:: Prélude :: Miroir de l'âme :: Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hécate - Esprit brisé

Hécate
Hécate
Or : 27
Origine : Hastérion
Métier : Vagabonde
Equipe : Hécate - Esprit brisé Chagla10;Hécate - Esprit brisé Miniature_058_RS;Hécate - Esprit brisé Sonist10;Hécate - Esprit brisé Venipa10
Lun 6 Mai - 7:07
Hécate


Rose Ambroise Bellefoy fut son nom de naissance, désormais, elle se fait appeler Hécate pour insuffler la crainte parmi ses interlocuteurs. Agée de 23 ans, cette jeune femme n'est désormais plus rien aux yeux d'Hastérion. Vagabonde, elle est pourtant née parmi la noblesse de Scémède et a tout perdu en l'espace de seulement 15 ans.
Un sourire pourpre ancré sur un teint de porcelaine, des yeux félins encadrés par des mèches de jais, Hécate sait faire forte impression lorsqu'on la croise. La donzelle n'est ni très grande ni très massive, d'aucun la trouverait même chétive, voir fragile et ils n'auraient pas totalement raison. Certes la demoiselle ne brillera certainement jamais par sa force physique et ses années de vagabondage lui ont certainement apporté trop de carences pour qu'elle atteigne sa taille optimale, pourtant la vie sauvage lui a forgé un physique dont elle n'a pas à rougir.
Féminine, coquette, Hécate a réussi à préserver quelques affaires de sa vie de luxe. Des robes, des bijoux qu'elle garde précieusement et dont elle se pare à l'occasion. Des occasions qui se font rares mais qui n'en sont alors que plus précieuses. Egalement, la jeune femme aime relever son teint pâle de couleurs plus sombres. Ainsi, elle peint ses lèvres et ses paupières de teintes pourpres ou indigo.
De fait, la belle préfère s'affubler de couleurs sombres, passe partout et mystérieuses. Elle aime également parfois se parer de clochettes et même parfois, de petits cranes de monstres qu'elle a elle même nettoyé. Les ossements sont une si bonne source de puissance et de divination selon elle.

Rose Ambroise Bellefoy

Mettre un X entre les []
[x] Le choix entre 3 Pokémon comme dans les jeux.
[] Un œuf de la Région pour être sûr que le Pokémon me plaira.
[] Rien ! J'suis un bonhomme, moi !
[] Le choix pour voir... sinon je prendrais un œuf
Belle de Nuit
Amère, aigrie, d'aucun dirait acide, Hécate ne fait pas partie de ces personnes sympathiques à la verve facile. Femme de peu de mots, ceux-ci sont le plus souvent cyniques, voir tranchants lorsqu'ils ont le loisir de sortir. Sans qu'elle ne se montre particulièrement asociale, Hécate est farouche et se retrouve clairement démunie de confiance en autrui. Sauvage, méfiante, elle se sent constamment en danger lorsqu'elle se retrouve en présence de ses congénères. On ne peut leur faire confiance, elle en est convaincue. La loyauté ne semble à ses yeux n'être qu'une valeur désuète que plus personne ne respecte, juste un titre, un adjectif que l'on utilise parfois lors de beaux discours.
Ainsi profondément solitaire, la donzelle a sûrement un peu oublié les manières qu'elle est censée adopter lors des rencontres avec d'autres âmes humaines. Elle peut se montrer rude, voir cruelle tant sa franchise n'a pas de filtre. Et elle n'en regrette généralement pas un mot : Hécate déteste la faiblesse. Déterminée, volontaire, parfois insensible, la jeune femme ne supporte pas de montrer ne serait-ce qu'une once d'hésitation. Se montrer faible, c'est se montrer vulnérable et donc la mettre en danger. Hors de question ! Ainsi, la vagabonde est dure, peut être un peu trop, exigeante et sûre d'elle. Orgueilleuse, ambitieuse, Hécate a des objectifs et elle se donne les moyens de les atteindre sans ménager ses efforts. Peut être parfois trop intrépide, elle n'est pourtant pas généralement téméraire et peut se montrer froide et calculatrice. Pourtant, la jeune femme ne sait se montrer manipulatrice. Trop abrupte et franche, si elle n'abhorre pas le mensonge et ne rechigne pas à l'utiliser, il est difficile pour elle de faire preuve de la rhétorique nécessaire à convaincre les gens.

Il est également à noter que si l'orgueil et l'ambition sont ce qui motivent la jeune femme, elle est surtout porté par une rage et une colère sourdes. La fureur est son carburant et sûrement ce qui l'a maintenue envie toutes ces années. Ce fut sa colère qui lui donna la force de quitter la misère des siens et qui lui permit de survivre à la sienne. Ce fut également sa colère qui lui donna l'élan de faire des choses que jamais la petite noble qu'elle était aurait accepté d'accomplir. La rage de vivre, la rage de vaincre, Hécate n'est mue que par ces sentiments et par la soif de vengeance. Elle se nourrit de sa rancoeur vis à vis de toute la noblesse de Scémède et surtout de la famille royale qu'elle considère comme ingrate compte tenue de tous les services rendus par sa famille. C'est là toute l'amertume de la vagabonde, une jeune fille qui du jour au lendemain perdu tout ce qu'elle avait. Hécate a cette insolence là de ceux qui n'ont plus rien à perdre et que la vie a brisée.
Car n'allez pas croire, sous des airs de fierté à étouffer un Galopa, Hécate n'est plus celle qu'elle était. Là où elle voit un signe des Esprits et des Divinités, d'autres ne voient que folie. En effet, la jeune femme est persuadée de parler aux revenants et aux démons qui lui soufflent d'accomplir sa vengeance. Peut être ne s'agit-il là que d'une manière de matérialiser sa conscience ou de repousser sa solitude, peut être s'agit-il d'une vérité qu'elle seule peut voir et appréhender, mais Hécate s'est nouée d'amitié avec Thymos, un démon de la Colère. Personne à part elle ne peut le voir ni l'entendre et sûrement n'est-il qu'une hallucination, une représentation de la rage de la vagabonde et pourtant, il s'est fait son guide, son conseiller et son compagnon de route. C'est sûrement à lui qu'elle doit toutes les excentricités qui peuvent lui venir à l'esprit, que ce soit les danses au clair de lune ou les rituels païens qu'elle exerce. Et c'est sûrement grâce à ça qu'elle est désormais considérée comme étant de mauvaise augure ! Un fait qui lui sied particulièrement bien, Hécate n'a pas à cœur de bien se faire voir. Gagner l'appréciation des paysans et autre bouseux ne l'intéresse pas, elle préfère encore qu'on la craigne car seule la terreur qu'elle peut inspirer lui apportera le respect qu'elle mérite. C'est du moins ainsi que résonne la belle.
Pourtant, si la jeune femme sait se montrer farouche et sauvage, il lui arrive de se rappeler de son éducation. Ainsi, l'agressivité et l'hostilité ne sont pas toujours automatiques chez elle. Si elle ne discerne pas une menace directe, sans se montrer particulièrement aimable, elle peut engager une conversation à la recherche d'informations ou d'une générosité qu'elle ne serait refuser.

Enfin, pour conclure sur une même note, Hécate n'a pas oublié son passé. Si sa rancoeur est ce qui la pousse à avancer, d'autres réminescences expliquent certains de ses comportements. Par exemple, la demoiselle a su emporter quelques riches affaires du domaine désormais perdu des Bellefoy qu'elle se refuse à vendre. Parfois, elle sort d'une petite malette bijoux et robes qu'elle porte avec délectation. Hécate se sait la prestance d'une dame, voir même d'une reine. N'allez pas croire, si son désir est de renverser les Canegli, c'est pour prouver au Dragon de Scémède qu'elle est digne de monter sur le trône et ainsi s'accaparer le pouvoir qui lui revient de droit. Les coquetteries dont elle fait preuve lui permettent alors de se rappeler qu'elle est plus que la sauvage souillonne et maléfique qu'on semble voir en elle. Car Hécate n'a pas renié son nom, et un jour, Rose Ambroise Bellefoy renaîtra de ses cendres.

Enfant de la Lune
Nue sous le claire de lune, elle profitait de la pudeur de la nuit et de la surveillance des étoiles pour étirer ses membres lassés par une rude journée. En quelques pas graciles et élégants, elle esquissa quelques arabesques autour du modeste feu qu'elle avait allumé. Un tour sur elle même et un jeté de jambes, puis, elle se laissa tomber au sol à la manière d'une poupée de chiffons. Elle prit alors un instant pour reprendre son souffle, la poitrine exhibée vers l'astre lunaire, puis elle se redressa, balayant le sol de ses bras. Ainsi s'inclina t-elle devant les flammes et laissa échapper une litanie dans une langue qu'elle seule connaissait. Mystifiée, comme en transe, elle se releva alors par de lents et gracieux mouvements. Soupirant, le visage levé vers le ciel, un sourire vint étirer ses lèvres peintes en noir. La danse était finie, le rituel aussi.
Elle tourna alors le dos aux flammes, laissant la chaleur lécher son dos de porcelaine. En quelques pas, elle s'approcha de la petite coupelle dans laquelle elle avait déposé quelques petits ossements de Rattata. Elle grimaça, ils n'étaient certes pas les meilleurs, mais elle ne crachait pas sur ce que le destin voulait bien lui offrir. Alors elle les attrapa dans une main et les soupesa doucement. Un regard sur le côté lui apprit que Thymos observait la scène, l'air satisfait. Il était assis en retrait, comme s'il refusait de la déranger. Lorsqu'il croisa son regard, son sourire s'agrandit et il lui adressa un vague signe de main auquel elle ne répondit pas. Elle se concentra à nouveau sur les petits ossements et souffla dessus. Puis, dans un silence des plus solennel, elle se retourna une nouvelle fois en direction du feu et après s'en être approchée, elle étendit sa main au dessus des flammes sans peur de se brûler. Elle laissa échapper quelques nouveaux mots de cette langue qu'elle seule connaissait et ouvrit les doigts d'un geste sec pour y laisser retomber les os. Elle les entendit crépiter et craquer non sans une certaine satisfaction. Le feu avait cette faculté de pouvoir la fasciner et l'apaiser. Pourtant, le calme ne fut que de courte durée et un applaudissement vint briser la bulle dans laquelle elle s'était réfugiée.
Thymos ne respectait rien. Amusé, il se releva avant de désigner la cape qu'elle avait laissé au sol et dont elle s'empara sans plus de cérémonie pour s'y draper.

Tu as changé, Hécate. Dire qu'avant tu craignais l'obscurité et le froid... Je suis si fier de toi.
-Silence, perfide ! Tu viens troubler ma retraite !

Le rire de Thymos résonna alors longtemps dans l'air et ce, même lorsqu'il disparut de son champs de vision. Le démon lui avait longtemps tenu la main, il avait été le seul pour elle alors que tous lui avait tourné le dos. Avec amertume, elle songea à ce domaine qui avait longtemps été le sien, sûrement désormais investi de rapaces avides des richesses des autres.
Les Bellefoy avaient longtemps servi les Canegli, avec loyauté et déférence. Ils en attendaient sûrement de même en retour, que leur Seigneur les prenne en considération et leur promette protection et sécurité... Un rire aigri franchit ses lèvres alors qu'elle prit place là où Thymos se trouvait quelques minutes auparavant.
A l'époque, elle n'avait pas compris les enjeux qui avaient fait chuter les siens. Il y avait des histoires d'argent, de dettes trop lourdes à payer. Pour tenter de les éponger, son frère s'était fait mercenaire à défaut de pouvoir se faire chevalier. Il avait trouvé la mort lors d'une mission trop risquée pour lui, dévoré par un monstre de Nimus. Sa sœur avait agit dans l'intérêt de la famille à sa façon et avait trouvé comme époux un riche commerçant qui n'était hélas pas de noble lignée. Les problèmes d'argent s'étaient faits moindres mais trop tard. Leur domaine familial avait été vendu, leurs meubles et affaires aussi. De leur titre et leur blason ne restait qu'une vague réputation salie par les rumeurs et les insultes. Se traîner aux pieds des vassaux du Seigneur Canegli n'y fit rien,peu importait que les Bellefoy aient un jour été de fidèles et fervents serviteurs, qu'ils avaient exécuté avec dévotion chacun des ordres de leur souverain.
Le froid qui caressa alors la peau d'Hécate lui rappela ce frisson qui la paralysa quand on lui présenta son futur époux. On attendait d'elle la même docilité que celle de sa sœur aînée. Elle se rappela avec amertume que s'en était cru capable. C'est pour la famille. lui avait-on soufflé. C'était son devoir de femme que de trouver un bon parti, de l'épouser et d'en faire rejaillir les bénéfices sur les siens, et ce alors qu'elle n'avait que 15 ans. Pendant un instant, elle crut que tout cela la mènerait à retrouver une vie à laquelle elle se croyait destinée. Cruelle destinée. La jeune femme se rappela des douceureuses paroles de son époux, du tranchant des insultes qu'il savait lui asséner ou encore de la dureté des gifles et des coups qu'il pouvait faire pleuvoir sur elle. Une femme battue. La jeune Rose qu'elle était devenue une femme battue, soumise, docile et craintive. Pourtant, quelque chose en elle hurlait qu'elle se refusait à ce destin. Elle s'y refusait corps et âme et en vint à prier des divinités dont elle ignorait l'existence. Peu importait qui l'entendrait, peu importait qui répondrait à son appel du moment qu'on viendrait.
Thymos ne répondit à sa lamentation que lorsqu'il la sentit prête. Lorsqu'elle apprit que son mari, son cher et tendre époux l'avait vendu pour couvrir des dettes de jeu. Encore des dettes, elle n'en sortirait jamais. Mais sa fureur atteint son paroxysme lorsque parmi les visages des acquéreurs elle reconnut ceux qui s'étaient un jour fait appeler ami des Bellefoy. Cette nuit là, le domaine de son mari prit feu de bien mystérieuse façon.
Elle avait entendu la voix de Thymos alors qu'on la préparait pour les enchères auxquelles elle participait en tant que prix d'honneur. Le démon avait sifflé à son oreille quelques perfides mots sur sa condition de chienne, soumise et obéissante, elle avait déchanté. Quelque chose se brisa en elle, d'aucun dirait que ce fut en cette fatidique nuit que son humanité s'évapora et qu'elle devint cet esprit errant qui dansait au clair de lune à la gloire de divinités sombres et inconnues. Sûrement auraient-ils raison.
Ce fut d'un sang froid terrifiant qu'elle avait alors profité du temps des enchères avant que ne vienne son tour pour s'éclipser. Elle avait refermé les portes qu'elle avait pu avant de récupérer une bougie, noire, sûrement était-ce un signe.

Assise, emmitouflée dans une cape sombre, elle siffla alors l'air que Thymos avait entonné pendant toute l'opération. Il avait chanté pour accompagner ses pas, pour lui donner du courage, pour la convaincre que les larmes qui coulaient sur ses joues n'étaient là que pour représenter cette vie d'injures et d'humiliations de laquelle elle avait décidé de s'échapper.
Ainsi mit-elle d'abord le feu aux rideaux, plus facilement inflammables, puis aux tableaux, aux tapisseries et aux tapis. Elle laissa tomber sa bougie lorsque son mari lui attrapa alors le poignet. Pervers vicelard qui voulait réclamer son dû. Elle le poussa et passa à travers la fenêtre, s'écorchant au passage. La douleur lui sembla alors bien lointaine, quasi inexistante. Thymos l'attendait dehors, il lui tendait les bras. Puis il lui désigna un point derrière elle. Son époux, son si respectable époux avait sauté à son tour, furieux de l'affront qui lui avait été fait. En désespoir de cause, elle s'était saisit d'un débris de verre, terrifiée et pourtant certaine qu'elle préférait y rester plutôt que d'y retourner.
Le combat qui s'ensuivit fut bref. Il l'assomma presque d'un coup à la tempe et l'écrasa de tout son poids, prêt à l'étrangler. Elle aperçut l'ombre du démon derrière la silhouette enragée de son mari. Il serra, serra plus fort alors que sa propre prise se raffermissait sur le verre qu'elle tenait dans la main. Elle sentit sa peau s'entailler et alors que Thymos laissa glisser un pouce sur sa gorge, elle fit de même. Avec le verre. Sur le coup de la bête qui tentait de la réduire au silence.
Il s'écroula sur elle et Hécate se rappela du froid qui la paralysa le temps qu'elle comprenne ce qu'elle venait de faire. Pourtant, à cette époque, la Rose qu'elle était, toute terrifiée qu'elle était n'en resta pas là. Le domaine avait pris feu plus rapidement qu'elle ne l'aurait cru. Les flammes étaient avides de richesses à dévorer et le spectacle la fascina. La grandeur d'un homme, réduite en cendre en quelques heures seulement. Elle avait vacillé en repoussant le corps encore chaud de cet homme qu'elle venait de tuer, puis en le traînant au plus près de la demeure. Elle espérait que le corps brûlerait avec le reste de son ancienne vie. Elle espérait que tous les porcs réunis en ces lieux brûleraient également. Que la corruption soit purifiée par les flammes ! Pourtant, si elle aurait pu rester là à profiter du spectacle, Thymos la rappela à l'ordre. Elle se souvint encore du calme de sa voix lorsqu'il lui ordonna de courir et de s'enfuir. Elle ne pouvait pas rester là, elle ne pouvait pas permettre qu'on la rattrape, qu'on la retrouve et qu'on l'enchaîne à nouveau.
Alors elle courut. Elle courut aussi loin que ses jambes le lui permirent jusqu'à ce qu'elle s'effondre dans un endroit qu'elle ne connaissait pas. Ici, elle hurla. Elle hurla à s'en déchirer les cordes vocales et seul Thymos se tint à ses côtés pour l'écouter.

Là commença sa vie d'errance. Elle était encore jeune, elle avait renoncé à son nom de jeune fille, elle avait surtout renoncé à vivre parmi ses congénères. Elle du tout réapprendre, laisser de côté les arts inutiles de la Cours de Scémède pour apprendre la survie. Chasser, faire du feu, pister, distinguer les plantes bénéfiques des plantes vénéneuses, sentir le danger et fuir si nécessaire. Elle apprit également à se battre comme elle put, s'emparant d'une lance de fortune qu'elle avait trouvé sur le cadavre d'un mercenaire mort d'un tragique accident.
Bien sûr, rien ne fut facile. Plusieurs fois elle manqua de se faire attraper, et quelques fois elle se retrouva même dans des prisons de fortune, craignant la potence. Mais toujours Thymos avait été là pour l'encourager, et toujours, pleine de ressources, elle avait réussie à s'enfuir. La vie la forgea alors de tous les malheurs qu'elle lui envoya. Et ce fut au terme d'un long, très long apprentissage que Thymos la baptisa enfin. Hécate... Un nom venant des profondeurs. Il inspira la crainte rien qu'à son entente. Il est parfait pour toi. Tu dois te faire craindre, Hécate, et ainsi purifier ce monde qui t'a tant fait souffrir. Elle avait bu ses paroles sans chercher même à questionner les évidences qu'il mettait en lumière. La Cours de Scémède était corrompue jusqu'à la moelle, et la racine du Mal ne pouvait être que cet être abjecte qui tenait les laisses de tous ses chiens vicieux. Elle en était convaincue, et elle était pleine de rage. Il n'en fallut pas plus pour qu'elle signe un pacte avec le Démon lui même. La force lui serait donnée de lutter pour ses ambitions et c'était tout ce qui comptait.

Ainsi mourut Rose Ambroise Bellefoy pour laisser naître Hécate, celle qui voulait se faire appeler sorcière, puis Reine. Oui, elle était clairement la seule à voir la vérité du monde dans lequel ils vivaient tous. Elle était la seule à avoir la force capable de mener à bien cette mission quasi sacrée, la seule apte à en commettre tous les sacrifices !
Elle en était certaine, et un sourire vint étirer ses lèvres sombres alors que son regard était toujours rivé sur la Lune. Elle se redressa pour laisser glisser la cape de ses épaules et alla récupérer les vêtements qu'elle avait laissé non loin.

Tu réfléchis trop, Hécate. Ta vision doit être tournée vers le futur, cesse de ressasser le passé et avance.

Elle adressa un regard complice au démon en enfilant son haut.

-Je ne peux oublier le chemin parcouru, Thymos. C'est en le gardant dans mon champs de vision que je n'oublie pas la raison de mes actes.  


Petit poignard • Vieille lance • Petit miroir

Et toi dans tout ça ?
Infos pratiques : Ca a pas changé... Mise à part que je fêterai mes 23 ans cette année... Ca fait mal, aoutch
Comment avez-vous connu le forum ? : Ah je sais pas :v
Depuis combien de temps faites vous du rp ? : Une bonne dizaine d'années
Disponibilité : Le plus souvent possible, généralement une fois par jour.
Avatar : Morrigan – Dragon Age


Ok, je crois que je suis partie un peu loin, dites moi s'il faut que je change quoique ce soit ;A;
Revenir en haut Aller en bas
Céleste
Céleste
Admin
Or : 445
Origine : Kalos
Métier : Guide, coursier & pickpocket
Equipe : Hécate - Esprit brisé Flabus10Hécate - Esprit brisé Symbio11 Hécate - Esprit brisé Polich10
Mar 7 Mai - 12:02
Céleste
Re-bienvenue Vivi ! Tu as fait ta fiche si vite, much wow !

Rien à redire sur Hécate en elle-même, on capte très bien que c'est dans sa tête donc non, tu n'es pas allée trop loin ;D Y'a quelques (petites) erreurs d'ortho mais ça arrive à tout le monde et c'est pas le problème.
Tes choix sont prêts à vrai dire, mais avant de te les proposer, juste un détail technique: les images de ton inventaire x) Je sais que c'est précisé mais avec les Lava cookies c'est pas top, du coup je me demandais si tu pouvais les remplacer ? Je te propose déjà ça pour le petit miroir Hécate - Esprit brisé Miroir_Sacré mais si tu préfères un autre icon aucun souci, et hésite pas à demander si tu ne trouves pas ce que tu cherches !

Des keurs heart on u babe


Hécate - Esprit brisé Thumbnail_Sprite_4_d_Topdresseur

FicheRépertoireJournal

Hécate - Esprit brisé Qjpx
Merci Ney, c'est de toute beauté keur leur lov

Hécate - Esprit brisé 4sjg

Merci Yuki pour ce rappel (et le joli sprite), au cas où on aie un jour pris Cél au sérieux keur leur lov
Revenir en haut Aller en bas
Hécate
Hécate
Or : 27
Origine : Hastérion
Métier : Vagabonde
Equipe : Hécate - Esprit brisé Chagla10;Hécate - Esprit brisé Miniature_058_RS;Hécate - Esprit brisé Sonist10;Hécate - Esprit brisé Venipa10
Mar 7 Mai - 22:13
Hécate
Ils sont très bien mes cookies outraj

Plus sérieusement, j'ai changé (en vrai, je me disais que comme c'était pas des objets à consommer, jor, à acheter ou vendre, ça passait si j'les mettais pas. Désolée, des fois, ma flemme est trop forte)
Revenir en haut Aller en bas
Le Passeur
Le Passeur
PNJ
Or : 1638
Origine : Hastérion
Métier : Marchand, Guide touristique, Professeur
Equipe : Hécate - Esprit brisé Miniature_225_XY
Mar 7 Mai - 22:37
Le Passeur

Choix du starter


La dernière (première) étape
/!\ narmol Ce Pokémon élégant et exotique a été offert à Rose par ses parents, à l'époque où ils étaient encore dans les bonnes grâces des Canegli. Iel ne l'a pas quittée depuis. Le monstre s'est adapté à la vie sauvage aux côtés de sa maîtresse et l'accompagne désormais sur les routes d'Hastérion.


/!\ this is lit Ce monstre est venu trouver Hécate dans les bois au lendemain de l'incendie, peut être attiré par l'odeur de fumée s'attachant à elle. Lorsque dans sa surprise, iel a fait jaillir les flammes de son dos, jeune femme y a vu un signe. Ce renouveau par le feu était une bonne chose, et ce Pokémon ne faisait que le confirmer.


/!\ casper Une humaine en effrayant d'autres avait sans doute quelque-chose de fascinant pour ce.tte Feuforêve. Assez pour que le monstre décide de l'approcher, puis de l'accompagner. A ses côtés, iel est certain.ne de trouver de quoi se nourrir.


Faites votre choix en indiquant le sexe de votre Pokémon et si vous souhaitez tenter le dé shiney


(t'en fais pas pour la flemme, merci d'avoir ajouté les icon keur leur lov )


Compte PNJ ne pas MP

✧ Céleste (admin) ✧ MP
✧ Dolorès L. Muñoz (admin) ✧ MP
Revenir en haut Aller en bas
Hécate
Hécate
Or : 27
Origine : Hastérion
Métier : Vagabonde
Equipe : Hécate - Esprit brisé Chagla10;Hécate - Esprit brisé Miniature_058_RS;Hécate - Esprit brisé Sonist10;Hécate - Esprit brisé Venipa10
Mar 7 Mai - 23:09
Hécate
Ce choix qui me respecte pas... J'peux avoir les trois ? cry

Plus sérieusement, j'vais opter pour un Chaglam femelle, pas besoin de lancer le dé, elle sera très bien en normal~ Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Le Passeur
Le Passeur
PNJ
Or : 1638
Origine : Hastérion
Métier : Marchand, Guide touristique, Professeur
Equipe : Hécate - Esprit brisé Miniature_225_XY
Mar 7 Mai - 23:51
Le Passeur

Félicitations, tu es validé


L'aventure peut commencer !

Hécate - Esprit brisé Sprite_431_SL
Tu reçois une Chaglam normale femelle de niveau 10.

Message Céleste:"Plot twist: j'avais pas vu que ton choix était fait, faut quand même que je te valide avant d'aller dormir ! (et ce chaton lui va bien, joli choix, je ne m'en veux pas du tout de t'avoir compliqué la tâche  keur leur lov )
Du coup j'u ai déjà dû tue le dire, mais j'aime beaucoup Hécate! L'avatar colle très bien au personnage et les noms issus de mythologies sont un peu ma faiblesse donc..  le gasp Elle est perchée, tu es allée à fond là dessus et je trouve que tu l'écris bien, ce sera probablement fun de la voir en rp du coup. Bref file dans Hastérion, hâte de la voir évoluer et amuse-toi bien avec ton DC ! "

Tu peux désormais aller :

• Recenser ton avatar ici
• Poster ton Créa-Répertoire ici
• Poster ton Journal de Bord ici
• Participer aux mini-events ici
• Profiter des migrations ici et ici
• Commencer à Rp parmi nous !


Compte PNJ ne pas MP

✧ Céleste (admin) ✧ MP
✧ Dolorès L. Muñoz (admin) ✧ MP
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hastérion :: Prélude :: Miroir de l'âme :: Validées-
Sauter vers: