pensée, me disant que ce sera plus simple pour pavaner plus tard avec lui, mais des bruits suspects me mettent de suite en alerte. Des bruissements de feuilles et des bruits de pas captent notre attention. Jaspe se rapproche de moi, et Grenat frémit de nouveau. Je me mets debout tendant de savoir d’où peuvent venir ses bruits mais… Je n’arrive pas à le distinguer ! Des monstres seraient là ? Mais où ? Devant ? Derrière ? Sur nos côtés ? Avec l’obscurité couplée à la brume je peine à distinguer les mouvements. Ça ne me dit rien qui vaille, surtout si ce qui approche est agressif… Je dépose Grenat au sol, prenant en main mes Kaiken pour me défendre. On ne sait pas ce qui peut surgir d’ici
Faites attention, il y a clairement quelque chose qui arrive !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 583
Métier : Marchand, Guide touristique, Professeur
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Nov - 2:10

 

Attention !


Un Pokémon sauvage apparaît...



Un Zorua Normal ♂


Un Guérilande Normal♂

C'est un Zorua qui émerge en catastrophe des fourrés, poursuivi par un terrible.. monstre en forme de couronne de fleurs ? Le Guérilande ne semble pas agressif. Peut-être est-il même plein de bonnes intentions, prêt à faire profiter le renard de ses fleurs relaxantes, mais il semble que son type fée l'effraie plus que de raison.



Compte PNJ ne pas MP

✧ Yukiteru Ito (fonda) ✧ MP
✧ Céleste (admin) ✧ MP
✧ Mélos Brelluma (modo) ✧ MP
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 160
Métier : Marchand (fleurs, baies, eau)
Sexualité : Indéterminée
Equipe : Mimi °
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Nov - 19:59

 
Promenons-nous dans les bois... Pendant que le loup y est ?

   Feat. Hidemi Uta.

 
La cueillette avait commencé tôt. Aimé était dans le potager depuis plusieurs heures à arroser, planter puis désormais cueillir les plantes et baies. Mimi se tenait près de lui, jouant avec quelques feuilles sans abîmer le jardin. Le blondinet préparait un panier de baies pour la suite du programme de sa journée qui constituait à aller nourrir les pokémon sauvages. Les saisons froides approchant, il fit aussi des réserves pour avoir de quoi les aider à survivre en hivers. Entre deux pans de baie, l'humain donnait une petite caresse sur la tête de son pokémon. Une fois toutes les baies récupérée, il en rangea une partie dans la cave de sa maison qui servait de garde manger, puis retournait dehors avec son panier rempli de baies par dessus lesquelles il avait mi un chiffon et quelques fleurs odorantes pour ne pas se faire attaquer pendant sa marche. Il avait aussi une gourde d'eau au cas où il croiserait un voyageur assoiffé.

► Nous allons pouvoir nous mettre en route Mimi !

La mucuscule poussa un petit cri enthousiasme. Même si l'idée de se promener dans Nimus, en dehors des barrières qui entouraient et protégeaient la maison ne lui plaisait pas, le petit pokémon adorait chaque moment passé avec son humain. Aimé se baissa pour que son ami puisse monter sur son épaule, l'aidant, puis il se mit en route. Il n'y avait que le jeune homme pour se promener dans cette sombre forêt avec une telle insouciance, vêtu d'une longue robe blanche au style très romain et d'un foulard rouge lui servant de châle. Il avait ainsi son petit panier au bras et son pokémon à l'épaule, sans oublier le sourire aux lèvres. Oui, il n'y avait définitivement que Aimé pour faire cela, pour vivre comme cela, et ce malgré ce qu'il avait déjà pu vivre comme aventures dans cette forêt.
Le jeune homme avait ses endroits où il posait des baies que les pokémons venaient manger. Certains l'attendaient déjà, à distance, prêts à attaquer au moindre pas de travers, d'autres attendaient que l'humain soit parti pour se montrer et manger. Ainsi, le blond posait des baies à divers coins de la forêt. Mais soudain, un bruit attira son attention et sa curiosité parlant, il alla voir malgré les protestations du mucuscule qui lui suppliait de faire demi tour. Ce fut alors qu'il surprit cette scène. Un Zorua venait de bousculer un humain et était désormais en position de défense, prêt à attaquer et l'homme, et ses pokémons qui étaient sur la défensive eux aussi. Arrivant derrière le pokémon sauvage, un autre, un Guérilande rejoignait le premier. La scène risquait vite de tourner à la catastrophe... Il fallait trouver une solution ! Incapable de se défendre et n'y connaissant rien au combat, Aimé n'avait pas entraîné son pokémon... Il lui fallait donc trouver une alternative pacifiste. Au final, une solution toute simple lui traversa l'esprit. Le petit humain sorti une baie de son panier et l'agita en sifflant pour attirer l'attention des deux pokémons. S'approchant doucement, avec prudence, il les laissa la renifler avant de la jeter plus loin. Cela avait duré un long moment durant lequel tout pouvait arrivé. Aimé n'était pas à l'abri d'une réaction agressive des deux créatures, mais heureusement ce ne fut pas le cas, l'appel de la nourriture étant plus fort. Aussitôt la baie lancée, les deux sauvages allèrent la chercher et se battaient pour la manger. Afin de calmer la bagarre, le jeune homme tendit des baies à Mimi et lui demanda d'aller les semer plus loin pour attirer les deux ailleurs et qu'ils aient chacun leur compte, ce qu'il fit. Pendant ce temps, le blondinet s'approcha de l'humain.

► Vous n'avez rien de cassé ?

Il lui tendit doucement la main, regardant du coin de l’œil si son allié revenait. Ce dernier était en effet en train de se rapprocher de lui, s'étant visiblement réservé une des baies données pour lui, car il la tenait dans sa gueule et la grignotait doucement. Cela fit sourire le jeune homme qui comptait de toute façon remercier son amie de la sorte. Rassuré de voir Mimi de nouveau près de lui, son regard d'émeraude se posa à nouveau sur l'homme. Il avait lui aussi de longs cheveux, pas autant que ceux de son sauveur mais tout de même, portant une couleur violette. Et ses yeux avaient deux couleurs différentes, ce qui fascina le jeune Aimé. Déjà qu'il voyait peu de personnes, dès qu'il en rencontrait possédant une quelconque particularité, il ne pouvait s'empêché d'en être impressionné. Ainsi, il se surprit à fixer longuement les yeux de l'inconnu avant de revenir à la réalité à l'aide d'un gémissement de Mucuscule qui réclamait une autre baie. Incapable de lui dire nom, le blondinet la lui céda avant de regarder à nouveau l'homme.

► Pardon... Je ne me suis pas présenté... Je me nomme Aimé Celess. Et vous ?

Commença-t-il tout en vérifiant, sans le toucher, s'il n'était pas blessé. Malgré sa peur des inconnus, Aimé pris sur lui, puis son inquiétude l'aidait à rester et à ne pas avoir l'air trop apeuré. Cette fois ci, c'était sa gentillesse qui prédominait sur sa personnalité.
Pendant ce temps, Mimi regardait les pokémons de l'étranger. Elle n'avait pas l'habitude de voir d'autres pokémons domestiqués et ne savait pas trop comment réagir. En tout cas, elle veillait à ce qu'ils ne montre aucune agressivité envers son cher ami.
 
 
Une robe, un panier, un châle rouge... Non, ce n'est pas le petit chaperon rouge !

   (c) Mellusa ~

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 195
Métier : Barde
Sexualité : Pansexuel ~
Equipe :
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Nov - 20:44
Promenons nous dans les bois... Pendant que le loup y est ?

Aimé Celess & Hidemi Uta

Le buisson bouge… Le buisson bouge… Ah par Acrceus le buisson bouge ! Euh… Ahem. Bon ce n’est qu’un buisson d’accord, mais le plus inquiétant est ce qui pourrait se trouver derrière. Je suis sûre que ça vient juste devant… Les bruits se rapprochent de plus en plus… Qu’est-ce que qui va débouler ?
Je me tiens prêt à me défendre arme à la main. Il le faut bien puisque Grenat ne semble pas vraiment en état de combattre, quand à Jaspe… Je ne sais pas s’il agirait ou pas si j’étais en danger. Mais comme on le dit, on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même.

Cependant je ne m’attendais pas à ce que la chose me saute dessus… Ni même de sa taille si… petite ? Sortant des buissons, j’aperçois une ombre rouge et noir fondre sur moi ! A vrai dire je pensais à quelque chose de plus grand et de surtout moi rapide !
Malheureusement, même si je m’étais préparé, la créature m’a par surprise et me saute presque dessus, me faisant tomber en arrière. Elle m’attaque ! Elle me saute à la gorge ! Elle veut ma mort ! Je n’ai pas le temps de réagir assez rapidement qu’elle commence à me griffer en poussant des petits rugissem… des sortes de petits couinements ?

Je sens ses griffes me lacérer la poitrine tandis que je débats de mon mieux pour le faire fuir, donnant des coup de ma lame… peut-être dans le vide… Mais heureusement je crois que je parviens à le repousser, étant aidé, à ma grande surprise, de Jaspe, qui utilise son pouvoir pour soulever des roches aux alentours pour les envoyer sur la bête. Malheureusement, elle esquive assez prestement, pour se retrouver sur ses quatre pattes face à nous.
La petite créature semble nous défier du regard, grognant. Je n’en n’ai jamais rencontré de tel, elle ressemble un peu à Grenat. Mais en version sombre. Bon d’accord ils ne se ressemblent pas trop mais presque non ?

Mais ce n’est pas fini puisqu’une autre de ses créature plus… Colorée et féérique débarque elle aussi. La première semble encore moins rassurée, et au finale nous nous regardons tous plus ou moins sur la défensive, prêts à attaquer à la moindre occasion. Et alors que j’allais parler pour ordonner une attaque, un sifflement se fait entendre.
Je cherche partout du regard, me disant que cela pouvait provenir d’une autre bête pour que finalement… Mes yeux se posent sur une personne, un peu plus loin, qui brandit quelque chose dans ses mains avant de les lancer au loin. Et aux deux créatures de poursuivre ces objets.

La situation semble être sous contrôle, et la menace est écartée. Je ne peux retenir un petit soupir de soulagement. Mais maintenant il y a quelque chose d’autre à gérer. Cet humain. Vu que c’est un endroit inhospitalier, je me demande bien ce qu’elle peut faire ici. Oui on peut se poser la même question pour moi mais j’ai de bonnes raisons moi !
Je remets ma lame dans son fourreau, sans pour autant la relâcher et je regarde l’inconnu sortir de son coin, passant à travers quelques fourrées pour se rapprocher de moi.

Il semblerait que ce soit une inconnue, et non armée semblerait-il ? Dur à dire avec cette robe, mais elle ne semble pas agressive. Elle n’a rien d’un bandit. Sinon elle ne m’aurait pas aidé. Et elle semble inquiète. Bah, je jouerai très mal si j’étais méfiant en permanence pas vrai ? Après tout je suis un adorable barde ~
Je relâche la garde de mon arme et attrape la main de la personne pour me remettre debout et m’épousseter. Je dois être présentable !
Ce ne sont que quelques égratignures. Rien de grave. Grâce à votre intervention salvatrice ~
Je passe ma main sur le haut de mon torse légèrement griffé. Je saigne encore un peu… Rien de grave mais ça va tacher mes vêtements ! Ils m’ont coûté une vraie fortune ! Vous n’imaginez pas combien coute des couleurs vives. Je veux bien que le rouge soit beau mais après ça devient un marron tout moche. Meh.

Enfin même si m’en préoccupe mentalement, je ne le laisse pas paraître, et regarde directement l’inconnue. Je penche légèrement la tête sur le côté en la voyant si silencieuse d’un coup, souriant doucement et amicalement. Elle semble revenir à elle quand son familier l’appelle et elle retrouve enfin la parole en se présentant. Allons, allons, je ne pensais pas autant la troubler quand même ~
Prenant une voix tout aussi amicale et douce, je me présente à mon tour en lui faisant un baisemain avec une légère révérence digne d’un barde. Pas la même révérence que devant un noble cependant. Oui ce n’est pas le lieu ! Mais bon, si elle est ici et encore en vie, elle doit connaître l’endroit et m’aider à pouvoir sortir alors autant se faire bien voir
Je me nomme Hidemi Uta, barde itinéraire et affamé de contes et de légendes ~ Enchanté de faire votre connaissance très cher(e) Aimé(e). Puis-je vous demandé ce que vous faites en ces lieux qui semblent si inhospitaliers ? Vous n’êtes pas perdue ?
De leur côté, Jaspe reste toujours en retrait, semblant fait le guet, surveillant les alentours en prenant garde à ce que rien ne nous surprenne. Quand a Grenat, fidèle à elle-même s’approche doucement du familier d’Aimé(e), truffe tendu en avant pour renifler cette nouvelle créature. La Goupix est bien plus curieuse que sur la défensive.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Or : 160
Métier : Marchand (fleurs, baies, eau)
Sexualité : Indéterminée
Equipe : Mimi °
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Nov - 13:32

 
Promenons-nous dans les bois... Pendant que le loup y est ?

   Feat. Hidemi Uta.

 
Aimé aida l'inconnu à se relever, puis regarda les griffures qu'il avait. Même si c'était de toutes petites griffures, le fait qu'il saignait rendait le tout beaucoup plus inquiétant. Ayant été très surprotéger, le jeune blond n'avait jamais eu plus que quelques égratignures et des bleus, alors voir ainsi du sang lui faisait un relativement peur. Cependant, il tenta de rester calme, sentant Mimi se coller à sa jambe, sûrement pour le rassurer... Ou parce que le goupix de l'inconnu se rapprochait "dangereusement" de lui. Quoi qu'il en soit, cela l'aidait un peu à ne pas se montrer trop nerveux. Le jeune homme sorti le chiffon de son panier, laissant les fleurs tomber sur les baies et alla pour essuyer le sang. Au final, cela le permettait aussi de se rassurer quand il vit que les blessures n'étaient pas aussi grave qu'elles en avaient l'air.
Au moins, cet homme était gentil et semblait reconnaissant de l'intervention du blondinet. Encore une chose qui le rassura et lui permit de garder le sourire. Il gagna quelques couleurs sur ses joues quand l'homme se saisit de sa main pour y déposer un baiser avant de débuter sa présentation en une révérence très noble. De plus loin qu'il se souvenait, Aimé n'avait jamais eu droit à ce genre de salutation... Sûrement que mettre un stand entre lui et les gens empêchait ce contact. En tout cas, l'inconnu avait enfin un nom, Hidemi Uta. Et il était apparemment un barde. Qu'est-ce qu'un barde pouvait bien faire dans une forêt si sombre ? Aimé n'eut pas le temps de poser la question que ce dernier lui demanda ce qu'il faisait ici, s'il était perdu. Sa présence lui semblait si naturelle que cela lui fit bizarre qu'on lui posa une telle question. D'autant plus qu'à ses yeux c'était la présence de l'autre qui était plus étrange.

► Je vis ici.

Répondit-il comme s'il s'agissait de la plus naturelle des choses au monde. Et en soit, ça l'était pour lui. Même s'il semblait visiblement fort peu équipé pour se défendre, à ses yeux les baies étaient le meilleur moyen d'apaiser les pokémons sauvages qui pourraient essayer de l'attaquer, et les fleurs aussi pour certains. Alors, même sans armes et avec un petit pokémon qui ne savait même pas se battre, Aimé ne se sentait pas tant en danger. Paradoxalement il était plus inquiet pour le barde qui avait pourtant eu la décence de prendre avec lui une arme. Cependant, cela n'avait pas semblé suffisant pour un petit zorua, alors pour un pokémon plus gros ...

► Et vous ? Vous n'êtes pas perdu ? Oh, vous avez soif peut-être ?

Il sortait déjà sa gourde, prêt à la lui prêter, tout en attendant avec curiosité sa réponse, déjà prêt à proposer son aide. Le fait que les inconnus l'intimidait n'empêchait toujours pas sa bonté de prendre le dessus... Bonté qui le perdrait sûrement un jour.
Pendant ce temps, Mimi restait collée à son humain, méfiante envers le goupix qui s'approchait. La mucuscule se rendit ensuite compte de sa bêtise, c'était à elle de protéger Aimé et pas l'inverse (du moins, dans son esprit les choses fonctionnaient ainsi). Elle s'éloigna donc légèrement de sa cachette, laissant l'autre pokémon la renifler, pas sans crainte. Sentant son amie s'éloigner, Aimé baissa le regard vers eux, s'assurant par l'occasion que tout aille bien, puis regarda à nouveau Hidemi pour écouter sa réponse. Il tenait toujours la gourde, prêt à la lui tendre à peine dirait-il qu'il aurait soif.

 
 
Une robe, un panier, un châle rouge... Non, ce n'est pas le petit chaperon rouge !

   (c) Mellusa ~

   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hastérion :: Nimus :: Forêt Illusion :: Sous-bois tortueux-
Sauter vers: